dimanche 26 février 2012

L'HOMME

Dans le silence. Avec le froid. Avec le chaud.Face aux rochers. Entouré de murs.Douloureux. Inquiet.Ou bien joyeux, étalé par le plaisir filtrant.Comme une prière à dire dans sa solitude, ni pour demander, ni pour remercier, mais pour être humble.Pour qu'il n'écrive, ne représente, ne chante que sa condition.Avec les animaux, prisonnier de sa gangue de chair.Velu, fragile, odoriférant.Avec la mort qui l'attend, qui structure sa vie, qui le marque du temps.Sur sa boule ronde, petit, plus petit qu'une fourmi.Groupé autour de la stèle... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

dimanche 5 février 2012

IL M'ARRIVE D'OUBLIER QUE JE PERDS LA MEMOIRE...Extrait

Père je crois en toiaussi évidemmentqu'en cet arbre solitairequi traverse mon regardMaisdonne-moi d'apercevoirquelque trace de ta bontén'importe où sur cette terreoù tout ce qui vitne vit que de meurtreCe matinles nouvelles du mondesont mauvaisesL'Afriquedévorée par la famineassassinée par le sidal'enfant palestinientué d'une balle dans la têtepar un tireur d'élitele vieux juifmort de froidsur un trottoir du Bronxla chienne aveuglequi croyait que c'était pour jouerbattue à mort par des enfantset quoi d'autredans les poubelles... [Lire la suite]
Posté par emmila à 15:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
dimanche 20 novembre 2011

COMME UNE MAIN QUI SE REFERME...Extrait

Quand nous reverrons le blé battu par des mains d'hommeQuand nous reverrons flamber les tayolles dans le soleilQuand les trois chevaux du futur iront de front sur l'aire netteAlors nous ferons de colline à colline des feuxDes feux en souvenir du pan nocturne et de nos frères. Ils avaient en ce temps de l'été des supplicesJeté dans l'air leurs bras cassés, les durs fléauxDe l'avenir. On les avait battus à mort, le grain, la paille,Et l'espoir demeurait vivace ; leur sang coulait comme un soleil. Dans les champs et les rues, le... [Lire la suite]
Posté par emmila à 12:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
lundi 31 octobre 2011

APRES ET PLUS TARD

Me voici de nouveau dans le non-amour sans espaceavec mon amour qui dévale tel le chevreuil atteintet comme la marée se retire pour la dernière foisavec ma vie incertaine et dépaysée de terrain vagueavec mon corps en cendres et mes yeux en dedansô amour, fille, avec encore un peu de ta chaleur doréele vent m’emporte dans les souffles de nulle partEt plus tard dans cette rue où je m’égareéparpillé dans mes gestes et brouillé dans mon êtretombant et me soulevant dans l’âmetoute la pluie se rassemble sur mes épaulesla tristesse du monde... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mardi 20 septembre 2011

PRIERE DE PAIX

Seigneur Jésus, à la fin de ce livre que je T’offre comme un ciboire de souffrances Au commencement de la Grande Année, au soleil de Ta paix sur les toits neigeux de Paris - Mais je sais bien que le sang de mes frères rougira de nouveau l’Orient jaune, sur les bords de l’Océan Pacifique que violent tempêtes et haines Je sais bien que ce sang est la libation printanière dont les Grands Publicains depuis septante années engraissent les terres d’Empire Seigneur, au pied de cette croix – et ce n’est plus Toi l’arbre de douleur, mais... [Lire la suite]
jeudi 23 juin 2011

PRIERES D'UN RECOMMENCANT...Extrait

Il faudra le temps d’aimer le temps de se remettre en marche et de se relever de soi – de l’Amour désavoué – Il y faudra le temps du Temps des prophètes pas à pas pied à pied main à main – malgré le Cœur désemparé – Il y faudra tout l’Amour crucifié pour renaître pour se réconcilier dans la Vie Ordinaire – mais partagée – . ROLAND NADAUS .  
Posté par emmila à 16:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

lundi 4 avril 2011

BRAISES DE LA MEMOIRE...Extrait

Ô Dieux prêtez-moi votre puissance Pour réveiller mon pays et ses enfants déchirés Battre le rappel autour de vos sanctuaires Que vos mots jaillissent vainqueurs dans l’encrier Et purifient nos faces tristes Rendez-moi attentif au murmure de vos envoyés Afin que ma voix s’élance, étincelante J’ouvrirai grandes mes mains au jour de la moisson Et tous mes sens célèbreront votre retour Sur la terre d’Haïti . JEAN METELLUS . Oeuvre ?
Posté par emmila à 13:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 11 mars 2011

JE BÂTIS MA DEMEURE...Extrait

Claire eau qui se livre au prix d'elle-même, il me faut, jusqu'aupoème, passer par toutes ses phases, en respecter les métamorphoseset d'abord la plus mystérieuse, celle qui consiste pour elleà ne pas être l'eau.J'irai la saluer au ciel, là où elle prendindifféremment les noms de nuage et de pluie selon qu'elle dortou qu'elle aime.Je la réclamerai au désir, dans les pleurs des planteset à la terre à chaque pas.Je l'arracherai à la joie,à l'homme dans sa plénitude, au couple pour qui elle se veut un fleuve,à la solitudepour qui elle se... [Lire la suite]
Posté par emmila à 14:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
lundi 7 mars 2011

NOCTURNE

 Notre Père qui es aux cieux,pourquoi m’as-tu donc oubliée ?Tu t’es souvenu du fruit de l’étéquand tu as blessé sa chair de rubis.Moi je porte aussi blessure à mon flanc,mais tu ne veux pas regarder vers moi ! Tu t’es souvenu de la grappe noireet tu l’as donnée au pressoir carmin ;du peuplier as dispersé les feuillesavec ton haleine, dans l’air subtil.Mais dans le vaste pressoir de la morttu ne veux encore fouler ma poitrine ! En marchant, j’ai vu s’ouvrir les violettesmes lèvres ont bu du vent le falerneet j’ai abaissé,... [Lire la suite]
mardi 18 janvier 2011

PRIERE

Que l’innocence demeure. qu’il lui soit donné de pouvoir se perdre dans l’inutilité de ce mondequ’elle soit suffisamment forte pour oublier de le clamerque dans son silence où elle éclaire il n’y ait pas d’obstacle à son silencequ’elle soulève ce monde las et danse dans sa poussièreque son sourire de fleur soit à jamais inscrit sur mes lèvres lorsqu’elles deviendront givrequ’elle soit l’innocence à jamais.Que d’aucuns puissent s’en saisir qui voudront sauter hors du bourbierqu’elle soit ; ce que de toujours l’affirme ce dialogue de... [Lire la suite]
Posté par emmila à 16:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,