vendredi 29 février 2008

MIGRATEUR

Inscrit sur le mur des masses invisibles,  Un éclair gris sur les cimes fluides  Qui m’élèvent sur les crêtes d’une haute portance,  J’obéis à ma route dans la voix du vent  Loin des rives immobiles qui déploient l’ocre et le vert. Nul prédateur en ces espaces éternellement neufs,  Seul un mouvement perpétuel et beau,  Une portée aux lignes emmêlées, vierge de toute clé  Où mon vol est une calligraphie instable,  Ephémère de place en place,  Jamais semblable mais fidèles aux airs. Sous... [Lire la suite]
Posté par emmila à 15:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,