vendredi 26 novembre 2021

THIERRY MATHIASIN...Extrait

Ma bouche frottée à vos murs, ma langue au devant de vos tirs, poussera le poème dans la chair pathétique de vos impacts, Coulera le sang que j'ai tant couvé dans mes yeux, en sédition de splendeurs et de rage à bout de cris Passera le nerf de toutes les forces vives abattues, le flot de tous les jarrets coupés, le souffle des nègres marrons sous le museau des ombres et leur bave pestilentielle Se soulèvera le volcan que vous avez cru entravé dans vos fastes de monticules et vos boursouflures immondes Mon corps sera de... [Lire la suite]

dimanche 26 septembre 2021

PATRICK CHEMIN...Extrait

Si tu me donnes un mot, j’en ferai une forêt. Tous les arbres contiennent la mémoire du livre que j’écrirai pour toi. Si tu me donnes un mot, je franchirai le vitrail. Toutes les gargouilles contiennent la foi du poème que j’écrirai pour l’incarnation de ton corps. Si tu me donnes un mot, je soufflerai sur le dromadaire de l’imaginaire. Et tu n’auras plus soif. Tous les sables du désert contiennent l’étoile diaprée du silence que j’écrirai pour toi. Si tu me donnes un mot, je pourrai rentrer dans l’atelier de ton âme. Et les toiles... [Lire la suite]
Posté par emmila à 11:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
samedi 27 février 2021

PLANTEE A LA BASE DE TON COU LA FLEUR BLEUE DE NOVALIS

Un trait d'étoile sur des larmes pétrifiées Dans l'ourlet de la chair Un bleuet infiniment cousu Un fanal dans ton poème Un roulis de mots que chaque césure Tenaille puis rejette à la vague Dans la crevasse c'est ton silence Un plus-que-mots que chaque césure Déploie comme un fruit marin Pétale après pétale comme une rose d'océan Si vous lisez ces lignes n'y voyez qu'un champ de lin . . . . . GHYSLAINE LELOUP . . . .
Posté par emmila à 15:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
vendredi 28 août 2020

PAT RYCKEWAERT...Extrait

Le poème se déplie lentementcomme du papier de soiepour ne rien froisserentre elle et luijuste défaire les liensse pencher au dedans de l’autreet saisir quelque chose.Elle voudrait chuchoterdes mots de femmede muse et de sorcièretout ce qui est à naître d’elleet vient dans l’encre.L’enivrer comme l’absintheet ce sucre fondu dans la cuillèrelui chanter l’émoi et l’amerl’absence et l’étheret pleurer avec lui sur Verlaineet ses Saturniens blêmes.Mais elle n’a pas d’emprisesur ses paysageset ses souvenirs bohèmes.Peut-être le porter à... [Lire la suite]
dimanche 21 juin 2020

LE DERVICHE DES MOTS...Extrait

Je suis la mystique du sel l’asile du poème le poème de tous les poèmes dans un encrier de coquelicots     je suis le feu tapi dans la pierre si tu es de ceux qui font jaillir l’étincelle alors dis ta parole et brise-toi murmure la lettre waw     .     AHMED BEN DHIAB Collection : Levée d’ancrehttps://www.editions-harmattan.fr    .  
vendredi 8 mai 2020

BERNARD PERRROY...Extrait

"La poésie est désuète pour ceux qui sont gavés, mais quand le réel est insupportable, elle prend la valeur d'une arme de survie" Boris Cyrulnik . à André Laude, i.m.   .     J'écris pour survivreet partager la promesse de bonheurqui me tenaille de l'intérieur,   j'écris pour la pluie, pour le beau temps,pour toutes les heures qui m'interpellentafin que je contemple les visageset tout ce qui danse autour de moi...   J'écris pour rire et pour pleurer,pour chacun de ceux que j'ai rencontréspar... [Lire la suite]
Posté par emmila à 19:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

mardi 18 février 2020

UN CHANT AUX PAS D'OISEAU

  Faut-il se dépouiller jusqu'à ce rien, cette racine nue,Ce trait de l'aube où le soleil se lève ?Mais ce sera de nuit,Les eaux du fleuve n'auront pas fini de nous dérouterQuand, soudain, quelques mots, à peine un souffle :Nous nous reconnaîtrons de ce paysDont le nom est hissé au faîte du silence. L'instant d'avant, tout était noir : l'ombre, l'oubli ;Mais déjà se dessinaient de grands signes inconnus dans les paumes de l'attente ;Le poème faisait provision de nocturnes lueurs, de bruissements d'ailes,D'instants fragiles... [Lire la suite]
vendredi 1 novembre 2019

JEAN LAVOUE...Extrait

J'accorde à ces moments sans éclatsTout le silence qu'il faut pour les réconforterJe laisse agir la lumièreJ'apprends ainsi à espérer Quand la nuit pose sur ma joue son masque de veloursQuand la pluie s'insinue sous les ardoises du cielJe tends la flamme entre les motsD'une lampe tenue dans des celliers d'enfance Là où l'ombre est la plus tenaceJe n'ai que cette source au bout des doigtsPour tracer un cheminLà où n'était que bois mort et ronces enchevêtrésJe retrouve sève ardenteEt des sentes où passer Il ne suffit que d'un... [Lire la suite]
lundi 7 octobre 2019

LES ÎLES OU LE VOYAGE...Extrait

Du bleu pour ma Joss...   ... l’île du bout du monde - celle qui est sur l’arc de l’horizon - l’origine de l’homme est une île - l’enfance est une île - les îles, les îles - dans l’île toute espérance est permise et tout amour : c’est dans le couple-île que s’accomplit le mystère de l’amour - attraction des îles, attraction des sources - les îles-oasis - chaque fille est une île, chaque ville est une île, aborder les îles, aborder les filles - entrer dans les îles, entrer dans les filles - aborder... [Lire la suite]
Posté par emmila à 09:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
vendredi 13 septembre 2019

MAHMOUD DARWICH...Extrait

... Sors donc de ton moi vers un autre toi, de tes visions vers tes pas, et élève ton pont … Vis, que la vie t’entraine à la vie.     .     MAHMOUD DARWICH     .   Calligraphie Hassan Massoudy  
Posté par emmila à 17:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,