dimanche 19 décembre 2010

QUITTER

Obéissez à vos porcs qui existent. Je me soumets àmes dieux qui n'existent pas.Nous restons gens d'inclémence.RENE CHAR. René  Char
Posté par emmila à 16:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 17 novembre 2010

COMMUNE PRESENCE...Extrait

Les sentiers, les entailles qui longent invisiblement la route, sont notre unique route, à nous qui parlons pour vivre, qui dormons, sans nous engourdir, sur le côté.".RENE  CHAR.Oeuvre Sébastien Jacqmin
Posté par emmila à 18:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mardi 2 novembre 2010

L'AMOUREUSE EN SECRET...Extrait

"Elle a mis le couvert et mené à la perfection ce à quoi son amour, assis en face d'elle, parlera bas tout à l'heure en la dévisageant : cette nourriture semblable à l'anche d'un   hautbois.    Sous la table, ses chevilles nues caressent à présent la chaleur du bien-aimé, tandis que des voix qu'elle n'entend pas,la complimentent. Le rayon de la lampe emmêle, tisse sa   destruction sensuelle;        Un lit,très loin, sait-elle, patiente et tremble dans l'exil des draps odorants,... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:05 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 3 septembre 2010

A PROPOS DE FEUILLETS D'HYPNOS...Extrait

(...) Ces notes n’empruntent rien à l’amour de soi, à la nouvelle, à la maxime ou au roman. Un feu d’herbes sèches eût tout aussi bien été leur éditeur. La vue du sang supplicié en a fait une fois perdre le fil, a réduit à néant leur importance. (…)Ce carnet pourrait n’avoir appartenu à personne tant le sens de la vie d’un homme est sous-jacent à ses pérégrinations, et difficilement séparable d’un mimétisme parfois hallucinant. De telles tendances furent néanmoins combattues.Ces notes marquent la résistance d’un humanisme conscient... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 28 août 2010

FEUILLETS D'HYPNOS...Extrait

" Dans nos ténèbres, il n´y a pas une place pour la Beauté. Toute la place est pour la Beauté.".RENE  CHAR.
Posté par emmila à 21:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 27 août 2010

SOUVENIRS DESORDONNES...Extrait

Je crois que l'amitié que j'ai vouée à Char dès son arrivée à Paris s'explique d'abord parce qu'il était L'Islois. Nous étions presque du même village, presque voisins ; nos souvenirs d'enfance avaient la même couleur, la même sonorité et il était attaché à son clocher autant que moi au mien. Nous avions vécu la même jeunesse ; connu à coup sûr les mêmes jeux d'enfant, les mêmes patientes chasses aux papillons et aux lézards. Il avait dû, comme moi, façonner par la torsion de l'extrémité d'un long stipe d'herbe folle ce nœud... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

dimanche 22 août 2010

LETTERA AMOROSA...Extrait

                                          Chant d´insomnie        Amour hélant, l´Amoureuse viendra,     Gloria de l´été, ô fruits !     La flèche du soleil traversera ses lèvres,     Le trèfle nu sur sa chair bouclera,     Miniature semblable à l´iris, l´orchidée,     Cadeau le plus ancien des prairies au plaisir ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 21 août 2010

FUREUR ET MYSTERE...Extrait

"Vie qui ne peut ni ne veut plier sa voile, vie que les vents ramènent fourbue à la glu du rivage, toujours prête cependant à s'élancer par-dessus l'hébétude, vie de moins en moins garnie, de moins en moins patiente, désigne-moi ma part si tant est qu'elle existe, ma part justifiée dans le destin commun au centre duquel ma singularité fait tache mais retient l'amalgame". RENE CHAR .
Posté par emmila à 20:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 19 août 2010

LETTERA AMOROSA...Extrait

Tu es plaisir,avec chaque vague séparée de ses suivantes. Enfin toutes à la fois chargent. C’est la mer qui se fonde, qui s’invente. Tu es plaisir, corail de spasmes. . RENE CHAR . Oeuvre Giuseppe Pino Dangelico
Posté par emmila à 21:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 16 août 2010

CAMUS PARLE DE RENE CHAR

“La lumière sèche, dit Héraclite, crée l’âme la plus sage et la meilleure.” Nous sommes au temps des âmes humides. – L’odeur de cave qui monte des villes en ruine menace de nous recouvrir, s’attachant déjà à tout ce que crée l’Europe. Dans la plupart de nos œuvres l’arbre a disparu, la femme a perdu son visage. Toutes les fenêtres sont fermées. Sans notre révolte, ce serait bientôt la nuit solitaire aux yeux aveugles dont parlait Empédocle.  Mais il y a notre révolte. Une grande voix vient de s’élever dont la solitude... [Lire la suite]
Posté par emmila à 09:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,