vendredi 5 mars 2010

TESTAMENT PHONOGRAPHE...Extrait

J'habitais avec des hommes. Aujourd'hui, je m'en soucie, de loin, et quand je marche, seul, dans mes pattes foulant l'herbe, j'entends des musiques militaires ou je vois le spectre de la Rose et le devoir d'oiseau de Nijinsky. Une trappe ça s'invente, ça s'apprend. Dans ma trappe aujourd'hui, je vis avec une population car je suis devenu la population. Il suffit qu'un berger passe avec son troupeau, pour qu' aussitôt je m'identifie au spectacle de la laine bientôt tondue, aux effrois de l'égorgement, aux fourrures prolétaires, aux... [Lire la suite]
Posté par emmila à 14:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 3 septembre 2008

CHARLES JULIET

" Celui qu’une nécessité intérieure contraint, selon cet autre mot de Hölderlin, à ne chercher "qu’une seule chose : la plus grande, la plus belle", est condamné à n’éprouver le plus souvent que déception, amertume, désespoir. Car ce à quoi il aspire si ardemment se refuse, ou ne se livre à  lui que par éclair, quand l’être se tient au plus près du rien, se voit rassemblé au plus désert et au plus jaillissant d’un profond silence. Et le pire, c’est que ce qui est quêté, impose de renoncer au savoir, à l’agir, au vouloir.... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:56 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,