mardi 2 août 2022

OCEANIQUE

Qu'emportent les hirondelles  les martinets au vol  désuni de l'essaim   bravant  la grande traversée des mers caniculaires    les touffeurs  et les plumes de chaleur d'une  saison en enfer  ?   La brise fraîche      le doux zéphyr    qui halètent   et ne sont plus  L'azur  sans nuage  L'aube  exsangue  Les fumets d'un été qui s'embrase Le vacarme  et   le tumulte incessants  ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

lundi 1 août 2022

SIMONE...Extrait

    Simone, il y a un grand mystère Dans la forêt de tes cheveux. . Tu sens le foin, tu sens la pierre Où des bêtes se sont posées ; Tu sens le cuir, tu sens le blé, Quand il vient d’être vanné ; Tu sens le bois, tu sens le pain Qu’on apporte le matin ; Tu sens les fleurs qui ont poussé Le long d’un mur abandonné ; Tu sens la ronce, tu sens le lierre Qui a été lavé par la pluie ; Tu sens le jonc et la fougère Qu’on fauche à la tombée de la nuit ; Tu sens le houx,... [Lire la suite]
Posté par emmila à 10:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
mardi 12 juillet 2022

FLEURS ET ETOILES...Extrait

... La deuxième . Et si nous puisions trop peu d’eau, si elle ne suffisait pas pour abreuver les grands arbres du jardin nous arrosions les pots de basilic, les géraniums et les rosiers, rouges coquillages terriens, . La quatrième . ou bien nous tirions l’eau à d’autres puits car tous les puits de Dieu sont faits pour nous abreuver tous, les enfants et le bétail, les citronniers et les rosiers, pour arroser même les étoiles – parfois il nous est arrivé, au soir tombant, quand nous restions sur le balcon avec... [Lire la suite]
mardi 5 juillet 2022

ELEONORE DE MONCHY...Extrait

J’imagine les pattes d’un oiseau sur ta pensée et ses ailes sur ton visage ton regard dans cette obscurité. . . . . . ELEONORE DE MONCHY . . . .
Posté par emmila à 15:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 17 juin 2022

JEAN-MARIE PETIT...Extrait

A la montée de la sèveJe me suis greffé sur le brasUn rejet de cerisierAu bout des doigtsUn pommier de Saint-JeanSur la nuque un figuierEt maintenant j’attends les oiseaux. . . .     JEAN-MARIE PETIT  . .   .
Posté par emmila à 11:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
jeudi 16 juin 2022

MARGUERITE / MARGHERITA

Surtout, ne m'en voulez pas tropSi ce soir je rentre chez moiJ'ai tellement de choses à faireAvant que le jour se lèveEt pendant qu'elle dormiraMoi, je lui construirai des rêvesPour que plus jamais, au réveilElle ne se lève les yeux en pleursEt pour que cette longue nuitNe soit plus jamais noire et profondeJe demanderai à la luneDe remplir le ciel tout entierEt pour que je puisse encore la voirMe sourire comme avantJe demanderai au soleilDe brûler, même en plein hiverEt pour qu'elle puisse encore chanterLes chansons de notre bohèmeJe... [Lire la suite]
Posté par emmila à 16:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

samedi 11 juin 2022

LES VIEILLES ÂMES

"On les appelle les émotifs, les penseurs. Je suis hypersensible. Tout me touche, m'atteint, m'émeut, me submerge, me gonfle. J'ai mal pour moi, pour l'autre. Je ressens. Je pleure pour un rien, je ris facilement. Je sens les odeurs, les âmes, la tristesse. Je n'ai aucune limite à ressentir. Je m'énerve plus facilement, Je suis à fleur de mots, de peaux, de beaux. Je suis une hypersensible. Je suis différente. Remplie de poésie. Quelque chose danse en moi. Une lumière me rend bizarre, intouchable, indomptable. J'en... [Lire la suite]
Posté par emmila à 15:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mardi 7 juin 2022

10 000 ème message .... ! DE SANG ET DE LUMIERE...Extrait

  Je tiens à remercier les lecteurs, les écrivains , les poètes pour le soutien et l'intérêt porté à ce blog qui atteint aujourd'hui son 10 000 ème message...Et ce , après 14 ans de présence auprès de tous... . . . « Je veux une poésie du monde, qui voyage, prenne des trains, des avions, plonge dans des villes chaudes, des labyrinthes de ruelles. Une poésie moite et serrée comme la vie de l’immense majorité des hommes. Je veux une poésie qui connaisse le ventre de Palerme, Port au Prince et Beyrouth, ces villes qui ont... [Lire la suite]
lundi 6 juin 2022

LES COULEURS DU TEMPS

Les couleurs du temps La mer est en bleu, entre deux rochers bruns Je l'aurais aimée en orange Ou même en arc-en-ciel, comme les embruns Étrange Je voudrais changer les couleurs du temps Changer les couleurs du monde Le soleil levant, la rose des vents Le sens où tournera ma ronde Et l'eau d'une larme, et tout l'océan Qui gronde J'ai brossé les rues et les bancs Paré les villes de rubans Peint la Tour Eiffel rose chair Marié le métro à la mer Le ciel est de fer entre deux cheminées Je l'aurais aimé... [Lire la suite]
Posté par emmila à 11:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
samedi 28 mai 2022

UN TEMPS A S'OUVRIR LES VEINES...Extrait

Si je nomme c'est pour un moindre mal Pierre Pain ou Pomme Licorne ou Cheval . Si je nomme c'est pour respirer mieux dans le nid de feu dans l'écorce d'automne . Si je nomme c'est pour durer encore un peu dans le miroir de vos yeux le vert de vos paumes. . . . . . si nombro es por un mal menor Pan Piedra o Manzana Unicornio o Caballo   si nombro es para respirar mejor en el nido de fuego en la corteza de otoño . si nombro es para durar un poco mas en el espejo de tus ojos en el verde de tus... [Lire la suite]
Posté par emmila à 13:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,