jeudi 20 décembre 2012

ABÎMES...Extrait

Nous sommes à la merci d'images qui n'ont aucune source visuelle en nous. Nous avons vécu avant de naître. Nous avons rêvé avant de voir. Nous avons entendu avant d'être sujets à l'air. Nous sommes entrés en contact avec le langage avant d'être envahis par le souffle. Nous avons été soumis aux noms et aux mots avant d'accéder à la maîtrise vocale. Nous avons prononcé et articulé ces mots et entonné cette langue par sidération maternelle. De la même façon, la société où nous allons pénétrer, la langue à laquelle nous allons obéir, la... [Lire la suite]
Posté par emmila à 13:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mardi 27 novembre 2012

EXTRAIT DE L'ETUDE PARUE DANS "ARPA" No 83 - JUIN 2004

   Lorsqu'on sent rechercher, avant tout, une présence intime, juste, plénière au monde et à l'autre, à soi aussi, et à ce qui, comme au-dedans ou au revers, nous porte à l'être – comment écrire ?       Tâcher, en poète, de dire l'intense rencontre vécue ou approchée en des moments privilégiés, avec ce qui l'a entourée, ses abords, ses échos, pour en préserver au moins une trace à retrouver et partager avec autrui, risque de faire éprouver l'impuissance du langage, ou, pire, son danger, et... [Lire la suite]
Posté par emmila à 15:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
samedi 5 mai 2012

UN PEU DE SAGESSE...

Pourquoi est-ce si difficile d’acquérir la sagesse de nos jours ? Serait-ce parce que la vie trépidante que nous menons ne nous laisse pas le temps de réfléchir ou de méditer dans le silence ? La sagesse n’est pas quelque chose que l’on trouve dans un livre, sinon on pourrait l’acquérir en lisant certains livres comme la Bible, le Coran, les Écritures bouddhistes, etc. Étudier ces livres n’apporte aucun grain de sagesse, car rechercher la sagesse dans la lecture revient à s’imaginer que la lecture d’un menu de restaurant... [Lire la suite]
Posté par emmila à 05:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
mardi 8 novembre 2011

TESTAMENT PHONOGRAPHE...Extrait

C'est à trop voir les êtres sous leur vraie lumière qu'un jour ou l'autre nous prend l'envie de les larguer. La lucidité est un exil construit, une porte de secours, le vestiaire de l'intelligence. C'en est aussi une maladie qui nous mène à la solitude. (...) L'exil est une forme de la réflexion. Les philosophes connaissent bien cette solitude de la méditation qui est un exil à portée de conscience. Derrière le regard de certains hommes j'ai vu quelquefois ce silence que rien n'altère, et dans "altere" il y a "autre" comme un... [Lire la suite]
Posté par emmila à 11:56 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
lundi 17 octobre 2011

L'HOMME IMAGINANT...Extrait

( ... ) Dans la transmission des informations de notre siècle et des siècles passés aux enfants d'aujourd'hui et aux hommes de demain, nous percevrons deux grands courants novateurs. L'un peut-être la base d'un humanisme nouveau, largement diffusé et aboutissant à la mutation qui nous paraît essentielle, celle de la structure mentale des hommes. On peut en tracer le cadre. Il comprend d'abord l'enseignement devenu indispensable des bases biologiques du comportement comme conclusion à l'enseignement des mécanismes essentiels de la... [Lire la suite]
jeudi 1 septembre 2011

LE SOMMEIL PRES DU CIEL

. «  … Et au fil du lent dévalement des montagnes grandissaient et s’élevaient en lui un désir de steppes arides, le souhait du dénouement, tout près du dénuement, uniment … Je décelais alors à travers l’immense chaos cinéraire l’ombre de deux hémisphères, ronds et doux comme la terre, un fruit généreux et immortel … » Nous avons cherché un jour durant à percer une énigme, le soleil dardait de terribles rayons ; il importe si peu ! nous naviguions à bord d'une île, près du ciel ... Telle une apothéose, ce dernier... [Lire la suite]
Posté par emmila à 16:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

vendredi 10 juin 2011

ELOGE DE LA FUITE...EXTRAIT

J’avoue que je ne saurais répondre une telle question. Qu’y aurait-il à refaire ? Ma vie ? Ou bien je renaîtrais nu comme au premier jour, avec le système nerveux vierge de l’enfant, et je serais immédiatement placé sur des rails : ceux de mon hérédité nouvelle, ceux surtout de ma famille nouvelle, de mon milieu social nouveau, et je ne referais rien. Je me laisserais faire une fois de plus, mais différemment puisque, entre-temps tout aurait changé. Je suivrais mes rails vers une destination inconnue, si ce n’est avec la même... [Lire la suite]
Posté par emmila à 13:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mardi 7 juin 2011

ETOILE

On ne regarde plus les étoiles. Je te demande, toi qui oublies ce qu'est la vie et son mystère, de lever une nuit la tête vers le ciel afin d'y découvrir ce que tu ne sais plus : l'immensité de l'univers. Cesse un instant d'être uniquement tourné vers tes tâches quotidiennes, cesse de calculer, de penser à ce que tu dois faire. Tu ne dois qu'une seule chose avec force et constance : être humain. Et être humain, même si tu n'y songes plus, c'est prendre conscience de ta place dans l'univers. Et cette conscience la faire partager à... [Lire la suite]
vendredi 15 avril 2011

LETTRE OUVERTE D'ERNEST PEPIN

Comme de nombreux Guadeloupéens, je suis fasciné par cet homme qui a réussi à faire entrer un noir à la maison blanche. Les commentaires élogieux pleuvent de partout. C’est l’état de grâce bien mérité. Pourtant une petite voix me souffle : et nous ?Et nous guadeloupéens qu’avons-nous fait ? Que faisons-nous ? Que ferons-nous ?Passé les brûlures de l’esclavage, passé les interminables débats sur l’identité, passés négritude et créolité, comment devons-nous aborder le XXIe siècle dans une perspective qui soit la notre.Je ne renie aucune... [Lire la suite]
Posté par emmila à 12:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mercredi 2 février 2011

PROPOS DES RUES

Quand sur le boulevard je vais flâner un brin,Combien de fois j'entends, sans mourir de chagrin,Deux messieurs décorés, qui semblent fort capables,Causer, en se faisant des sourires aimables. PREMIER MONSIEUR DÉCORÉ   Comment, c'est vous ?   DEUXIÈME MONSIEUR DÉCORÉ   Par quel hasard ?   PREMIER MONSIEUR DÉCORÉ   Et la santé ?   DEUXIÈME MONSIEUR DÉCORÉ   Pas mal, et vous ?   PREMIER MONSIEUR DÉCORÉ     Merci, très bien.   DEUXIÈME MONSIEUR DÉCORÉ   ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 11:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,