jeudi 17 décembre 2020

KAREL LOGIST ... Extrait

Je parle pour ceux qui pleurent qui écorchent une langue que d'autres font chanter Je parle de ceux qui veillent et renoncent par pudeur à habiller leurs rêves Je parle au nom de ceux qui savent leur destin mais se trompent de route Je parle avec mes mots du silence où les a enfermés notre histoire Je parle dans vos yeux de ces êtres meurtris que nos valeurs ravalent Je parle sous la dictée d'une voix unanime au bout de sa patience Je parle d'où je suis complice d'une classe qui étouffe les faibles et je lis sur... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

jeudi 18 juin 2020

SI VOUS ME DEMANDEZ

  Si vous me demandez quel temps il fait Impérialistes véreux et cancéreux Forgeurs de machines à tuer Forgeurs de machines à transformer les peuples en opprimés Forgeurs de chefs d’États obscurantistes Je vous répondrai qu’il fait un temps de révoltes Un temps où ceux qui ne peuvent pas respirer doivent respirer Si vous me demandez quel temps il fait un peu partout Je vous répondrai colons du monde Conservateurs des systèmes qui pillent Conservateurs des systèmes créant les inégalités sociales Conservateurs des... [Lire la suite]
samedi 13 juin 2020

LEGITIME DEMENCE...Extrait

Je suis vos détritus, vos tics, vos manies,les tessons de la soif aux recoins du désastre,vos parfums vétustes où se brise le ciel,ce mur où s'écrasent vos souvenirs d'enfance.Je suis votre mariole, votre guignol, votre mime.Je suis votre bafouille à la trouille de la honte,l'amertume de la rouille sur vos chaînes dorées.Je suis votre fantôme où s'use la lumière,la sève et le silence entre la page et l'arbre.Je suis l'hémorragie des remords sans reproche,une crasse d'ignorance, une ignorance crasse,une carapace d'arrogance délavée par... [Lire la suite]
dimanche 7 juin 2020

NEGRES DE PARTOUT

  Nègres de partout Nègres du monde Nègres attristés apeurés Aujourd’hui c’est le temps Le temps d’allumer les flambeaux Les flambeaux de la résistance Les flambeaux de la rébellion Les flambeaux pour la longue marche La longue marche vers la révolte La révolte pour la liberté Nègres victimes dans les rues des États-Unis Nègres victimes dans les rues de la France Nègres victimes dans les rues de partout Main dans la main Braves comme Jean-Jacques Dessalines Braves comme Toussaint Louverture Baves comme Capois... [Lire la suite]
Posté par emmila à 11:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
jeudi 6 décembre 2018

LES RAISONS DE LA COLÈRE

On est en droit de s’étonner du temps qu’il a fallu pour que sortent de leur léthargie et de leur résignation un si grand nombre d’hommes et de femmes dont l’existence est un combat quotidien contre la machine du profit, contre une entreprise délibérée de désertification de la vie et de la terre. Comment a-t-on pu tolérer dans un silence aussi persistant que l’arrogance des puissances financières, de l’État dont elles tirent les ficelles et de ces représentants du peuple, qui ne représentent que leurs intérêts égoïstes,... [Lire la suite]
mercredi 5 décembre 2018

REVOLUTION

Assez D’instinct je dis assez A tout ce qui bourdonne dans ma tête A tout ressac A toute marée A toute sieste de la justice Et à toute cicatrice qui me lie aux révoltes du monde Nous sommes dans l’antichambre des humains Et le crime continue Le ciel se décolore Nos voix piétinent toute tendresse fausse Piétinent les frontières Grattent l’obscurité où flambent les suppliciés Assez La douleur nous épingle Nous empaille Nous lape Broie les os même du malheur Et tout le monde sait que ce monde est trop lourd Que la... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

mercredi 28 novembre 2018

ACCUEILS...Extrait

 L’âme… je n’emploie jamais ce mot. Je lui ai substitué le spirituel. En dehors de toute croyance religieuse, ce mot désigne pour moi : – l’aventure de la connaissance de soi, – la mutation de la naissance à soi-même, – l’observance d’une éthique, – le besoin de s’élever, de faire grandir le meilleur de soi.  ...   Un jour, alors qu’on avait plus d’espoir de la trouver, la source est là, au bout du sentier. La voix parle clair. La semi-obscurité a fait place au jour. L’être sait de toute certitude qu’il a vaincu... [Lire la suite]
samedi 24 novembre 2018

LE SILENCE LÉTAL DES POÈTES

Les poètes isolés et désintéressés, réfractaires aux honneurs officiels, lorsqu'ils ont fait leur temps, c'est à dire qu'ils sont épuisés par la maladie, leurs excès mais surtout par leur quête incessante d'expérience et de voyances, sont jetés sans états d'âme en pâture aux médecins assermentés qui les bourrent de médicaments, de produits chimiques quand ils ne sont pas charcutés au bistouri ou objets d'expérimentations pour “essayer” de nouveaux traitements. Ils sont placés de force dans des maisons de soins et c'est avec des... [Lire la suite]
jeudi 8 novembre 2018

VOCATION BELLIQUEUSE

Laissez-moi, je vous prie, mes armes blanchesBlanches de tous les dieux, de toutes les églises, de tout dogmeDicté par des hommes, fut-il Créon, fut-il Néron,Ou ces modernes conversibles en devisesAllez… Dans ma tribu, on circulait à l'aise entre trois religions,Maronite, orthodoxe, catholique, et pour bousculerLe jeu de quilles j'ai annoncé à la troupe réunie au repas de PâquesQue j'étais en train de me convertir au judaïsme (Rien que pour le haut le corps de Festen cela valait une messe)Plus tard parce que j’apprenais l'arabe,... [Lire la suite]