vendredi 12 avril 2013

LES MOTS QUI CHALINENT...Extrait

Cueille cueille au-delà de l'île de tes cils filant de l'aile de fragiles jonquilles   l'alouette tirelire tirelire l'alouette   qui frissonne dans ton cœur.   Aux fenêtres de l'éveil   que meurent les nuages hagards   les maigres minces brindilles   l'épaisseur de l'ombre   et la crainte du trop bas.   Lumière nous appelle   et nos peaux, d'anis et de miel   tendres, de sève essaiment   sous une pluie de lilas.   .   PATRICIA MARTINEAU ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

vendredi 12 avril 2013

LE FEU DE CHAQUE JOUR...Extrait

... Entre le faire et le voir,     action ou contemplation, j'ai choisi l'acte des paroles :     les faire, les habiter, donner des yeux au langage.     La poésie n'est pas la vérité : elle est résurrection des présences,     histoire transfigurée en vérité du temps sans date. La poésie,     comme l'histoire, se fait ;         la poésie comme la vérité, se voit.     La poésie :         incarnation du... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
jeudi 21 mars 2013

THEOPHANIES....Extrait

D'un vers à l'autre il y a un vide, un puits à sec, un coeur sans battements, un astre sans orbite et sans lumière que les mots n'atteignent jamais. Il y a un silence où la voix ne mord pas, le retour, le tournant, encore et à nouveau, le parcours sinueux. Ce n'est pas un silence : c'est une échelle dont tu ne sais pas si elle monte ou bien descend  – comment parcourir ses degrés sans que l'âme ne s'affaiblisse ? –, ni si tu l'as déjà gravie bien qu'elle ne soit pas un chemin. Non, ce n'est pas ainsi. Tu dirais que... [Lire la suite]
samedi 16 mars 2013

SAAREMAA

 une île où les jours se perdent mouettes aux lèvres la solitude y est privée le vent traverse la lande sans s'arrêter chaque pas réveille une menthe une couleuvre un nuage pris dans une chevelure d'araignée les genévriers s'accrochent à la barbe des cromlechs soudain, un chevreuil à queue blanche me fixe de son regard d'orge vérifie si je ne suis pas un chasseur mental puis disparaît sans toucher le silence j'habite une école d'hirondelles la bordure du toit est loquace le ciel est la cour de récréation Les gens... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 11 mars 2013

JOURNAL D'UN ANIMAL MARIN...Extrait

"L'état de poésie s'épanouit à des années-lumières des états de siège et d'alerte. En cet état, à défaut d'une caravane d'hirondelles, un seul souvenir d'enfance fait le printemps. La vie y trouve des îles où la canne à sucre et les préjugés de race ne poussent jamais dans le même champ sous les ailes blanches des corbeaux de l'infamie.L'état poétique est le seul promontoire connu d'où par n'importe quel temps du jour ou de la nuit l'on découvre à l'œil nu la côte nord de la tendresse. C'est aussi le seul état de la vie qui permet de... [Lire la suite]
Posté par emmila à 19:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 7 mars 2013

POESIE NOMADE ...Extrait

Pommier peureux dans la nuittu te taisais quand les oiseauxs’éveillaient pour dire leurs songespuis tu reprenais ton discoursle récit de tes fleurs blancheset leur tourment d’être trop bellesAlors un goût d’ivresse douce un désir de quitter son corpssurprenait l’humain égarédans les eaux claires de la luneil écoutait un arbre foufaire résonner son parfumde pétales blancs et tièdesà la mélodie douce-amère .   PIERRE ETIENNE   .  
Posté par emmila à 19:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

samedi 16 février 2013

FRANZ BARTELT

Sous l'arbre dans l'ombre couverte d'héliogrammes, ce premier mouvement de ton corps vers moi réécrit les signes du livre d'avant les livres. Je te lis nue d'entre les pages, d'entre les lettres, pour que les mots me viennent à la bouche comme une salive. Je t'apprends plus que je ne te prends pour te réciter plus tard dans le silence blanc. Je ne saurai jamais rien de toi que ce prélude à tous les chants, ces poèmes décelés d'un baiser, cette histoire que trop de lumière effacerait. J'avance en toi comme dans un bois sur des... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:56 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 14 février 2013

CHRONIQUE D'UN EGAREMENT...Extrait

Que veut dire lumière ? Et poésie ? Les noms ne désignent qu'une énigme. Je répète : lumière, poésie. Quelque chose bouge, s'éclaire. Je regarde dehors. Je vois l'éclat, les choses — je vois la lumière. Mais la poésie ? Rien d'autre que le mot. Et rien pour le poser.      La chute obscure dans la blancheur. Aucun bruit, pourtant. Seul celui des pages où se prennent des images. Pour ce qui est des voix, elles résonnent mais n'ont pas de sens. Pas plus que la brume qui gomme le paysage. Restent les losanges de la... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mardi 12 février 2013

AUJOURD'HUI C'EST DEMAIN

Aujourd’hui c’est demain double chant de l’olivier de l’alfa du palmier et du soleil fraternel   et nous voici enceints d’un nouveau souffle  de mains fertiles pour donner créer partager les germinations le flux de nos rêves   nous sommes la mer la place les rues l’horizon la parole le lait du poème de Chebbi et de Darwich O frère du refus  le brûlé brûlant du réel  L'annonciateur de l’aube nous retrouvons le jouir la ferveur le désir de vivre la transe les paradoxes et les autres le  bleu voyage de nos... [Lire la suite]
jeudi 7 février 2013

PROPOS SUR LA POESIE...Extrait

La poésie, c'est le langage originel, proche du silence,avant la prolifération bruyante et chaotique des mots. La poésie est plus proche de la musique ou de la danse que de la pensée et son bruitage de prose. La poésie, la vraie, aide au retour à l'Origine, à la Source elle aide à cette involution si nécessaire actuellement à l'évolution de la conscience humaine. Quand nous en aurons assez de cette prolifération de prose, de cette information devenue informe par excès de formes alors nous nous tournerons tout naturellement vers la... [Lire la suite]
Posté par emmila à 22:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,