dimanche 13 mai 2018

MINERAI NOIR

Quand la sueur de l'Indien se trouva brusquement tarie par le soleil Quand la frénésie de l'or draina au marché la dernière goutte de sang indien  De sorte qu'il ne resta plus un seul Indien aux alentours des mines d'or On se tourna vers le fleuve musculaire de l'Afrique Pour assurer la relève du désespoir Alors commença la ruée vers l'inépuisable Trésorerie de la chair noire Alors commença la bousculade échevelée ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 12:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

mercredi 1 juin 2016

JOURNAL D'UN MARIN...Extrait

"Ce n'est pas encore l'aube dans la maisonLa nostalgie est couchée à mes côtés.Elle dort, elle reprend des forces,Ca fatigue beaucoup la compagnieD'un nègre rebelle et romantique.Elle a quinze ans, ou mille ans,Ou elle vient seulement de naîtreEt c'est son premier sommeilSous le même toit que mon cœur.Depuis quinze ans ou depuis des sièclesJe me lève sans pouvoir parlerLa langue de mon peuple,Sans le bonjour de ses dieux païensSans le goût de son pain de maniocSans l'odeur du café du petit matin.Je me réveille loin de mes racines,Loin... [Lire la suite]
Posté par emmila à 23:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
samedi 23 janvier 2016

LA MACHINE SINGER

Une machine Singer dans un foyer nègre,arabe, indien, malais, chinois, annamite,ou dans n'importe quelle maisonsans boussole du tiers mondec'était le dieu lare qui raccommodaitles mauvais jours de notre enfance. Sous nos toits son aiguille tendaitdes pièges fantastiques à la faim,son aiguille défiait la soif. La machine Singer domptait des tigresla machine Singer charmait des serpentselle bravait paludismes et cycloneset cousait des feuilles à notre nudité. La machine Singer n'était pas tombéedes dernières pluies du... [Lire la suite]
Posté par emmila à 15:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 11 mars 2013

JOURNAL D'UN ANIMAL MARIN...Extrait

"L'état de poésie s'épanouit à des années-lumières des états de siège et d'alerte. En cet état, à défaut d'une caravane d'hirondelles, un seul souvenir d'enfance fait le printemps. La vie y trouve des îles où la canne à sucre et les préjugés de race ne poussent jamais dans le même champ sous les ailes blanches des corbeaux de l'infamie.L'état poétique est le seul promontoire connu d'où par n'importe quel temps du jour ou de la nuit l'on découvre à l'œil nu la côte nord de la tendresse. C'est aussi le seul état de la vie qui permet de... [Lire la suite]
Posté par emmila à 19:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
vendredi 3 février 2012

LE METIER A METISSER

Partie bien étoilée de la mer caraïbema vie est la métaphore et la tabledes voyages couronnés de femmes aux fruits d’or.Le corail bleu d’une île éclaire mon parcoursla vie avance avec le Sud qui m’écartèleun Nord est mon masque et mon pupitre d’émeraude.À chacun de mes départs sans retourla joie de vivre m’a fait un courant marincapable de guider de nuit mes passions d’homme.Dessiné dans le tronc d’un arbre à painà chaque naufrage un grand voilierme trouve la voie navigable et le sel ami.Dans chaque pas en terre étrangèrede nouvelles... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
dimanche 8 mai 2011

EN ETAT DE POESIE...Extrait

Seuls les oiseaux confiants de l’enfance peuventaider un homme en exil à voyager jusqu’auxpremières années de sa vie. Ce matin d'aoûtle sûr radar d'un colibri guide mon sangdans l'espace le plus secret d'un amandieroù je découvre enfin la rage et l'art de vivretout près de l'ordre esthétique des grands arbres. . RENE DEPESTRE . Oeuvre Albott Bonhomme  
Posté par emmila à 18:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

jeudi 6 janvier 2011

VOYAGE A DOS DE CERISIER 3

  Le plomb que le cerisiermet aux ailes de la barbariepromet à ma poésiede sortir la nuit sans escorte.Dans le temps du cerisiermon malheur d’haïtienobserve un silence d’océan. La chance de mon destinc’est d’avoir pu voyager en beautéà dos de cerisier en fleurs..RENE  DEPESTRE.
Posté par emmila à 16:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
vendredi 22 janvier 2010

BOUCHE DE CLARTE

Ma bouche folle de systèmes Folle d'aventures place de balises aux virages les plus dangereux Ma bouche noire de misère de salive noire noire de nuit noire boit son bol de clartés Ma bouche enceinte de chansons enceinte de couleuvres de mon premier cri d'enfant tient des propos qui scient la lune en deux Et c'est ma bouche pleine de rumeurs qui dit aux hommes la peine d'un monde qui s'ouvre les veines.RENE DEPESTRE .
Posté par emmila à 09:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
lundi 2 novembre 2009

LA PETITE LAMPE SUR LA MER

«Pour que sur ton coeur de mouette» pour que sur la rose des vents sur la bonté sur ses songes le travail le faire l'amour cesse de régner l'injustice cette petite lampe sur la mer . RENE  DEPESTRE .
Posté par emmila à 20:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 25 juillet 2009

UNE IDENTITE " BANIAN "

Comme la tortue porte sa carapace sur le dos, moi je porte la mienne. Quand j'ai pris la parole dans diverses universités américaines, j'ai expliqué que je possède un système de racines. Il y a, en Asie du Sud-Est – notamment à l'Ile Maurice et à la Réunion – un arbre qui s'appelle le banian. Outre ses racines principales, il possède des racines aériennes qui retournent à la terre pour devenir un autre arbre. Une boucle perpétuelle entre ciel et terre. Je dis que j'ai une identité banian, c'est-à-dire démultipliante. Au fil des... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,