mercredi 20 janvier 2016

FLORILEGES

Je n’étais qu’interrogation dans le ventEt me suis fait mirage sans échoJe suis vague et langage.Un jour je me fondrai dans l’apocalypse et le brouillardLaissant closes toutes les portes de l’infini en attente du diable.Le fleuve des instants s’accroupit dans le jardin des fleurs.Les bouches sont figées.Elles n’expriment qu’une litanieDe tourment et de désespéranceEt l’immensité du passé nous lie au zéphyr et au zéro.Rire encore et toujoursProvoquer les gouvernantsRefuserSentir la honteRegretter ses fautesSe réjouirVanter ses... [Lire la suite]
Posté par emmila à 15:23 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

samedi 1 février 2014

ROMAIN GARY

J'appelle "société de provocation" toute société d'abondance et en expansion économique qui se livre à l'exhibitionnisme constant de ses richesses et pousse à la consommation et à la possession par la publicité, les vitrines de luxe, les étalages alléchants, tout en laissant en marge une fraction importante de la population qu'elle provoque à l'assouvissement de ses besoins réels ou artificiellement créés, en même temps qu'elle lui refuse les moyens de satisfaire cet appétit. Comment peut-on s'étonner, lorsqu'un jeune Noir du ghetto,... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:59 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,