vendredi 17 février 2017

RAPJAZZ...Extrait

Mots et rêves sont mes repères. Mon journal n'a pas de dates. En rapjazz je dis ma ville. Que pourrais-je écrire que l'on ne sache déjà ? Que devrais-je dire que l'on n'ait déjà entendu ? J'écoute ma voix baroque dans le miroir enflé de litanies sauvages. Batteur battant aux appels de ma ville rapeur frappeur à l'ivresse de mes tripes je délire et je tangue au fracas de ma langue à mes roues cycloneuses je dérape aux zigzags de mes mots à dentelles d'ouragan mes paysages écrabouillés au tournoiement du vent coïncidence et... [Lire la suite]

vendredi 19 avril 2013

POUR LES POETES D'HAÏTI

A Port-au-Prince les poètes sont légionsIls ont les yeux crevés des voyantsLes mains percées de motsEt le visage tatoué par les griffes de la nuitJ’écoute le testament de leurs songesQuand leurs lèvres brûléesN’ont plus d’ombre pour panser la misèreA Port-au-PrinceLes poètes sont légionsIls inventent des cris de funambulesSur le fil des motsCe ne sont pas des araignéesMême s’ils cousent les jours clandestinsCe ne sont pas des chiens errantsMême si l’amour aboie pour ne pas pleurerIls ont la peau pelée de la montagneEt le rire large de... [Lire la suite]
Posté par emmila à 23:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,