vendredi 21 octobre 2016

LE DERACINE...Extraits

Rien n'est beau comme ta nuitEclairée d'un sourireLe peu de temps pour la mortTu te pares fragile si belleD'un corps au solstice du rêveVentre premierEt le figement de la vague sur l'étoffeDans l'étreinte de ce lieu perdu que tu saisLa vigueur exige la patience de l'amourL'urgence du souffleLa plus juste faiblesse ... Tu reprends voix dans la révolteTu reprends vieTu reprends criPoussé le premier motArraché du sang véritableLe poème t'avoue dans un autre lieuMoment propice d'une irruption de vivred'une éclosion de souffleTon seul... [Lire la suite]

lundi 22 août 2016

PETITS RIENS POUR JOURS ABSOLUS...Extrait

  J'ai dit toutes les paroles que je savais, toutes.          J'ai prononcé ton nom pour moi et pour          ce que nous avons été ensemble, ce grand corps          balancé entre la mer promise et la terre d'habitude          à chercher une route vivante et qui parle pour nous.          Mais nous avons épuisé l'eau du désert... [Lire la suite]
dimanche 6 avril 2014

LE TEMOIGNAGE SILENCIEUX D'UN CROISEMENT

Nus de ce que nous sommes, nus de nos vides à tarir, nus de nos prières à découdre l’amertume de nos sacrifices et de nos renoncements. Nos merveilles sont dans l’exploit de nos rêves. Dans la grandeur et la magnificence de l’illusion qui bataille nos réels foudroyés d’abstinences.  La nudité c’est la rencontre. C’est le lieu privilégié où se recoud le monde. C’est la gloire des profondeurs au service des ailes d’anges. Il n’y a qu’ici, que nous pouvons caresser l’idée de la réconciliation. Il n’y a qu’ici, que nous savons être... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:48 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
samedi 16 novembre 2013

TANT QU'IL Y AURA DES MURS

Tant qu'il y aura des murs élevés en frontière de liberté.Des miradors et des armes pointées sur les populations civiles.Tant que des camps, quelque soient le nom qu'on leurs attribue,où des humains parqués, existeront.Tant que le dictat de l'argent "esclavera" les petites-gens.Tant que quelques un seront nantis au détriment des majorités.Tant que l'on mourra de faim et de maladietandis que l'occident verra la nourriture et les médicamentsdévaler des présentoirs de ses hyper-marchés.Nous seront là à écrire des poèmes.A manifester... [Lire la suite]
Posté par emmila à 10:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
mercredi 30 octobre 2013

L'AMANTE INTERIEURE

L'amante intérieure Je vais vous hanter Chaque jour comme le sable infiltré Jusque dans votre lit Comme les foules je vais Chasser les ombres les solitudes Les pages de mon livre les poèmes Vous ne serez plus en mesure de les dénombrer Passer chaque porte Couper chaque corde qui vous maintient À ce revêtement sans joies Sans traversées sans enchantements Que je nomme l’ordinaire Et tout ce qui est marcher Courir haletant Tout ce qui est ouvrir renverser traverser Laissera échapper un poème Mon orgueil... [Lire la suite]
Posté par emmila à 10:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,