vendredi 27 septembre 2019

AMOUR, POESIE, SAGESSE

Le philosophe et sociologue Edgar Morin était l'invité de l'Université permanente de l'Université de Nantes, jeudi 12 décembre 2013, pour une conférence intitulée "Amour, poésie, sagesse", titre éponyme de l'un de ses ouvrages. L'occasion pour l'un des plus grands penseurs contemporains de nous livrer sa vision de l'amour. Edgar morin s'interroge sur l'amour, la poésie, la sagesse qui illuminent nos vies tout en cachant leur énigme et leur complexité... L'amour ne vit, soutient-il, que dans l'état d'un "innamoramento", se régénérant... [Lire la suite]
Posté par emmila à 13:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

jeudi 25 juillet 2019

AH, ERNESTO

Posté par emmila à 14:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mardi 16 juillet 2019

L'OBSCUR VERTIGE DES VIVANTS...Extrait

"La science n'étouffe pas le chant de l'océan dans les coquillages.Savoir qu'on y entend les vibrations de sa propre oreille ne réfute pas les vagues qui roulent en nous leur nostalgie. Les chiffres forent des puits comme les mots écoutent le monde : dans la fascination de sa beauté.Ainsi, révélée ronde, la Terre enfanta encore des aventuriers au coeur plus vaste, à qui le vertige continua de fouetter le sang.Le réel ne condamne pas la poésie. Il l'appelle, comme le vent la voile lui donnant force, le savant la formule qui creuse... [Lire la suite]
vendredi 5 juillet 2019

MILONGA DE MANUEL FLORES

Manuel Flores va a morir,eso es moneda corriente;morir es una costumbreque sabe tener la gente. Y sin embargo me dueledecirle adiós a la vida,esa cosa tan de siempre,tan dulce y tan conocida. Miro en el alba mis manos,miro en las manos las venas;con estrañeza las mirocomo si fueran ajenas. Vendrán los cuatro balazosy con los cuatro el olvido;lo dijo el sabio Merlín:morir es haber nacido. ¡Cuánto cosa en su caminoestos ojos habrán visto!Quién sabe lo que verándespués que me juzgue Cristo. Manuel Flores va a morir,eso es moneda... [Lire la suite]
Posté par emmila à 14:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
jeudi 4 juillet 2019

ANNE MARGUERITE MILLELIRI...Extrait

Ta langue s'est perduedans les méandres de Babel ...Perdus le chant dansantet le son de la voix. Et tu cherches tes mots dans l'errance du vent,au creux des larmes dans un visage désertique. Enchanteresse, elle l'était,comme toute langue de l'enfance --enchantée, comme ces châteaux en Espagne, les yeux gris-verts de la mère,la mer océane,le soleil léopard,le ciel goéland. Et te voilà sans parole, dans cet enclos planté de fleurs sages dont les graines se vendent.Où sont tes ailes ? Où sont tes yeux... [Lire la suite]

samedi 29 juin 2019

MES YEUX DANS TON REGARD

A Joss...     .   .     Quand tu veux tu m'appellesTu connais mon numéro45 12 20 00 Quand tu veux tu m'entraînesEn face de toi dans un barComme autrefois j'ai envie de voirDe voir, de voirMes yeux dans ton regard Mais s'il faut pour te plaireDevenir presque un idiotJe ne suis pas celui qu'il te faut Laisse tomber ce qui pèseOublie les adieux dans les garesLaisse-moi seulement l'envie de revoir, revoir Quand tu veux tu m'appellesTu connais mon numéro45 12 20 00 Et quand les années qui... [Lire la suite]
Posté par emmila à 22:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mardi 25 juin 2019

NILDA FERNANDEZ...HOMMAGE

      Nilda Fernandez par Elena Zaïka   .   Juste une ivressePour que l'on cesse de boireUne cicatricePour que l'on puisse y voirOù que l'on ailleNos fiançaillesJuste une audacePour qu'on s'embrasse un peuUne friandisePour qu'on attise le feuOù que l'on ailleNos fiançailles Fuerte, fuerteY con la muerteVoy a hacerte una canciónDentro, dentroY con el vientoMe atormento sin razónOù que l'on ailleNos fiançaillesLourds sont nos promesses et nos liensCourts sont les kilomètres en trainSourds ses mots... [Lire la suite]
Posté par emmila à 22:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
vendredi 26 avril 2019

LA GREVE DES FLEURS

D’un coup comme çaC’est arrivéLes fleurs ont dit : ASSEZAssez des pieds dessus nos têtesAssez des roues voitures charrettesLes amoureux les amoureuses les enterrementsD’un coup comme çaC’est arrivéLes fleurs n’ont plus poussé !Ce sont les marchands qui ont fait la gueuleParce que les promeneurs les paysans disaient :« C’est encore un coup des saisonsY’a trop d’usinesY’a trop d’avionsY’a trop de saleté dans l’air ! »Z’avaient pas tortMais pour ce qui est de cette affaireC’était plutôt un coup d’en dessousMais ni les engraisNi... [Lire la suite]
jeudi 11 avril 2019

LES GENS QUI DOUTENT

J'aime les gens qui doutentLes gens qui trop écoutentLeur coeur se balancerJ'aime les gens qui disentEt qui se contredisentEt sans se dénoncer . J'aime les gens qui tremblentQue parfois ils ne semblentCapables de jugerJ'aime les gens qui passentMoitié dans leurs godassesEt moitié à côté . J'aime leur petite chansonMême s'ils passent pour des cons . J'aime ceux qui paniquentCeux qui sont pas logiquesEnfin, pas comme il fautCeux qui, avec leurs chaînesPour pas que ça nous gêneFont un bruit de grelot . Ceux qui... [Lire la suite]
Posté par emmila à 02:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,