vendredi 17 décembre 2021

VOYAGES...Extrait

Regarde-les donc bien ces apatrides, toi qui as la chance de savoir où sont ta maison et ton pays, toi qui à ton retour de voyage trouves ta chambre et ton lit prêts, qui as autour de toi les livres que tu aimes et les ustensiles auxquels tu es habitué. Regarde-les bien, ces déracinés, toi qui as la chance de savoir de quoi tu vis et pour qui, afin de comprendre avec humilité à quel point le hasard t'a favorisé par rapport aux autres. Regarde-les bien, ces hommes entassés à l'arrière du bateau et va vers eux, parle-leur, car cette... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

jeudi 2 septembre 2021

MIKIS TEODORAKIS...HOMMAGE

Míkis Theodorákis (en grec : Μίκης Θεοδωράκης), né le 29 juillet 1925 sur l’île de Chios en Grèce, et mort le 2 Septembre 2021, est un compositeur et homme politique grec. Né en face de la Turquie d'une mère issue de Çeşme (Cesmé / Tschesmé) (Asie Mineure) et d'un père né à Galata, près de La Canée en Crète, Mikis Theodorakis a connu une enfance protégée dans une famille aisée, mais beaucoup de pérégrinations dans toute la Grèce... [Lire la suite]
Posté par emmila à 16:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
lundi 26 juillet 2021

JE SUIS EN COLERE !!!

  C'est honteux, oui il est honteux de penser qu'hier, nombreux étaient les corses et les français du continent, à ne pas savoir que des incendies gigantesques détruisaient l'île voisine de Sardaigne, île-soeur, à 20km à vol d'oiseau de Bunifazziu, autant dire à notre porte... Tous se doraient le derrière, sans aucun états d'âme... Pourquoi ? Parce que les médias nationaux - pour la plupart subventionnés grassement par l'Etat -, ont omis d'en parler, tous occupés à nous rabattre les... [Lire la suite]
dimanche 27 juin 2021

ALBERT CAMUS....Extrait

"Partout et toujours, gardez la mémoire de ce que nous venons de vivre afin de rester fidèles à la liberté, à ses droits comme à ses devoirs, et afin de ne jamais accepter, jamais, que quelqu’un, homme, si grand soit‐il, ou parti, si fort qu’il soit, pense pour vous et vous dicte votre conduite. Oubliez vos maîtres, ceux qui vous ont tant menti, vous le savez maintenant, et les autres aussi, puisqu’ils n’ont pas su vous persuader. Oubliez tous les maîtres, oubliez les idéologies périmées, les concepts mourants, les slogans vétustes... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 5 avril 2020

A TE...

À TOI qui meurs en EHPAD .!!!. Seule..Seul.À TOI, à qui, "ILS" ont volé le dernier pan de vie.Vargogna à elli...les rapaces.Les chiens.! .(Fisichella et Lily excusez moi, vous les valez cent fois). Toi ma sœur..Toi mon frère.. Toi son Père.. Toi sa Mère..Toi sa Grand Mère..Toi son Grand Père.. Toi mon cousin, ma cousine, Toi mon voisin, ma voisine..Toi mon inconnu..Toi ma si belle et si tendre inconnue ...je VOUS aime.-Je vous aime VOUS si belles et si beaux aux cheveux blancs si blancs.-Je vous aime VOUS , qui pour certains encore,... [Lire la suite]
samedi 7 décembre 2019

LE PAON ET LE PALAIS

  Un jeune paon, imbu de son plumageFût pris dès son plus jeune âgeEn mains par une vieille pintadeQui laissa son vieux coq en rade. Lors, notre jeune volatileQui se trouvait fort volubileNe fût plus satisfait de son habitatEt se rêva en costume d’apparat. Pourquoi, se disait-il, se contenterD’un simple poulailler, fût-il doré,Alors que, sans travailler,Je puis demeurer au palais. Il me suffit, si mes calculs sont bons,De prendre mes congénères pour des pigeonsEt, pour les prochaines élections,De bien jouer les trublions. ... [Lire la suite]

jeudi 4 juillet 2019

REPONSE DE WILFRID LUPANO AU MINISTRE DE LA CULTURE

Monsieur le ministre,     À ma très grande surprise, vous m’avez adressé la semaine dernière un courrier pour m’annoncer que vous me décerniez le grade de chevalier des arts et lettres. Je vous remercie de cette délicate attention, mais j’ai bien peur de devoir refuser cet « honneur ». Déjà, spontanément, je n’ai jamais été très excité par les médailles. Pierre Desproges disait « les décorations, c’est la libido des vieux ». Je me plais à penser que je n’en suis pas encore là. Il y a... [Lire la suite]
Posté par emmila à 16:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
vendredi 5 avril 2019

EN CORSE, LA STRATEGIE PERDANTE D'EMMANUEL MACRON...

  Après une visite controversée dans l’île voici un an, vécue souvent comme une humiliation par l’opinion insulaire et encore plus par l’exécutif territorial, Emmanuel Macron avait l’occasion, grand débat aidant, de renouer le fil du dialogue. Pour ce faire, fallait-il encore accepter une confrontation sur toutes les questions, y compris celles qui nourrissent les crispations entre l’île et l’État. Gilles Simeoni dégaine un argument massue lorsqu’il compare à l’aune de l’histoire le traitement dont la Corse fut l’objet sous... [Lire la suite]
dimanche 17 mars 2019

LETTRE OUVERTE A UN PRESIDENT QUI JOUE AVEC LE FEU

La grandeur d’un homme d’État est de prendre la mesure des événements, mais aussi de se garder d’instrumentaliser une idée, en l’occurrence la défense nécessaire du mérite et de l’effort, dans un but politicien.   .   Monsieur le Président, vous êtes un alchimiste. Vous êtes passé maître dans l’art de changer l’or en plomb. Après neuf semaines d’une crise comme le pays n’en avait pas connue depuis longtemps, vous, Monsieur le Président, devriez être tout entier absorbé par la recherche d’une réponse politique qui... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:04 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 20 septembre 2018

LA HAINE EST FAITE DE SENS COAGULÉ

1 – de la nature   L’apparition dans le lexique juridico-politique, social et institutionnel d’un terme jusqu’ici propre au registre affectif ne peut pas manquer d’attirer l’attention. Les lois et les discours sur la société et les mœurs touchent rarement aux affects. On parle du mariage, des rapports sexuels licites ou illicites, des rapports qui peuvent donner lieu à des « conflits d’intérêt » mais on ne parle pas d’amour ni d’amitié. On parle d’injure, d’outrage ou de diffamation, mais récemment encore on ne parlait pas de «... [Lire la suite]