samedi 16 mars 2019

EUGENIO MONTALE...Extrait

  Sans coup de théâtre Les saisons ont presque disparu. Tout cela n’était qu’un jeu trompeur des Esprits de l’Ether.- Il ne nous est pas possible de vivre par instants, par à-coups, par échappées et en escapades longues et brèves. Qu’on soit vivants ou morts, la balançoire ne pouvait durer plus que l’éternel le si fugace âge de notre enfance. Voici que commence le cycle de la stagnation. Les saisons ont fait leurs adieux sans salamalecs ni cérémonies, lasses de leur roulement. Nous ne serons plus tristes ou... [Lire la suite]

samedi 26 janvier 2019

LE PASSE...Extrait

« Une mémoire infaillible ne guide mon souvenir qu’à travers le jardin embrouillé de mon enfance. Demandez-moi de vous dire la forme et la couleur d’une seule feuille de ces giroflées marron, que la gelée et la neige confisaient, chaque hiver, dans le jardin, et qui ressemblaient, cuites de froid sur la terre blanche, à de pauvres salades ébouillantées… Demandez-moi si la glycine, vieille de deux siècles, fleurissait deux fois chaque année, et si le parfum de sa seconde floraison, exhalé de maigres grappes, semblait le souvenir... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
dimanche 30 décembre 2018

LE SOUFFLE ET LA SEVE...Extrait - HOMMAGE A UN AMI DISPARU EN 2018...BRUNO ODILE

  Ce matin, la vitalité de la beauté me communique son désir d’élévation. Feuilles d’automne tombées dans le miroir des saisons, je vous aime fringantes et craquantes lorsque le pas du marcheur vous écrase. La rosée toute nue s’adosse aux premières lueurs du jour et le mur sur lequel je m’appuie se repeint à la clarté des ombres traînantes. L’esthétisme a le goût des rencontres. Pour lui, la solitude n’est pas un lieu privilégié, au contraire elle s’accapare l’objet même du beau pour le couvrir de toutes nos zizanies... [Lire la suite]
vendredi 12 octobre 2018

A L'ORIENT DE TOUT...Extrait

Derrière les yeux, le mystèreD’où infiniment advient la beautéD’où coule la source du songeBruissant entre rochers et feuillagesChantant en cascadeles saisons renouveléesChantant les instantsde la vraie vie offerteMatin du martinet disparuMidi de la mésange retrouvéeLongues heures à travers le jourUn seul battement de cils et mille papillonsprêts à s’enfouir parmi les pétalesprêts à durer tant que dure la briseJusqu’à la passion du couchantoù les âmes clameront allianceJusqu’à l’immémorial étangoù rayon de lune et onde... [Lire la suite]
mardi 13 mars 2018

EMILE VERHAEREN...Extrait

Si d'autres fleurs décorent la maisonEt la splendeur du paysage,Les étangs purs luisent toujours dans le gazon,Avec les grands yeux d'eau de leur mouvant visage. Dites de quels lointains profonds et inconnusTant de nouveaux oiseaux sont-ils venus,Avec du soleil sur leurs ailes ? Juillet a remplacé Avril dans le jardinEt les tons bleus par les grands tons incarnadins,L'espace est chaud et le vent frêle ;Mille insectes brillent dans l'air, joyeusement, Et l'été passe, en sa robe de diamants Et d'étincelles.   .     ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
jeudi 26 octobre 2017

JACQUES ANCET

La fatigue a des couleurs Comme les saisons. Elle a Ses douceurs et ses éclats, Ses silences. Mais surtout Ce qu’elle permet de voir : D’une chose à son image Imperceptible, une sorte De distance sans distance. L’incertitude du monde. Comme un vacillement bref.   .     JACQUES ANCET     .
Posté par emmila à 11:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

samedi 26 août 2017

RETOUR AU POEME

Retour au Poème, À la demeure en soi, À la ferveur sans frontière Et au Chant fraternel : L'été se ressource Au jardin rajeuni. Après cris et douleur, La rumeur qui s'efface Et l'effroi qui s'inscrit ; Août aura reçu Ses violences arides : Sur le front des humains Cette folie sans âme, Cette plaie sans remède. Puis les jours diminuent Dans l'attente de ce silence Que brode l’amitié, Déjà soleil, déjà matin Perçant les brumes de l'automne, Et ces mains bienfaisantes, Et ces musiques d'ange, Et cette voix qui concélèbre Au... [Lire la suite]
lundi 22 mai 2017

LES SECRETS DE L'ECRITURE

Je n’écris pas pour quelques-uns retirés sous la lampe Ni pour les habitués d’une cité lacustre Pour l’écolier attentif à son cœur Non plus pour cet enfant paresseux qui sommeille Entre mes bras depuis cent ans Mais pour cet homme qui dépassé par l’orage N’entend pas la rumeur terrestre de son sang Ni l’herbe le flatter doucement au visage J’écris pour divulguer ce qui vient des saisons La neige pure ainsi qu’une main féminine Et le pollen éparpillé sur les gazons Aussi l’agneau qui fait le calme des montagnes J’écris pour dépasser la... [Lire la suite]
jeudi 18 mai 2017

UN COEUR QUI BAT

Merci Adélita mia   Lorsque le coeur éclot dans le berceau du temps, Comme une goutte d'eau jaillissant de la source, Un lever de soleil, des bourgeons éclatants, Sur la vie au long fleuve, un vaisseau prend sa course. Lorsque le coeur frémit sous le souffle du vent, Poussant tous les ruisseaux merveilleux de l'enfance, Au regard d'une mère, on voit briller souvent Une perle, une larme, au miroir d'espérance. Lorsque le coeur explose aux rayons de l'été, Ainsi qu'un soudain feu brûlant l'aube première, Rien ne peut... [Lire la suite]
Posté par emmila à 14:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
vendredi 10 mars 2017

RAG-TIME...Extrait

On ne refera plus les sapins aussi vertsma sœurNi les cieux aussi cieux, ni les aubes si frêlesni les goudrons fondants des routes de l'éténi les canons de bronze aux jambes des enfants sur la grand-place,à l'ombre insigne des vieux mortsd'autres guerresMa foion ne refera plus la gaieté d'autrefoisma sœurje n'y crois guèrePas plus qu'aux longs comas de nos douillets hiversmon cœurni aux calmes maisons avec leurs demoisellesroses pour vous servir une tasse de théles seins jeunes dessous des corsages bouffantsDe tout cela qui a étéma... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,