vendredi 26 avril 2019

ANNE MARGUERITE MILLELIRI...Extrait

Au bleu des rives tes rêves dérivent entrelacés de nuits blanches.Parfois leurs ailes se ferment, deux petits pieds d'enfants se posentsur le sable brûlant du passé --à petits pas rapacesle silencieux ravage du souvenir.D'autres fois, c'est l'oubli : une déchirure rouge au visage du ciel -- rire claquant de mouettesur la vague.     .     ANNE MARGUERITE MILLELIRI     .    

samedi 6 avril 2019

FÊTE FORAINE

Entre lanternes & étoiles se balançant la fête   Si petite l'église & trop grand pour les yeux le monde cherchant à retarder le sommeil   Orient de quatre sous fétiches & présages Ici on gagne des cigarettes des poupées grandes comme des femmes   quand la chance tourne sa crécelle & que le cœur oublie de battre     .     RAYMOND FARINA (Extrait de Sagesse de Klee, in Anecdotes, Editions Rougerie)     .      Oeuvre Paul... [Lire la suite]
Posté par emmila à 13:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
lundi 18 mars 2019

ANNE MARGUERITE MILLELIRI...Extrait

Ciel d'encre où navigue la barque blanchedes rêves. Oiseaux-fleurs sont étincelles nues sontincendies d'étoiles ultramarines Sont lettres mortes ombres flétries de lettres.Chardons-soleils cyan séchés leur visagearide veille -- Ciel d'encre violette auroreen une nuit sombré.     .      ANNE MARGUERITE MILLELIRI     .   Photographie Rachida Oum Naim
Posté par emmila à 08:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 22 février 2019

BERNARD PERROY...Extrait

Je voulais te chercherparmi les jonquilles bleueset d'autres rêves tout aussi beauxdans leur façon d'éveillerla beauté en mon coeuret ce désir de la partagerà autrui, lui-même beaud'être humain tout simplement, mais rien n'est si facileet la juste reprise de la goutte d'eautombant sur la rocheseconde après seconde pour la polir avec le temps,me donne le tempopour aller à ta rencontreet découvrir combien tu m'aimesà la fois dans ma nuit et mon jour, mon obscur, mon éclat,mes boiteries et le chant sans cesse... [Lire la suite]
mercredi 2 janvier 2019

VOEUX...

Puisqu’au final, nous avons chacun nos nuages à portée de main, j’aimerais donc éclater les miens afin de voir tomber sur vous, à la manière d’une pluie furieuse, des torrents infinis de joies, de délices et de douceurs et que la beauté comble, de ses jets sonores et lumineux, l'étendue de votre regard. Dans la beauté, les aléas défavorables s’évaporent comme des bulles de savons pour renaître en bulles pétillantes, annonciatrices de réussites et des succès. Je vous souhaite donc une errance sans répit, sans limite dans la beauté afin... [Lire la suite]
dimanche 16 décembre 2018

LE TEMPS NOUS RÊVE...

Le temps nous rêve, il nous construit. Quelle maison trouverons-nous demaindans nos rêves quand la vieaura vraiment commencéde pierres de lunede mots de sablepour lever une voûteprendre langue avec les fleurset s’ouvrir au visagecomme au ciel de demain. Les moulins de nos mainsne tourneront plusdans le sens des aiguillespour moudre la farine du tempssous le pli de la pierrele corps est patient d’amouril fonde dans un nid d’énigmesle mystère de l’êtrequi est sa maison.       MICHEL ECKHARD ELIAL    ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

mardi 30 octobre 2018

ENTRE CENDRE ET LUMIERE...Extrait

Pour Elle...   Tu auras mis au monde un être de plein vent il ressemble à l'aïeul qui prédisait le temps en questionnant le ciel   Partition sinueuse d'une flûte aux aguets dans une liturgie de plantes et de pierres singulier il progresse en tailleur de roseaux en oiseleur de rêves      .   JEAN-CLAUDE XUEREB     .   Photographie Anne Geddes    
Posté par emmila à 22:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
samedi 6 octobre 2018

CHANSON DE LA TOMBE D'ICARE

Ils sont d'ici ils sont d'ailleursL'un met sa vie entre des rimesQui l'escortent L'autre est tailleurDe nuits parfaites pour un crime Mais où est la tombe d'Icare Ils sont d'ailleurs ils sont d'iciL'un se parfume l'autre pasMais ils partagent le souciD'être vivants jusqu'au trépas Mais où est la tombe d'Icare Qu'ils soient d'ici ils sont d'ailleursToujours à rêver d'impossibleDu pur amour ou du meilleurPour rester au cœur de la cible Mais où est la tombe d'Icare Qu'ils soient d'ailleurs ils sont d'iciEt sur les murs comme au... [Lire la suite]
Posté par emmila à 13:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
vendredi 28 septembre 2018

CONTRE-JOUR

  Revenir    pieds nus dans les traces trop larges comme si on rentrait chez soi.   Glisser sur le sol se laisser écorcher par les échardes de la mémoire et rendre grâce à la source à la leçon de l’humus à l’éclatement végétal.   Il faut murmurer d’une voix profonde les rêves éteints la cendre lavée de tout l’ocre humain. Il faut dire à voix froissée ce qui hurle en soi avant de se taire.   Dire les chemins tortueux dans la terre lasse de nos migrations. Dire aussi l’adagio... [Lire la suite]
Posté par emmila à 08:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,
vendredi 21 septembre 2018

RIVES EN CHAMADE...Extraits

Méditerranéenne je suisPar ma silhouette et ma peau mâtinéeKabyle par les épices de mon regardCorse par les sonorités de la langueKabyle-corse par la cuisine rougeUnie par l'arba barona et le cumunuFrançaise par Villon et Louise MichelFardée par toutes les intempériesJe suis femme     ...   Piège du sirocco et di a tramuntana détournés Je m'engouffre dans les rêves qui incisent l'horizonConfins déplacés je scrute l'espoir qui m'espionneA califourchon entre Bavedda et le DjudjuraCrainte blottie dans les grottes de... [Lire la suite]