vendredi 17 juin 2022

SAISON DES HOMMES...Extrait

  Sachant qu’elle nous sera ôtée,Je m’émerveille de croire en notre saison,Et que nos cœurs à chaque foisRefusent l’ultime naufrage.Que demain puisse compter,Quand tout est abandon ;Que nous soyons ensembleÉgarés et lucides,Ardents et quotidiens,Et que l’amour demeure après le discrédit. Je m’émerveille du rêve qui sonde l’avenir,Des soifs que rien ne désaltère.Que nous soyons chasseurs et gibiers à la fois,Gladiateurs d’infini et captifs d’un mirage.   Les dés étant formels et la mort souveraine,Je m’émerveille de... [Lire la suite]
Posté par emmila à 11:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

mardi 17 mai 2022

SOMNAMBULE DU JOUR: POEMES CHOISIS...Extrait

Une nouvelle saison s'annonceDans les arbres la sève descenddans tout ce qui vitet respirele battement de mon coeur rebelleOù est le sens dissimuléde ce théâtre saisonnierOù le souffle s'accordeaux brumes matinalesDans le tournoiement foude l'universj'éteins le jourcomme une bougie . . . . . ANISE KOLTZ . . . . . Oeuvre Salvador Dali  
Posté par emmila à 02:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
vendredi 2 octobre 2020

CARMEN PENN AR RUN...Extrait

Automne, ma familière brouissante au goût de pommes sauvages de vin à la cannelle de lait miellé sertie de bogues où luisent les marrons tu condamnes les tomates au vert mouche le parfum de la lavande gèle mes géraniums pour que s'allument d'autres lanternes Allons tous sous serre soigner nos frilosités inventer de nouveaux soleils et toutes choses douces comme fourrure de chats qui ronronnent déjà . . . . . . CARMEN PENN AR RUN . . .
Posté par emmila à 20:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
lundi 22 mai 2017

PAROLE

La vie lourde battra à sa mesure la poussière Combien de blé cette année pour la saison Quelles gerbes à lier de désirs qu’on arrache à la haie Quelles tresses pour la paume nouées blessant La paresse d’été des moissonneurs On couche sur le sol les journées pour les glaneurs Ils sépareront le bon grain de l’ivraie La douceur des farines et le sec de la balle Le pain blanc pour la Ville Ce qui reste, aux oiseaux, en prévision de leur départ, A moi, la terre nue, pour y bâtir Ce fantôme de champ qui ondule Et le vent rien que Le... [Lire la suite]
mercredi 19 octobre 2016

AUTOMNE MALADE

Automne malade et adoréTu mourras quand l'ouragan soufflera dans les roseraies Quand il aura neigé Dans les vergers Pauvre automne Meurs en blancheur et en richesse De neige et de fruits mûrs Au fond du ciel Des éperviers planent Sur les nixes nicettes aux cheveux verts et naines Qui n'ont jamais aimé Aux lisières lointaines Les cerfs ont bramé Et que j'aime ô saison que j'aime tes rumeurs Les fruits tombant sans qu'on les cueille Le vent et la forêt qui pleurent Toutes leurs larmes en automne feuille à feuille Les feuilles Qu'on... [Lire la suite]
Posté par emmila à 10:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
jeudi 22 septembre 2016

VOYAGE FUTILE ?

Quelques cailloux à la joue du rêve initient un chemin. Sautillement d'oiseaux entre nos deux visages, palabres des gentianes aux lèvres carminées quand, derrière la haie, le soir couche le vent quand, derrière ton nom, s'élève un chêne vert. Au coeur de l'hiver débroussailler les heures et retenir des friches leur patience gris-bleu. Déterrer sous la croûte durcie un reste de jour, un morceau de saison. Les rainures du temps laissent glisser le ciel. Frêle esquif ? Voyage futile ? Si peu de couleurs s'apprêtent... [Lire la suite]
Posté par emmila à 23:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

dimanche 17 avril 2016

BRIGITTE BROC

Voyage futile ?Quelques cailloux à la joue du rêveinitient un chemin.Sautillement d'oiseauxentre nos deux visages,palabres des gentianesauxlèvres carminéesquand, derrière la haie,le soir couche le ventquand, derrière ton nom,s'élève un chêne vert.Au coeur de l'hiverdébroussailler les heureset retenir des frichesleur patience gris-bleu.Déterrer sous la croûte durcieunreste de jour,un morceau de saison.Les rainures du tempslaissent glisser le ciel.Frêle esquif ? Voyage futile ?Si peu de couleurs s'apprêtent à embarquer.Et pourtant,il... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mardi 22 septembre 2015

AGNES SCHNELL...Extrait

C’était une saison lente à ciel d’ébène d’où naissaient des jours sournois. C’était une saison de silence d’ombres pétrifiées de passages étroits. Chacun déchirait ses psaumes se dépouillait soudain de ses mots de ses songes et courait avec le vent vers la grève où tout recommençait. Les yeux fermés on marchait vers l’écho. C’était une saison lourde aux rives incertaines une saison sans rambardes où l’infini côtoyait le banal. En gouttes d’encre on partageait l’intime. On avait le regard presque apprivoisé et nos rêves pour seul... [Lire la suite]
Posté par emmila à 15:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
samedi 19 septembre 2015

IL AUTOMNE

"Il automne, à pas furtifs, Il automne à pas feutrés, Il automne à pas craquants Sous un ciel pourpre et doré. Sur les jardins dénudés Se reflètent. en transparence Les brumes d'automne rouillées, Rouillées Dans la forêt de tes cheveux Aux senteurs de poivres mêlés Et sur nos nuits de mi-novembre, Il automne miraculeux, Il automne miraculeux. Il automne, il automne des chrysanthèmes Sur leurs deux curs endeuillés. Il automne des sanglots longs Sous un ciel gris délavé Et, de la gare au cimetière Où ils reviennent chaque année, De... [Lire la suite]
Posté par emmila à 10:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
lundi 11 août 2008

STAGIONE

« Stagione ùn mi circate inguerni ùn mi chjamate innò »! Lindu silenziu esci da a petra sucellata nisun ti pò ammattà. Zitti ! A bocca di l'omu-silenziu un mintuveghja chè ventu ! Impastata da u sole a petra spera di l'umanu adumbra l'odiu vanu. Cusì parla a terra a mane di l'ultima notte : « stagione ùn mi cercate inguerni ùn mi chjamate innò ! »Barrettali (Haute-Corse), 11 août 2007 .LUCIA SANTUCCI. . SAISONS « Saisons cessez de me chercher hivers cessez de m’appeler à tout jamais !... [Lire la suite]
Posté par emmila à 23:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,