samedi 9 juin 2018

CINQ MÉDITATIONS SUR LA BEAUTÉ...Extrait

Merci à Cristina Castello .   En estos tiempos de miserias omnipresentes, de violencias ciegas, de catástrofes naturales o ecológicas, hablar de la belleza puede parecer incongruente, inconveniente, incluso provocador. Casi un escándalo. Pero por esta misma razón, vemos que, en lo opuesto al mal, la belleza se sitúa efectivamente en la otra punta de una realidad a la cual debemos enfrentarnos. Estoy convencido de que tenemos el deber urgente, y permanente, de examinar los dos misterios que constituyen los extremos del universo... [Lire la suite]

mardi 13 février 2018

LA TERRE VAINE ET AUTRE POEMES...Extrait

... Vite, dit l’oiseau, vite, trouve-les, trouve-lesau détour de l’allée. Par le premier portail,dans notre premier monde, allons-nous suivrele leurre de la grive ? Dans notre premier monde,ils étaient là, dignes et invisibles,se mouvant sans peser parmi les feuilles mortes,dans la chaleur d’automne, à travers l’air vibrant,et l’oiseau d’appeler, en réponseà la musique inentendue dissimulée dans le bosquet,et le regard inaperçu franchit l’espace, car les rosesavaient l’air de fleurs regardées.Ils étaient là : nos hôtes acceptés,... [Lire la suite]
lundi 30 octobre 2017

MA VIE GRAPILLE DE CI DE LA

Au bout de l’heure tragique, j’ai perdu le contrôle de ma vitesse intérieure. Je me suis abandonné à l’hégémonie du souffle et il m’a percuté de sa lame tranchante.  La différence n’est pas toujours là où on le croit. Etonnant ce corps qui vieilli et dont on conserve la sensation d’avoir toujours vingt ans. Sans doute, pour tous ceux qui ont connu l’handicap dès la première heure, la notion de différence n’égale pas celle de la comparaison. Le déchirement de nos pensées et de l’estime que l’on se porte peut nous être fatal.... [Lire la suite]
dimanche 1 octobre 2017

LOU ANDREAS-SALOME, LETTRE OUVERTE A FREUD...Extrait

…   Nous sommes lancés, inéluctablement, dans le tourbillon de toute réalité, avec pour seul choix d’y consentir. Si sans aucun doute, cela veut dire : traverser un océan sur un frêle esquif, telle est bien notre condition humaine – et il ne serait d’aucun secours de s’imaginer qu’on navigue à la remorque du plus puissant des bateaux à vapeur, vers des destinations inexistantes : notre attention au vent et au temps ne pourraient que s’en trouver diminuée. Plus nous nous plongeons, sans en rien retrancher, dans... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mercredi 20 septembre 2017

PIERRE DHAINAUT

" Idéologie, sublimation, comment de toute façon les éviter ? Si la poésie fait corps avec l’histoire, individuelle et collective, elle la traverse aussi. Tantôt nous voulons coïncider avec cette histoire, tantôt nous en évader, à tout prix. La poésie ne consiste pas dans le seul dévoilement de sa nature : elle se désincarne alors. Elle ne consiste pas davantage en une incarnation qui exigerait qu’on lui sacrifie tout, qui l’ ampute et l’alourdit. Traquée, la poésie fatalement se dérobe. Nous ne procédons que par force :... [Lire la suite]
mercredi 22 mars 2017

CHRISTIANE SINGER...Extrait

Quand je demande à ceux que je rencontre de me parler d'eux- mêmes, je suis souvent attristée par la pauvreté de ma moisson. On me répond: je suis médecin, je suis comptable...j'ajoute doucement: vous me comprenez mal. Je ne veux pas savoir quel rôle vous est confié cette saison au théâtre mais qui vous êtes, ce qui vous habite, vous réjouit, vous saisit ? Beaucoup persistent à ne pas me comprendre, habitués qu'ils sont à ne pas attribuer d'importance à la vie qui bouge doucement en eux. On me dit: je suis médecin ou comptable... [Lire la suite]

dimanche 30 octobre 2016

ET SI EN PLUS IL N'Y A PERSONNE...

Abderhamane, Martin, DavidEt si le ciel était videTant de processions, tant de têtes inclinéesTant de capuchons tant de peur souhaitéesTant de démagogues de Temples de SynagoguesTant de mains pressées, de prières empressées Tant d'angélusDingQui résonneEt si en plusDingIl n'y a personne Abderhamane, Martin, DavidEt si le ciel était videIl y a tant de torpeursDe musiques antalgiquesTant d’ante-douleurs dans ces jolis cantiquesIl y a tant de questions et tant de mystèresTant de compassions et tant de revolvers Tant d'angélusDingQui... [Lire la suite]
jeudi 30 juin 2016

PATRICK ASPE

La revanche est amère aux pas du condamné retour sans larmes éloge d'une mélopée la réalité c'est prendre possession des proximites retourner sur soi la flamme des brasiers la rose sur le chemin secourue porte frappée aux errances apparues la source le socle d'une charrue la seule page qui va au cahiers des vertiges vertu maladive maladresse tes lèvres comme tes cuisses avancent à mes lèvres reflets incertains toujours nos corps virages brefs   .   PATRICK ASPE   . Photographie Andréa Kiss ... [Lire la suite]
lundi 16 mai 2016

POESIE ET REALITE...Extrait

La poésie est une tentative risquée et visionnaire d’accéder à un espace qui a toujours préoccupé et angoissé l’homme : l’espace de l’impossible, qui parfois semble aussi l’espace de l’indicible. J’ai toujours pensé la poésie comme la plus éminente manifestation de cette histoire occulte des hommes et de la correspondance ineffable avec la réalité qui s’y révèle, au delà du gonflement du simple temps linéaire, au delà des formules et des systèmes qui codifient la connaissance, la prière, le regard, le geste, le lieu, l’amour, le... [Lire la suite]
vendredi 6 mai 2016

JACQUES GAMBLIN AU PARLEMENT DES ECRIVAINS

Merci Joss    
Posté par emmila à 14:39 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,