lundi 22 mai 2017

CE MAROC..Extrait

... Ma plaie où seule l'abeille trouve des fleurs neuves porte-moi loin de cet oubli battant et rampe pays pays je plie bagages ceux qui ajoutent du noir à leur cellule me voient partir pays pays où seule la terre se souvient et hurle quelle terreur couve sous ta colère.   .   MOHAMMED KHAÏR-EDDINE   .     Oeuvre Thami Benkirane  
Posté par emmila à 16:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

vendredi 16 mai 2014

LE BLEU DE LA NUIT CRIE AU SECOURS

abîme je me ferai ailepour distancer la douleurà travers un nouveau cielhabité par les voyelleset les soleils rameursnuit je m'éveillerai aurorejacassant sur la pierreDans mon sang de feu verton entendra peu à peu se taireles voix herbeuses des mortssilence je me ferai paroleessentielle comme l'outilj'aurai des amours de rossignolet des gloires d'épifanfares entre les épaulesje n'irai plus à l'ordureà l'eau pourrie, à la souche éteintej'habiterai la rosée qui tintel'enfant sur le chemin de l'écolej'aurai plein les poches la monnaie... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:26 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mardi 28 janvier 2014

DANS L'ORDRE DES ETOILES

Pour tout voyant, — le jour c’est la nuit, la nuit c’est le jour. Et, n’allez pas nous raconter d’histoire(s). — Ma force est voyance. — Je vais au-delà de ce que l’on voit. Regarder n’est rien si l’on ne sait pré-voir. — Être en avant ! Voilà tout. — Les mots sont toujours en avance sur nous-mêmes. Sur notre être ainsi que sur notre devenir. — Ne sommes-nous pas dictés par les mots ? Oui, nous sommes dans l’ordre des étoiles. — Mes yeux brillent.    — Le voyant vit dans un monde d’inversion. Il remet le monde... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 19 décembre 2013

POESIE, ART DE L'INSURRECTION...Extrait

Je te fais signe à travers les flammes. Le Pôle Nord a changé de place. La Destinée manifeste n’est plus manifeste. La civilisation s’auto-détruit. Némésis frappe à la porte. À quoi bon des poètes dans une pareille époque ? À quoi sert la poésie ? L’imprimerie a rendu la poésie silencieuse, elle y a perdu son chant. Fais-la chanter de nouveau ! Si tu te veux poète, crée des œuvres capables de relever les défis d’une apocalypse, et s’il le faut, prends des accents apocalyptiques. Tu es Whitman, tu es Poe, tu es Mark Twain, tu... [Lire la suite]