vendredi 17 juin 2022

NOS CHEMINS D'ECUEILS...Extrait

Le rêve s’est défait En marge de l’enfance Couleuvre des marées sombres Le temps est chargé de cris Les rives de la lune soupirent nos anciennes blessures Nos dérisoires battements d’ailes Les promesses étaient suaves Et nos cœurs à l’écoute Balbutiements Nous souffrons nos tristesses Nos solitudes amères Caravelles de regards, de papillons aveugles Ramures colorées de frissons prêts d’éclore Ombres de boue La peau du monde Cette douleur. . . . . . ISABELLE BRECHET BRANDY . . . .
Posté par emmila à 12:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

samedi 29 janvier 2022

THIERRY MATHIASIN...Extrait

Tu es revenue de si loin cueillir les rêves dont j'ai vieilli, poser ton visage contre mes yeux qui ont tant vu, que j'ai oublié de quoi étaient faites les images De quoi me reste t'il encore à mourir, puisque tout ce que j'ai aimé me regarde maintenant comme un étranger ? Surtout, ne secoue pas trop ma tête, elle est habitée d'oiseaux qui pleurent mes désirs, de ciels fissurés où ne respirent que mes pensées Tu m'a parlé de tant de suicidés que j'ai maudit les hauteurs et leur promontoire d'inexcusables prophéties Je voyais... [Lire la suite]
dimanche 8 août 2021

SOUS LA PORTE DU MONDE

Merci à Nade Nade   .   Je glisse un mot d'amour Sous la porte du monde Avec la fureur furtive du rêveur L'exigence invisible de la paix Il se peut que jamais personne n'ouvre cette porte Mais j'aurai donné un peu de mon temps Et nous aurons donné un peu de lumière de nos vies Pour restreindre l'obscurité La pierre enrichie de la violence Avec l'espoir peut être qu'un jour Qu'un nouveau monde reste à naître... . . . . . . PATRICK CHEMIN . . . . .
Posté par emmila à 09:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
mardi 16 février 2021

UN PEU DE RÊVE....

C est un jour silence, un jour blanc , sans nuance, sans présence. Juste la neige derrière les carreaux, supprimant la couleur, impose la brillance. Ces éphémères couches de transparence qui nous basculent dans une froideur intense et dans un monde nouveau, se révèlent être la seule attirance.     Le jour blanc vire à l 'éclatant sous le ciel assombri. Derrière les carreaux le regard s'appuie, et s'enfuit au bout de la nuit. On se croirait seul sur une lune de fine porcelaine qui se craquellera à la moindre source de... [Lire la suite]
Posté par emmila à 13:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
lundi 11 janvier 2021

REVIENDRA...

ReviendraRevient toujours dans ce rêve fixeEt les pas se font lourds d’avoir évité tant de pierresPoseraLa besace fatiguée au ventre mou d’images S’assoira sur le banc sur le banc de la maison sous ses vignes de guêpesAttendra.Verra au loin passer des voyageurs des ombres et l’occident ivreEcouteraLes promesses du bateau qui se cogne à la merLe battement de cœur de la houle contre son flancLes appels assourdis de chaleur des vendeurs au marchéIls lui ont donné une grosse orange griseQui a la peau d’une vieille femme et son sourire... [Lire la suite]
dimanche 20 décembre 2020

LUNE POURPRE...Extrait

Pourpre lune qui fait chavirer l’espoir avec ses colliers de salpêtre ses urnes tâchées de sang violet ses mains qui creusent l’espace et le temps les poètes n’ignorent-ils pas tes miroirs où circulent les givres du silence ils feraient n’importe quoi pour te retenir au zénith pour que le jour ne t’engloutisse ils en perdraient la tête si tu n’avais ce triste sourire ce mélancolique sourire comme une fontaine blafarde sur une place tenue secrète de Grenade à l’époque du jasmin Pourpre lune tu peuples d’amertume les... [Lire la suite]
Posté par emmila à 00:29 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

mercredi 16 décembre 2020

SOUS LE SEIN D'UNE MERE....

En pensée avec ma fille Vincia . . Une rose croît, se multiplie sans fin Sous le sein d'une mère Frêle cocon d'ouate Couleur d'amande amère et de corail Qui sent bon le bonbon Qui sous la langue fond Et vous monte à la bouche Comme par inadvertance Au détour d'un chagrin A cause d'une absence D'un mot tracé sur la buée d'un carreau S'écoulant en longues larmes d'eau . Lorsque la main divine en deux ouvre la mère Il en pleure toujours une fontaine claire A la claire fontaine Il y a longtemps Bien avant la... [Lire la suite]
lundi 14 septembre 2020

LA PROMESSE DE L'AUBE

 " Je feins l’adulte, mais, secrètement, je guette toujours le scarabée d’or, et j’attends qu’un oiseau se pose sur mon épaule, pour me parler d’une voix humaine et me révéler enfin le pourquoi et le comment. "       .     ROMAIN GARY     .      
Posté par emmila à 10:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
dimanche 6 septembre 2020

AU JARDIN DE LA TERRE

 Tu connaitras l'âme des choses - par ces mots, par ces gestes - voix d'enfance, rythmes anciens du coeur , toi l'enfant-fleur au jardin de la terre...    Suivre à loisir le chemin, débusquer les anges - en dépit de tout, le désir de la vie - le raisin est bon, la musique pure, nous sommes le limon des enfants du rêve...     .     CAROLINE ORTOLI     .   Oeuvre Michael Parkes    
Posté par emmila à 00:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
lundi 4 mai 2020

SAIT-ON JAMAIS

  Si tu es, comme il m’arrive de l’espérer encore,capable d’apercevoir le même azur que mes yeuxet de reconnaître les routes où je m’aventuredepuis l’alvéole où parfois je ne peux t’enfermerpar refus de laisser m’anéantir la lassitude,(ou d’abdiquer sans remède la recherche d’un sens),alors peut-être, en échappant aux faits de sciencees-tu là, telle que je peux encore t’espérer. Si tu regardes, tu sais que je ne trahis jamaisla parole que nous nous sommes donnée sans réserveet qu’après toi sans faille je m’efforce... [Lire la suite]
Posté par emmila à 19:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,