jeudi 28 août 2008

ODAS ELEMENTALES...Extrait

                                                   Voici le fil                                                 de la poésie.                 ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 00:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 18 août 2008

ZORONGO GITANO ( TANGOS )

Las manos de mi cariñote están bordando una capacon agremán de alheliesy con esclavinas de agua. Cuando fuiste novio míopor la primavera blanca, los cascos de tu caballocuatro sollozos de plata. La luna es un pozo chicolas flores no valen nada; lo que valen son tus brazoscuando de noche me abrazas. Tengo los ojos azules, y el corazoncito igualque la cresta de la lumbre. De noche me salgo al campoy me harto de llorarde ver que te quiero tantoy tú no me quieres ná. La luna es un pozo chicolas flores no valen nada; lo que valen... [Lire la suite]
Posté par emmila à 19:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 31 juillet 2008

SILENCE

" Tu parles toujours à partir d’un silence contre lequel tu te briseras.          Il n’y aura jamais eu, derrière et devant nous, que le même silence.          Le premier." . EDMOND  JABES .
Posté par emmila à 16:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 24 juillet 2008

OUBLIER UNE LETTRE

Oublier une lettre Une omission, l'erreur Crée quelquefois une brèche Dans le mur déterminant Qui apprivoise le regard. . ROBERTO  JUARROZ « Quatorzième poésie verticale. En écrivant un mot C'est ouvrir une porte Où il n'y en avait pas. Et même s'il est facile de la murer, La place où il y avait une porte Ne sera jamais plus pareille Et une rafale de sens oublié Continuera de passer à l'intérieur du mot.
Posté par emmila à 19:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mercredi 30 janvier 2008

ENTRE MORIR Y NO MORIR ...Quilapayún Historicos

. El poeta entra a contar su condición y predilecciones/Entre morir y no morirme decidí por la guitarray en esta intensa profesiónmi corazón no tiene tregua,porque donde menos me esperanyo llegaré con mi equipajea cosechar el primer vinoen los sombreros del Otoño.Entraré si cierran la puertay si me reciben me voy,no soy de aquellos navegantesque se extravían en el hielo:yo me acomodo como el viento,con las hojas más amarillas,con los capítulos caídosde los ojos de las estatuasy si en alguna parte descansoes en la propia... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
vendredi 5 octobre 2007

EL ROMANCERO GITANO...

      EXTRAITS DE LA CONFERENCE DE FEDERICO GARCIA LORCA SUR LE ROMANCERO GITANO............ J’ai choisi de vous lire avec de brefs commentaires le Romancero gitano non seulement parce qu’il est mon œuvre la plus populaire mais surtout parce qu’elle est, à ce jour, celle qui indiscutablement a le plus d’unité et où mon visage poétique apparaît pour la première fois avec une personnalité propre, vierge de tout contact avec un autre poète et définitivement dessiné........ (...) Le Livre, dans sa globalité, bien... [Lire la suite]
vendredi 21 septembre 2007

VIVRE ET PHILOSOPHER...

      Qu'est-ce que contempler ? Contempler la tourterelle, la pie, la grenouille, la mouche, c'est se placer, en mystique, devant le mystère de la vie, c'est éprouver, devant la tourterelle que l'on voit, et qui vit le monde en tourterelle d'une manière pour nous totalement inconnaissable... le sentiment du sacré. Contempler, c'est ne pas aller au-delà de la chose même pour la réduire à ce qu'elle signifie, à une interprétation, à une connaissance. C'est prendre le monde tel qu'il est, sans vouloir l'expliquer par... [Lire la suite]
Posté par emmila à 08:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
samedi 7 juillet 2007

DE L'ORIENT A L'AMOUR

De la terre d'Orient, majestueuse beauté, du sable éternelest née la femme que j'aime et qui m'aime.De cette terre des contrastes issue de la nuit du destin,une âme nouvelle, et pure, et belle, est descendue du cielpour réconcilier tous les hommes dans le respect de la tradition :en une seule fois jusqu'au ciel le plus proche. Ainsi sont transmisle savoir des anciens, l'attente des enfants que les anges accordentaux braves qui ont gagné leur rédemption sur le champ de bataille.Le serviteur du Très Haut nous a inspiré sa... [Lire la suite]
Posté par emmila à 19:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,