vendredi 14 décembre 2018

A L'ECOUTE DU MATIN

Une Pierre, Une Rivière, Un Arbre,Hôtes d'espèces qui nous ont depuis longtemps quittés,Signalent le mastodonte,Le dinosaure, qui ont laissé ces souvenirs desséchésDe leur passage iciSur le sol de notre planète,Tous les signes bruyants annonçant leur chute qui se hâtaitAujourd'hui perdus dans l'obscurité de la poussière et des âges.Mais aujourd'hui, la Pierre crie vers nous, clairement, avec force,Venez, vous pouvez vous tenir sur monDos et envisager votre destinée distante,Mais ne cherchez nul abri en mon ombre.Je ne vous donnerai... [Lire la suite]

mardi 5 juin 2018

CHERCHEURS D'EAU

Ils ont coupé les arbresIls ont volé nos ruisseauxIls ont chassé les nuagesEt nous on manque d'eauIls ont sorti les armesIls disent qu'on est de tropOn n'a même plus de larmesTellement on manque d'eauOn était des nomadesOn menait les troupeauxAux maigres pâturagesOn était chercheurs d'eauOn nous a mis en cagesDans des parcs à bestiauxMême dans les miragesOn ne trouve plus d'eauLe monde nous regardeCertains chantent pour nousUne goutte de sableDans une mer de caillouxIls ont coupé les arbresIls ont volé nos ruisseauxIls ont chassé les... [Lire la suite]
lundi 28 mai 2018

ERNEST PEPIN..Extrait

Nous ne sommes pas venus en avionNi en bateau de croisièresNous sommes venus traînés par la houleHappés par les gouffresNous sommes venus comme des marchandisesDu bétail ou des machines humainesLes vagues et le vent escortaient notre douleurEt les requins voraces festoyaientEn goûtant notre chairNous avons tout oubliéLes rois et les dieuxMais nous n’avons pas oublié l’AfriqueEt depuis nous reconstruisons l’AfriqueNotre musique vient de l’AfriqueNotre cuisine vient de l’AfriqueTout l’humain en nous rappelle l’AfriqueL’Afrique... [Lire la suite]
dimanche 13 mai 2018

MINERAI NOIR

Quand la sueur de l'Indien se trouva brusquement tarie par le soleil Quand la frénésie de l'or draina au marché la dernière goutte de sang indien  De sorte qu'il ne resta plus un seul Indien aux alentours des mines d'or On se tourna vers le fleuve musculaire de l'Afrique Pour assurer la relève du désespoir Alors commença la ruée vers l'inépuisable Trésorerie de la chair noire Alors commença la bousculade échevelée ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 12:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
vendredi 23 février 2018

LA TRAVERSÉE DES ILLUSIONS...Extrait

"Il était une source qui coulait de nuit. Beaucoup s'y abreuvèrent qui jamais ne la virent, mais entendirent son murmure. Peut-être que le murmure était en eux ; mais il était confirmé par la source.Source libre, pas plus ici que là : l'heure vient, et elle est déjà venue, encore qu'elle suscitât en divers lieux des arbres et des prairies qui fleurissaient en toute saison. Beaucoup venaient, repartaient avec la mémoire de la source. Qui cessait de l'entendre n'était plus qu'une ombre parmi les vivants et n'existait que pour la... [Lire la suite]
dimanche 7 janvier 2018

NOËL...

J’en ai assez de votre bonne conscienceJ’en ai assez Messieurs-je-sais-toutJ’en ai assez de votre omniscienceJ’en ai assez de vos airs de toutouJ’en ai assez Voici Noël et ses marchands du templeVoici Noël et ses soldes à deux sousVoici Noël et ses feux qu’on contempleVoici Noël, la misère en dessousVoici Noël Qu’a-t-on gardé de la Nativité ?Qu’a-t-on gardé du mystère divin ?Qu’a-t-on gardé de la céleste cité ?Qu’a-t-on gardé du sang changé en vin ?Qu’a-t-on gardé ? On m’avait appris naguère le miracleOn m’avait appris le visage... [Lire la suite]

samedi 28 mai 2016

SOLEIL ALGONQUIN...Extrait

La terre, quand nous la quitterons, ne sera plus qu'une poubelle pourrie, survolée d'engins, de poutrellesOn aura goudronné les mers, délité les plateauxBrûlé le ventJe la vois devant moi, présent ! Passer au passé des planètesNos os y resteront collés, sans commémorations, ni thrènesNous en avions pourtant respect, comme de tout moment vivant —Elle, dont nous faisions partie, cependant qu'Elle était en nous —Aussi gérions-nous nos forêts en hommes nés de leurs clairières (et jamais nous n'exigions plus que correspondant aux... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
samedi 29 août 2015

L'ORIENT APRES L'AMOUR...Extrait

« Le vent se lève, il n'y a plus de Beyrouth, cette ville renaît non pas de ses propres cendres, mais de celle de ses incendiaires. Flinguée à bout portant avec l'argent des pétrodollars, elle ressuscite, comme elle peut, grâce à une fortune d'Arabie. Les immeubles de Beyrouth se dressent comme autant d'anthologies de trous d'obus, de roquettes, de balles et de mémoire. Ici, on tue pour embellir l'oubli. Ici, les ruines de la guerre semblent avoir été dessinées par de grands couturiers. Ici, même la mort passe au maquillage avant... [Lire la suite]
jeudi 15 août 2013

ENVIRONNEMENT, HUMANITE...EDIFIANT !!!

CIVILISATION !!!    ECRIT PAR MARIN // CORSICA...GO56 Sachant que le Moyen-Orient ne désarme jamais, que l'Irak saigne, que les Civils s'entretuent en Egypte, etc, etc  !...       Massacre  des éléphants au CONGO   EST-CE QUE CE MONDE EST VIABLE ?   C'EST INSOUTENABLE !      Bien ! les termes de l'échange Commercial sur fonds de Tortures humaines et animales ignobles... Il faut arborer les cols blancs - cravates et complets soyeux  pour valider de... [Lire la suite]
Posté par emmila à 22:23 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,