dimanche 8 novembre 2015

TES PAROLES

 la lumière seule sépare le jour de la nuit        la seule lumière arrimée à tes silences   te dit au milieu des rumeursque miroitent les étoiles    fulgurances aux paupières        ouvertes                     tes paroles anciennes défigurées flottent dans la... [Lire la suite]

lundi 2 novembre 2015

JONAS...Extrait

... voilà, amour tout est prêt maintenant tu peux naître ! ta vie est neuve mais porte, empreintes en ton corps-âme : l’histoire des tiens et toute la capoeira de la forêt primordiale ... dangers, danses et défenses peurs et prostrations inscrits en toi en miniature attendent leur moment pour éclore le chant de tes ancêtres est le nid d’où tes rêves prendront leur envol  ...  . . . NANCY HUSTON . . .   Photographie Nathalie Magrez              
samedi 17 octobre 2015

AGNES SCHNELL...Extrait

Faut-il qu’il soit riche le limon d’où en naissances multiples s’échappent nos rêves. Faut-il qu’elle soit fragile l’absence quand tout se réduit à un bout de terre qui s’éloigne et plus fragile sans doute - mais vigilant dans le confus des rumeurs - le geste pour atteindre le silence.   .   AGNES SCHNELL   .   Brooke Shaden Photography  
Posté par emmila à 16:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mardi 22 septembre 2015

AGNES SCHNELL...Extrait

C’était une saison lente à ciel d’ébène d’où naissaient des jours sournois. C’était une saison de silence d’ombres pétrifiées de passages étroits. Chacun déchirait ses psaumes se dépouillait soudain de ses mots de ses songes et courait avec le vent vers la grève où tout recommençait. Les yeux fermés on marchait vers l’écho. C’était une saison lourde aux rives incertaines une saison sans rambardes où l’infini côtoyait le banal. En gouttes d’encre on partageait l’intime. On avait le regard presque apprivoisé et nos rêves pour seul... [Lire la suite]
Posté par emmila à 15:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
vendredi 4 septembre 2015

AHMED BEN DHIAB

Nous avons la sagesse du pauvrele secret de nos rêves et de la langue nous les ouvriers citoyens de l'écho nuptial de la terre nés de la cadencedu contrepoint du jouret du collier de jasmin de la colombe au-delà de l'évidenceet l’ordinaire horreurun apatrideun enfant décharnéun mendiant d’eau et de cri un otage un mortssont avec nousils mangent à notre tableet relisent déchiffrent l’humainses actes ses intentionsla parenthèse et son silencedans la bouche du locuteur absent   .   AHMED BEN DHIAB   . ... [Lire la suite]
samedi 29 août 2015

NOUAISON...Extrait

Ils disaient maldonne malchance c’est mal fait,madame.Elle pensait marelle marguerite et massepain.Ils parlaient matrice maladie malformationelle rêvait margelle et madeleine elle rêvait matinma terre merveille mappemonde.Ils répondaient matraque massicot machette oumatelaselle mâchait macaron maracas magiemagma marionnettes madrier.Ils marmonnaient malaise macérationmarteau masse mastodonte ils maugréaientmarbre mastic maturation pulmonaireelle murmurait marin ou matière ma main marjolaineet jardin.Amer amer c’est une... [Lire la suite]

samedi 11 juillet 2015

CELEBRATIONS

Nous n'en finissons pas de naître au cœur d'une gerbe d'appels De rive en rive retentissent ces détonations de nous-mêmes Des mots effervescents pétillent dans les poitrines Une aube d'aile et d'infini se lève sur la partition grande ouverte Corps à corps Du fond de notre solitude Nous n'en finirons pas d'émerger A même la chair des mondes Contre ces parasites qui brouillent le Chant de la vie à sa source Contre ce qui nous sépare de nous-mêmes Depuis que s'est sabordé le grand orchestre animal Depuis que nous ne sommes... [Lire la suite]
Posté par emmila à 04:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
samedi 9 mai 2015

AU DERNIER SOIR SUR CETTE TERRE...Extrait

"Nos noms sont des arbres modelés dans la parole du dieu et oiseaux qui planent plus haut que les fusils. Ne coupez pas les arbres du nom, vous qui venez guerre de la mer. Et ne lancez pas vos chevaux flammes sur les plaines. Vous avez votre dieu, et nous, le nôtre. Vos croyances, et nous, les nôtres. N’ensevelissez pas Dieu dans des livres qui vous ont fait promesse d’une terre qui recouvre la nôtre. Ne faîtes pas de Lui un huissier à la porte du roi. Prenez les roses de nos rêves pour voir ce que nous voyons de joie ! Et sommeillez... [Lire la suite]
vendredi 5 décembre 2014

LES ÂMES ROUGES ...Extrait

L’aube souffle en mon cœurmains de ruisseaux et d’herbe fraîchechamps de caresses veines enlacéesoù collines moutonnent ton front de menthe.Langue, étoile où défilent mille saisons,nuit, que tu roules comme un corps d’abondanceparmi les blés où glissent tes mainscomme des allumettes qui craquent sur mes lèvres.Respiration, prune de mes rêvesd’homme des bois, près de la lune oùje place ta joie sur l’enclume avant deglisser en toi comme un clapotis d’étoile.   AXEL MAUGEY     Oeuvre Anne-Marie Zilberman  ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
jeudi 4 décembre 2014

L'ALPHABET DES ETOILES...Extrait

On ne veille pas le mistrall’amour est un souffle de splendeur parmi les siècles.Le jour tremble au milieu de ses assisessoutenues par la solitude.Laisse les ailes ouverteset sans résisterplane au-dessus de ta raisonplonge dans ma vie.Tes rêves sont fêlures du souvenirsur le soir instigateur des frémissements du temps.       ODELIN SALMERON        Oeuvre Maurice-Elie Sarthou