mardi 3 juillet 2018

DEVANCE TOUT ADIEU

La musique m'avertissait - ce pouvait être Bach ou Mozart, Rachmaninov - que tout était achevé déjà, qu'il y avait un royaume au plus profond de tout homme, infiniment lointain, car alors le lointain et le proche perdaient toute signification, un royaume, une terre que l'on pouvait habiter dans la douleur et dans la joie, au désert comme dans l'amitié, la paix souveraine y régnait. Et peut-être n'avait-il rien à voir ce fragile royaume qui semblait tenir à l'envol d'une fugue, au cri d'un hautbois - ou bien ce pouvait être une surface... [Lire la suite]
Posté par emmila à 13:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

mardi 9 mai 2017

ABDELLATIF LAÂBI...Extrait

Je me sens sur cette charnière de l’être entre vie et mort, entre un soleil qui se meurt et un autre dont le lever est confisqué, entre deux planètes, deux humanités qui se tournent le dos, deux langues qui se parlent tellement dans ma bouche qu’elles me font bégayer, entre folie d’espoir et retour de bâton du désespoir. Que d’entre ! Mais tout cela donne un être vivant, pas plus. Le fait d’être sur une charnière me rend attirantes toutes les autres et me met sur leur chemin. Car, de par le monde, il n’y a pas que l’Orient et... [Lire la suite]
mercredi 26 avril 2017

VIVRE A MOITIE

Ne fréquente pas ceux qui sont à moitié amoureux, Ne sois pas l’ami de ceux qui sont à moitié des amis.. Ne lis pas ceux qui sont à moitié inspirés. Ne vis pas la vie à moitié Ne meurs pas à moitié Ne choisis pas une moitié de solution Ne t’arrête pas au milieu de la vérité Ne rêve pas à moitié Ne t’attache pas à la moitié d’un espoir Si tu te tais, garde le silence jusqu’à la fin, et si tu t’exprimes, exprime -toi jusqu’au bout aussi. Ne choisis pas le silence pour parler, ni la parole pour être silencieux … Si tu es satisfait,... [Lire la suite]
Posté par emmila à 11:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mercredi 22 mars 2017

MEDITATION, CHAQUE VOIX A DES MOTS,TOUT PARLE...Extrait

Descendre en soi- au plus profond de soilà où s'origine en secret la vie.Gagner la complicité du ruisseaule silence du lac et la promessedu noroît porteur de spores, élagueurde cimes, passeur de sables et d'or.Les livres sont refermés. A peineécrire nos versets sur l'oubli de l'ondeet la haute respiration du ciel.Les paroles sont tues qui taraudaientles lèvres et déchaînaient le tumultedes hémisphères. L'écoute nous suffitet tous les sens en plénitude convoqués:le toucher du regard, le goût du parfumen la symphonie d'espace et de... [Lire la suite]
samedi 5 octobre 2013

LIBERTE SUR PAROLE...Extrait

Tu nommes l'arbre, fillette Et l'arbre croît, lent et plein noyant les airs. vert éblouissement, jusqu'à ce que vert soit notre regard.   Tu nommes le ciel, fillette Et le ciel bleu, le nuage blanc, la lumière du matin, se logent dans le coeur jusqu'à devenir ciel et transparence.   Tu nommes l'eau, fillette Et l'eau jaillit, je ne sais où, elle baigne la terre noire, reverdit la fleur, brille sur les feuilles et nous change en humides vapeurs.   Tu ne dis rien, fillette Et naît du silence la vie dans une vague de... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
vendredi 6 septembre 2013

LE DOUX MIRACLE / EL DULCE MILAGRO

Qu’est-ce que cela ? Prodige ! Mes mains fleurissent. Des roses, des roses, des roses poussent sur mes doigts Mon amant me baisa les mains, et en elles, Oh, grâce ! Des roses ont jailli comme des étoiles. Et je vais par le sentier en criant le charme à tue-tête, et dans le bonheur le sourire alterne avec les pleurs et sous le miracle de mon enchantement se parfument de roses les ailes du vent. Et les gens qui passent murmurent en me voyant : « Ne voyez-vous pas qu’elle est folle ? Qu’elle rentre chez elle. Elle dit que des roses ont... [Lire la suite]
vendredi 5 avril 2013

LE MARIN ABSENT...Extrait

Et je remercie la douleur vive et quotidienne, qui me donne des racines pour voir que tout est plénitude, douceur et cercles lumineux,comme mes yeux, la rose, les soucis du jardin, la terre, le soleil, la lune, les étoiles, et enfin arriver du martyre à cette paix, celle d'être debout devant la vérité des choses. .... I dono gràcies al viu dolor quotidià, que em dona rel per veure que tot és plenitud, suavitat i lluminosos cercles, com els meus ulls, la rosa, les calèndules, la terra, el sol, la lluna, les estrelles, i arribar del... [Lire la suite]
lundi 20 août 2012

NOS PLENITUDES....

(...) "L’erreur serait de croire pour autant que c’est le capitalisme qui a créé l’individuation. Or, aujourd’hui, pour retrouver les solidarités et lutter contre l’éparpillement et la diffraction exacerbée par le système capitaliste, il faut au contraire parvenir à une plénitude de l’individu, dans la conscience et la connaissance. Ce que fait Robinson, c’est ce cheminement-là. Il se retrouve isolé dans un écosystème qu’il ne connaît pas, et il va devoir se construire une solitude. C’est par la construction de cette solitude... [Lire la suite]
mardi 24 janvier 2012

LA MORT HEUREUSE...Extrait

[…]Une seule chose était changée. Il se sentait libre à l’égard de son passé, et de ce qu’il avait perdu. Il ne voulait que ce resserrement et cet espace clos en lui, cette lucide et patiente ferveur devant le monde. Comme un pain chaud qu’on presse et qu’on fatigue, il voulait seulement tenir sa vie entre ses mains[…] […]Lécher sa vie comme un sucre d’orge, la former, l’aiguiser, l’aimer enfin. Là était toute sa passion. Cette présence de lui-même à lui-même, son effort désormais était de la maintenir devant tous les visages de sa... [Lire la suite]
Posté par emmila à 22:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,