mardi 9 août 2011

SALVADOR ESPRIU

El viaje acaba aquí. Al bajar de la barca,sabía a ciegas cómo es ante mí el Mal Tiempo,siempre escalado por cabras y matasde hinojo, espliego y lechetreznaque apenas mueven las frágiles manosdel aura quieta desvelada en lo alto.Estrictas lindes de una vieja tierra:séquito de cipreses tras el carro del solque se va retumbando por largos y secos ramblizosy, al tramontar, hacía de la pequeña sierraclaror y lejanía del confín de poniente.He donado mi vida por el difícil logrode unas pocas palabras despojadas.Mi vida he visto como un... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mardi 9 août 2011

SEIGNEUR DE L'OMBRE...Extrait

Le voyage finit ici. Quand je descends de la barqueje sais déjà, les yeux fermés, que devant moi se trouve,toujours monté par des chèvres et des piedsde lavande, de fenouil, d’euphorbe,qui font bouger à peine les mains finesdu vent léger éveillé au sommet, le Mauvais Temps.Limites strictes d’un vieux pays :la suite des cyprès derrière le char solairequi s’en va cahotant par de longs ravins secs,et qui au retour fait de la petite collinelumière et lointain de l’horizon couchant.J’ai donné ma vie pour le gain difficilede quelques rares... [Lire la suite]
dimanche 29 mai 2011

LA PELL DE BRAU...Extrait

 Divers sont les hommes et divers les parlers, et nombreux les noms qui ont convenu à un seul amour. Le vieil argent fragile s'attarde, arrêté dans la clarté des champs. La terre, avec ses pièges de mille oreilles fines, a capturé les oiseaux des chansons de l'air. Oui, comprends-la et fais-la tienne, aussi, depuis les oliviers, la haute et simple vérité de la voix prisonnière du vent : «Divers sont les parlers et divers sont les hommes, et nombreux les noms qui conviendront à un seul amour» . SALVADOR ESPRIU . Oeuvre Pieter... [Lire la suite]
dimanche 29 mai 2011

FINAL DEL LABERINTO

El aire resplandecientearraigó en la queja.Alas de la sangrellevan a claridad.De la luz a lo obscuro,de la noche a la nieve,sufrimiento, camino,palabras, destino,por la tierra, por el agua,por el fuego y por el viento.Salvo mi malignonúmero en la unidad.Más allá de contrariosveo identidad.Solo, sin mensaje,liberado del pesodel tiempo, de esperanzas,de los muertos,de los recuerdos,en el silencio digoel nombre de la nada. . SALVADOR ESPRIU Traduccion Andrés Sánchez Robayna i Ramon Pinyol Balasch ;
dimanche 29 mai 2011

L'AIR RESPLENDISSANT...Extrait

L’air resplendissants’enracine au cri.Les ailes du sangnous mènent au jour.De la clarté aux ténèbres,de la nuit à la neige,souffrance, chemin,paroles, destin,par la terre, par l’eau,par le feu et par le vent.Je sauve mon nuisiblenombre dans l’unité.Au delà des contrairesje vois l’identité.Tout seul, sans message,délivré du poidsdu temps, de l’espérance,des morts,des souvenirs,je dis en silencele nom du néant. . SALVADOR ESPRIU .
Posté par emmila à 14:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,