vendredi 17 juin 2022

LA TERRE NOUS EST ETROITE ... Extrait

  C'est la porte, et derrière, l'éden du cœur. Nos choses, tout ce qui nous appartient, s'estompent. Porte est la porte, porte de la métaphore, porte du conte. Porte qui épure septembre. Porte qui ramène les champs à la genèse des blés. Nulle porte à la porte, mais je peux accéder à mon dehors, amoureux de ce que je vois et ne vois pas. Tant de grâce et de beauté sur terre, et la porte serait sans porte ? Ma cellule n'éclaire que mon dedans. Que la paix soit sur moi, et paix sur le mur de la voix. En louange à ma liberté,... [Lire la suite]

vendredi 30 octobre 2015

AUX PORTES INTERDITES...Extrait

Les chemins sont perdusUne voie nouvelle remplaceLes orbes tracées sur le cielUn cri traverse l’étendueDerrière les rideaux éparsIl n’y a pas d’autres repèresPour la mesure d’un espaceOù le voyage s’aventurePays traversé par le ventS’enlaçant autour de nos corpsComme une force qui regroupeLes éclats dispersés de la lumière ...Faut-il prendre les voies secrètesLes portes s’ouvrent et se fermentComme battues par l’ouraganIci les voyageurs s’arrêtentIls n’osent pas aller plus loinNi découvrir la nuit éteinteAttendant un nouveau... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
vendredi 21 novembre 2014

J0EL GRENIER

Et soudain, la lumière s'allume qui jaillit de la nuit, on ne sait pas pourquoi. Et les mots s'alignent comme des portes dans les couloirs de l'errance. Il suffit d'en pousser une, toutes sont ouvertes, pour trouver le miroir où l'on se reconnait et souffler sur la glace la chaleur d'un coeur pour ouvrir une page vierge, feuille de buée.Et le bout de l'index qui montre un chemin, dessine en tremblant une majuscule qui commence le voyage vers l'ailleurs.Des gouttes d'eau en minuscule découlent, souvent éphémères. Elles cherchent la... [Lire la suite]
Posté par emmila à 00:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,