mercredi 15 avril 2009

LE LIVRE DU VIDE MEDIAN....Extrait

Quand le lac s'offre paume ouvertedans le miroir du matinSource rejoignant embouchureflux et reflux confondusNous jetons sans remords nos paruresAu coeur des ondes diapréesque fracasse l'aile d'une mouettePour que rejaillisse le regard de l'instantPour que soit enfin- l'averse ayant lavé les reflets -Révélé le visage. . FRANCOIS  CHENG .
Posté par emmila à 23:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 2 septembre 2007

LES YEUX

“Ces yeux, où la prunelle monte la gardepour protéger le visage contre l’indiscrétionmalveillante et la curiosité qui s’agriffe…Ces flots mouvants qui ondulententre le bord des paupièreset l’extrémité des cils,comme ceux des étangs qui s’exprimentpar le murmure des vagueset des peupliers alentour.Les yeux… Ne sont-ils pas pour toiun objet de stupéfaction ?Les yeux couleur de cendre, avec leurs rêves,les yeux couleur de ciel,avec leur illuminations,les yeux couleur de miel, avec leurs friandises,les yeux couleur du café,avec leur... [Lire la suite]
Posté par emmila à 16:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,