samedi 7 juillet 2018

BRUNO ODILE...Extrait

Nous portons nos enfances jusqu’aux bords ruisselants de nos frontières. Des bouts de fils et de laine blanche tricotent ensemble des longs cordages extravagants. Nos candeurs exhalées dévisagent le monde et tirent la langue aux passants incongrus. Nous portons nos enfances comme le charretier conduit son attelage, se frayant un chemin parmi les ombres et les ravins. Nous détenons dans le regard toute la source de nos magnificences et c’est de ce reflux d’images, tantôt normales, tantôt subliminales, que nous extirpons des vagues... [Lire la suite]

vendredi 22 juin 2018

ARTHUR HAULOT...Extrait

Tu ne sais pas cela fait mal au sang qui brûle le visage cela fait mal au cœur qui tourne sur lui-même cela fait mal aux yeux cela fait mal à l'âme Tu ne sais pas combien c'est dur et douloureux d'avoir treize ans et de s'aimer et d'être odieux. Alors tu pars tu fais des rêves tu te construis un fort au bord de l'océan tu guettes les bateaux qui vont passer au large lancés à l'abordage de féroces pirates et tu emmènes pour toi seul la grande dame ou la servante ou la princesse noire ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 10:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
jeudi 21 juin 2018

JOEL GRENIER ...Extrait

Tu verras! J'ai accroché le trousseau à la vieille ferrure du petit mur en pierres. Le vent, à ta venue, saura les faire tinter.La petite, c'est pour les rêves, quand ils demandent à sortir pour dire leurs besoins. Ne referme pas la porte : ils ne pourraient plus rentrer!L'autre, la plus rouillée, c'est celle de la remise où j'entasse mes habitudes au lieu de les jeter. Ne va pas trop y voir, ça sent le renfermé.La troisième, malheur! c'est si tu ne restes pas. C'est celle de tous les champs où plus rien ne pousse, où le silence... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
samedi 9 juin 2018

AUX LARMES CITOYENS, RENDEZ-MOI MAI 68 !

“Aux larmes citoyens”, ont-ils dit,savaient-ils que l’heure de courber le dosdoit un jour enfin finir ? “Rangez, pliez, fermez vos utopies”, disaient-ils,Ne savaient-il pas que le temps d’armer nos rêvesétait encore là ? Moi, vieille pierre posée sur la mort des rêvesje me dresse, et déclare :Ouvrez les tombeaux de l’abstinenceLa résignation est l’ennemie des peuples. J’en appelle à l’espoir citoyenJ’en appelle au droit, au travail et au painJe déclare que la spoliation, la confiscation,l’accaparation du bien... [Lire la suite]
samedi 9 juin 2018

ROSTRO DE VOS

J’ai une solitudesi pleine de genssi pleine de nostalgieset de visages de toid’adieux passéset de baisers bienvenusà la première occasionet en dernier recours j’ai une solitudesi pleine de gensque je peux l’organisercomme si c’était un défilépar couleurstailleset promessespar époquespar toucherpar saveur sans hésiterje m’enlace à tes absencesqui viennent et m’assistentavec mon visage de toi je suis plein d’ombresde nuits et de désirsde nombreux rireset de quelquesregrets mes hôtes accourentarrivent comme des rêvesavec leurs... [Lire la suite]
Posté par emmila à 08:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
dimanche 27 mai 2018

JOEL GRENIER ...Extrait

Il y avait des bouquets sur la table pour les jours sans fête et des pommes rouges plein les coupes pour colorer l'amour.Il y avait, pour conter notre histoire, une table vieille en planches grignotées à force d'inviter les nuits magiques dans les fentes noires.Il y avait encore, et comment l'oublier, le tissu de ta robe qui ne se froisse guère à réchauffer des rêves qui n'auront jamais froid,Il y avait aussi, et pourquoi le taire, le parfum du bonheur de ta présence au revers des feuilles oubliées   .   JOËL GRENIER ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 09:06 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

jeudi 19 avril 2018

VILLEPREUX

Fenêtres peuplées de rêvesAux façades des maisons clairesLe matin est à mi-courseEt nos histoires se tairont jusqu’au soirSuspendues dans un miroirOù s’ouvrent les pages d’un cahierÉpris d’encre et d’envolCar nos vies sont ailleursEt le jour est en crue de lumièreNous le brodons de perles et d’espoirEt pensons déjà l’étéÀ l’étoile des possiblesDans ces rues aux voitures d’enfantDont le ciel de lit est un nuageFervent de tourterelles   .   CECILE OUMHANI   .        Photographie Marcelle... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
dimanche 15 avril 2018

RESONNANCES

Il faut revenir exalter la peau mûrie de longues pensées inachevées. Il faut reconstruire la halte dans laquelle on a tout abandonné : l’épreuve et ses ruisseaux de peine, l’échec et ses tourbillons aiguisés comme les bords tranchants d’une falaise. L’innocence ne connaît pas le malaise des jours meurtris. Désarmer, on l’était déjà bien avant l’existence. Une vie entière à écouter en soi les oracles lointains, les troubadours de l’excellence et, si peu de murmures revenus de là-bas. Nulle part l’écho fragile d’un cœur solitaire. Nulle... [Lire la suite]
vendredi 6 avril 2018

NICOLE BARRIERE...Extrait

il y a les mots les ombres des motsles lumièresles lueurs des motsles crisles chuchotementsles mots tendrement ouvertsles mots envolés des lèvrescomme des ailes pliéescomme des fenêtres ouvertescomme des rivières où naissent les âmesles mots tombent comme des fruits mûrscomme des feuillescomme l’herbe rouge et bleueplus tardquand les feuilles noircissentla peau des rêvesle soir descend des étoilesune autre langue parleles mots du chemin et de la forêtdans toutes les languesmarchent sur l’invisiblec’est ta main dans la mienne... [Lire la suite]
Posté par emmila à 16:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
vendredi 9 mars 2018

CHRISTIAN ARJONILLA...Extrait

Dans les rêves se trouvent les noms des enfants à naître :Cercle-de-LumièreArc-en-Ciel-du-VentAurore-qui-chanteTremblement-de-FleursGouttes-d'Eau-sur-les-FeuillesÉcume... etc.   .     CHRISTIAN ARJONILLA   .  
Posté par emmila à 19:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,