dimanche 6 mars 2022

FRANCOIS SUREAU - DISCOURS DE RECEPTION A L'ACADEMIE FRANCAISE....Extrait

L'éloge ardent de la liberté par Francois Sureau dans son discours de réception à l'Académie française, le 3 mars 2022: François Sureau, 64 ans, énarque, avocat, écrivain, colonel de réserve de la Légion étrangère, a été élu à ce siège laissé vacant par la mort de Max Gallo (1932-2017), auquel il a rendu un vibrant hommage en même temps qu'il a étrillé le recul des libertés qui lui sont si chères: . " Le sens disparaît des institutions que notre histoire nous a léguées (...) Non, je ne crois pas que ce disciple de... [Lire la suite]
Posté par emmila à 06:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

samedi 1 janvier 2022

LE LAMENTO DE LA VIEILLE ETOILE

            Je me souviens du monde d’avant le silence des cœurs, d’avant le large silence. Je me souviens du temps où seuls existaient les continents de la pensée. Quand le magma des énergies immobiles contemplait les nuances et les frissons irisés du néant, quand le rêve inventait le bleu. Quand le Tout méditait, ciselait le prisme de la conscience. Quand n’existait que la musique du Cœur, bien avant que l’on écartèle le vide, bien avant que l’on en extirpe l’eau, le vent et les premiers... [Lire la suite]
mardi 7 décembre 2021

PAPILLON NOIR

Derrière mes larmes, mes rires, mes colères, mes espoirs,il y a un papillon noir, une aile en quête d'altitude,une force invisible qui s'insurge contre toute les soumissionset contre l'omniprésence de cette conscience d'apparatsa volonté mécanique, endorphine, sa capacité à déformer les vérités,à arrimer l'intelligence aux certitudes de l'obscur.Il faut qu'un cri ouvre l'insurrection,libère les promesses et les rires emprisonnés dans ces bulles de savonque les jongleurs savants et autoproclamés font danser sur leur nezpour... [Lire la suite]
vendredi 26 novembre 2021

THIERRY MATHIASIN...Extrait

Ma bouche frottée à vos murs, ma langue au devant de vos tirs, poussera le poème dans la chair pathétique de vos impacts, Coulera le sang que j'ai tant couvé dans mes yeux, en sédition de splendeurs et de rage à bout de cris Passera le nerf de toutes les forces vives abattues, le flot de tous les jarrets coupés, le souffle des nègres marrons sous le museau des ombres et leur bave pestilentielle Se soulèvera le volcan que vous avez cru entravé dans vos fastes de monticules et vos boursouflures immondes Mon corps sera de... [Lire la suite]
jeudi 1 juillet 2021

STABAT MATER FURIOSA, Poème de Jean-Pierre Siméon, Interprété parSophie Marceau

Adapté par l’artiste colombienne Violeta Cruz, le texte de Jean-Pierre Siméon, qui fait entendre la voix d’une femme qui n’en peut plus de la guerre et de la violence, est porté par Sophie Marceau et un orchestre dirigé par David Greilsammer. . . ... . Un tremblement contenu Une inquiétude C’est le cri d’une femme. Au moins on peut dire ça. Le cri d’une femme qui a perdu son fils. Je crois qu’on peut dire ça. Derrière le propos apparent, l’horreur et l’absurdité de la guerre, le sujet principal semble être... [Lire la suite]
Posté par emmila à 04:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
mercredi 10 mars 2021

COMMENT CONQUERIR NOTRE LIBERTE INTERIEURE ?

Comment conquérir notre liberté intérieure? Par quelles épreuves doit-on passer pour conquérir notre liberté intérieure ? Comment ensuite mettre cette liberté au service de l'humanité pour ne pas tomber dans le piège d'un détachement qui tendrait à l’indifférence ? Liberté de se révolter encore et toujours contre l’apparente fatalité d'une destinée, grevée dès avant notre naissance par de lourds traumatismes, des deuils sans sépulture, des transmissions arrêtées parce qu'impossibles à mettre en mots... Liberté de ne pas faire... [Lire la suite]

jeudi 17 décembre 2020

KAREL LOGIST ... Extrait

Je parle pour ceux qui pleurent qui écorchent une langue que d'autres font chanter Je parle de ceux qui veillent et renoncent par pudeur à habiller leurs rêves Je parle au nom de ceux qui savent leur destin mais se trompent de route Je parle avec mes mots du silence où les a enfermés notre histoire Je parle dans vos yeux de ces êtres meurtris que nos valeurs ravalent Je parle sous la dictée d'une voix unanime au bout de sa patience Je parle d'où je suis complice d'une classe qui étouffe les faibles et je lis sur... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
jeudi 18 juin 2020

SI VOUS ME DEMANDEZ

  Si vous me demandez quel temps il fait Impérialistes véreux et cancéreux Forgeurs de machines à tuer Forgeurs de machines à transformer les peuples en opprimés Forgeurs de chefs d’États obscurantistes Je vous répondrai qu’il fait un temps de révoltes Un temps où ceux qui ne peuvent pas respirer doivent respirer Si vous me demandez quel temps il fait un peu partout Je vous répondrai colons du monde Conservateurs des systèmes qui pillent Conservateurs des systèmes créant les inégalités sociales Conservateurs des... [Lire la suite]
samedi 13 juin 2020

LEGITIME DEMENCE...Extrait

Je suis vos détritus, vos tics, vos manies,les tessons de la soif aux recoins du désastre,vos parfums vétustes où se brise le ciel,ce mur où s'écrasent vos souvenirs d'enfance.Je suis votre mariole, votre guignol, votre mime.Je suis votre bafouille à la trouille de la honte,l'amertume de la rouille sur vos chaînes dorées.Je suis votre fantôme où s'use la lumière,la sève et le silence entre la page et l'arbre.Je suis l'hémorragie des remords sans reproche,une crasse d'ignorance, une ignorance crasse,une carapace d'arrogance délavée par... [Lire la suite]
dimanche 7 juin 2020

NEGRES DE PARTOUT

  Nègres de partout Nègres du monde Nègres attristés apeurés Aujourd’hui c’est le temps Le temps d’allumer les flambeaux Les flambeaux de la résistance Les flambeaux de la rébellion Les flambeaux pour la longue marche La longue marche vers la révolte La révolte pour la liberté Nègres victimes dans les rues des États-Unis Nègres victimes dans les rues de la France Nègres victimes dans les rues de partout Main dans la main Braves comme Jean-Jacques Dessalines Braves comme Toussaint Louverture Baves comme Capois... [Lire la suite]
Posté par emmila à 11:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,