mercredi 6 avril 2016

JE N'AI PAS DE PROBLEME

Je n’ai pas de problème Tout chat que je vois seul errant Je l’embrasse Tu es mon fils le grand Et m’en retourne À ma solitude   Jamais  Je n’ai de problème Après dix bouteilles vertes Dont je ferai les bases de ma cité parfaite Et nommerai mon commensal à sa tête Puis ma poésie dictera sa loi Je ramènerai les soldats à leur devoir sentimental Et m’en irai À mon verre oublié   Je n’ai pas de problème   Quand je serai mort Seuls auront marché derrière moi ma plume Mes chaussures Et le rêve des... [Lire la suite]

lundi 15 février 2016

LIBERTE

La peau minérale des tyrans emmaillote l'espace Multiplie ses écailles sur les cités avares de portes sur les bouches plâtrées Pourtant plus nue que l'herbe et grosse de printemps La Vie Trame sans fin la débâcle des idoles Ranime l'éclat de l'eau sur les fleuves de sang Pourtant plus aiguë que la foudre La Vie Tranche les nœuds de la peur Condamne les nuits en arme Et nomme à faire frémir de douceur toutes nos clairières inavouées Nomme la parole ouverte Respire déjà en chacun.   .   ANDREE CHEDID   . ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 25 juin 2015

JE SUIS / Assagi lliɣ , 25 Juin 1998...

Aujourd'hui vivant, demain, qui sait ?J'ai dit ce que je saisEt ce que je vois,Il vous en souvienne: si je sombre dans la rigoleMon spectre vous appellera.Miroir, je t'ai offert mon visage:Tu l'as lapidé de balafres.Me dressant pour affronter mon désir,Il exigea de moi ceci:Mon sang ou le sien;C'était ainsi: c'était lui ou moi.La feuille de basilic se terrorise,Se terrorise à la sécheresse accourant.Mon coeur est creusé des brûlures,Du feu qui souffle sur lui.Voici que le vent du malheur s'affraîchit,Ils veulent en nous bannir jusqu'à... [Lire la suite]
Posté par emmila à 09:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
lundi 22 juin 2015

L'ÂME BLESSEE D'UN ELEPHANT NOIR...Extrait

 Si ton itinéraire te désavoueaccepte de tomber sans précaution. La chuteest humaine. Ne pleure pas. Elle est le témoinde la traversée des sentiers. Ne pleure pas. L'expérienceest au prixde la marche éternelle.Verse des larmes siton cœur mordu par la douleurte le réclame, mais ne pleure pas.   . MWENE GABRIEL OKOUNDJI   .   Photographie Marina Cano    
Posté par emmila à 17:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
samedi 31 janvier 2015

EXIL A LA FRONTIERE DES MONDES

 pour Elsik, la tcharentsienne    Es-tu du côté du rêve ou bien du réel ? Ton ombre est là, à mes côtés, — tu es là. Et pourtant, — je t’ai dans moi, — quand j’ai faim de toi. Je t’appelle de loin et dès lors en moi tu viens. — Je passe dans ton ombre, je glisse dans ton soleil. Je suis en avant de toi, j’en chante quand tu parles. — Et, je t’enchante et nous naissons de cet en chant.   Puis, tu pars alors au-delà du visible. — Tu reviens entre mes mains, tu es mon demain. — Reculer les résistances,... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
dimanche 21 décembre 2014

A UNE SERENITE CRISPEE

Au commencement était la peur, puis la résistance à l’objet de la peur,ensuite le verbe, le secret et les autres occurrences. (Je metsle chant côte à côte avec l’illusion , où il vous plaît de les placer.)     RENE CHAR       Oeuvre Jaya Suberg    
Posté par emmila à 22:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

jeudi 4 décembre 2014

MAHMOUD DARWICH...Extrait

 Si l'olive se souvient de son planteurSon huile se transformera en larmesOh ! sagesse des ancêtres, notre corpsPour vous deviendra un habit de protection.On va éplucher les épines par nos cilsEt on va couper la tristesseEt l'enlever de notre terre.L'olivier conservera sa couleur verte à jamaisEt rentrera dans la terre comme une arme.     MAHMOUD DARWICH          
Posté par emmila à 04:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 15 octobre 2014

L'OR DES JOURS ...Extrait

On a chanté la ville ses éclatsde voix de lumière de rire on a chanté ses peuples ses cours ses miraclesle tremblement de l'eau de l'oiseau ou de l'herbe la lente sauvagerie végétalela Beauté de tout bordet on l'a injuriée.On a chanté les labyrinthesoù se perd le chanteurqui se cherche et se plaintle moi ses mille et un mensongesses manies ses petites mortset sa langue mielleusel'intervalle divin du silencele soupir dans lequel s'épanouitle sourire du bouddhaTous les chants sont usésmis en boiteen cubes en disques en versréduits... [Lire la suite]
Posté par emmila à 22:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mardi 26 août 2014

JE SUIS PALESTINIEN ET J'AI UN RÊVE

Je suis la dignité d’un peuple colonisé, opprimé, spolié, assassiné en silence, et j’ai un rêveJe suis la terre volée, déchirée, vampirisée, et j’ai un rêveJe suis la voix de la résistance et de la clairvoyance, et j’ai un rêveJe suis la mémoire et les paroles vives de la Palestine, et j’ai un rêveJe suis les droits inaliénables d’un peuple occupé, et j’ai un rêveJ’habite un peuple digne et débout, et j’ai un rêveJe suis l’amour de la terre et la lutte pour la survie, et j’ai un rêveJe suis le pouvoir des mots qui dépasse... [Lire la suite]
vendredi 22 août 2014

JE RESISTERAI

Je perdrai peut-être – si tu le désires – ma subsistance Je vendrai peut-être mes habits et mon matelas Je travaillerai peut-être à la carrière comme porte faix, balayeur des rues Je chercherai peut-être dans le crottin des grains Je resterai peut-être nu et affamé Mais je ne marchanderai pas O ennemi du soleil Et jusqu'à la dernière pulsation de mes veines Je résisterai. Je résisterai Tu me dépouilleras peut-être du dernier pouce de ma terre Tu jetteras peut-être ma jeunesse en prison Tu pilleras peut-être l'héritage de mes... [Lire la suite]