jeudi 13 décembre 2018

LES BLESSURES...

Que ferons-nous de ces blessures qui ne guérissent pas ? Apprendre à les aimer. Jour après jour, en prendre soin. Pleurer quand il le faut, Au pied d’un arbre Ou au bord d’un ruisseau : Dans les bras d’un amant. Et découvrir le chant discret Plein d’amour et de grâce, Qui s’élève avec douceur De tout ce qui est deuil en nous.         AEDAN       Oeuvre Montserrat Gudiol  
Posté par emmila à 13:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

mercredi 28 novembre 2018

ACCUEILS...Extrait

Tant de choses pèsent rongent nous meurtrissentTant de choses me fatiguent me maculentTant de choses usent ma ferveurEndeuillent mon amour des êtres et de la vieMais si avant au long des stagnantes annéesCes coups morsures déceptionsMe maintenaient dans la souffranceParfois dans l’accablementUn insurmontable désespoirJe dois reconnaître que maintenantDepuis que j’ai traversé la nuitIls n’ont plus le pouvoir de me corroderMe vouer à la détresseMe contraindre au refusTout au contraireSoumis à une alchimie qui les transmuteIls ne cessent... [Lire la suite]
dimanche 30 septembre 2018

MORT A VINGT ANS...Extrait

"On est très sérieux quand on a 19 ans"A la 29 ème page, il reste une goutte d'eau non polluée, - Et comment en serait-il autrement puisque en fait il s'agit d'un testament. Oui, voilà un testament. Je voudrais remercier toutes les personnes, toutes les filles qui m'ont fait passer des moments heureux. Que puis-je leur laisser? Rien. Vraiment rien. Une pensée affectueuse, de la tendresse, tout mon amour: vraiment rien et ce fils si je l'ai qui va, en comparaison avec l'éternité me rejoindre dans la mort dans un quart de seconde me... [Lire la suite]
dimanche 30 avril 2017

UNE COLOMBE EN CAGE

Élevée derrière des pierres et des murs très imposantsMes pas comptabilisés sous des regards menaçantsDes montagnes en dentelle à me donner des frissonsEt des portes verrouillées , étaient mes seuls horizonsMon royaume de songes et de rêve pointé des doigtsTout était là pour me priver de mes propres droitsJ'ai alors chanté, dansé , feintant une immense joiePour que mes geôliers aient enfin confiance en moiJ'ai tissé des ailes de soie avec résilience et passionJ'ai cassé les boulets que je traîne depuis longtempsJ'ai chanté ma... [Lire la suite]
dimanche 22 novembre 2015

N'AVOIR RIEN

Ne plus rien dire, ne plus souffler, ne plus être. Évidé. Des mots traînent dans la pendule Des joies cristallisées se souviennent d’elles-mêmes L’ardeur rompue, les giclées de sève molle durcies soudainement L’hiver a repris dans ses mailles gelées La lumière d’Août prisonnière de la glace Le teint halé, la peau à demi poêlée d’urgences chaudes Faire corps sans murmure et sans frisson Faire corps d’artichaut à la mauvaise saison Doux Août fané sous la plume de la dernière hirondelle       Ni fer, ni... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:12 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mercredi 28 octobre 2015

LETTRE A MES CELLULES

Merci ma Vince . . Mes chères cellules, Je vous ai réunies aujourd'hui pour vous dire que nous allons désormais changer de trajectoire. Car jusqu'ici, nous nous sommes laissé aller à suivre un programme désastreux: Il s'agissait de rester fidèle à la mémoire de nos ancêtres et de prendre un petit peu de leurs maladies, un petit peu de leurs faiblesses, un petit peu de leurs émotions, un petit peu de leurs souffrances, un petit peu de leurs limitations. Il eût paru indigne de s'octroyer une vie sans limites et dans le... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
mardi 20 septembre 2011

GEORGES PEREC

Je ne sais pas très précisément ce que c’est qu’être juif ce que ça me fait que d’être juif. C’est une évidence, si l’on veut , mais une évidence médiocre, qui ne me rattache à rien ; ce n’est pas un signe d’appartenance , ce n’est pas lié à une croyance, à une religion, à une pratique, à un folklore, à une langue ; ce serait plutôt un silence, une absence, une question, une mise en question, un flottement, une inquiétude :une certitude inquiète, derrière laquelle se profile une autre certitude, abstraite, lourde, insupportable :... [Lire la suite]
Posté par emmila à 14:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,