samedi 6 avril 2019

ANNA MARIA CARULINA CELLI....Extrait

Depuis les aquarelles du passé Assis et enchaînés à leurs chairs inertesIls nous regardent, les morts Ils ne nous jugent pas Les yeux largement étendusIls nous regardent passer Nous sommes leurs fantômes Leur illusion d’avoir autrefois existé sur le mur de la caverneLeurs reflets inconstants jouant à la surface d’un absurde miroirFeux follets égarés dans une nuit semblable au jourLeurs empreintes orphelines Ô mèresÔ pèresQui ont l’âge des pierresPourquoi nous avez-vous abandonnés ? Je porte un nom... [Lire la suite]