jeudi 29 septembre 2016

RIVIERE DE TOUT BOIS...Extrait

Au coeur des mots Toujours les mêmes fleurs . Vous me parlez d'abeilles De rameaux De sève de cigales Et du matin que vous avez dans l'âme Et vous fermez les yeux Sur mes secrets de pleine ivresse . L'hiver Vous le savez Blanchit le soleil même . Essayez donc De renverser le ciel sur votre table   .   SERGE BRINDEAU   .  
Posté par emmila à 20:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

samedi 3 septembre 2016

LES FEUILLETS DE LA MINOTAURE...Extrait

                              De Ghjottani, marine, ce matin   " Noire la plage étrillée écume blanche                blanchesles striures de la montagne        creux de neige inviolésgris le Dorsoduro de la Balagne mer argent mêlée de froideur et de... [Lire la suite]
Posté par emmila à 19:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,
dimanche 31 juillet 2016

JOEL GRENIER...Extrait

Du jardin des secrets, les portes s'ouvrent sans faire de bruit, comme un aveu qui perce les murs du silence.Sans doute était-il temps de partager la lumière, la confidence des ombres pour ouvrir les allées aux fleurs.C'est un murmure du ciel qui lézarde au soleil, une envie de lierre qui rampe jusqu'aux demains où les feuilles vierges se lisent pour le plaisir de se vriller aux cœurs.Entrez, les herbes folles ! Il n'y a plus d'hellébore pour vous soigner ! Il n'est plus que la rose de noël pour entendre l'appel des petites boules... [Lire la suite]
mercredi 11 novembre 2015

LIBRES DESERTS DES IVRESSES

La vérité, la liberté Ne promettent que l'essentiel Un flux accru de solitude De vagues sensations de glace   L'impossibilité de dire Et le vrillement permanent De l'exigence de se taire Sur ce que nous désirions dire   La constante instabilité Des émotions qui nous gouvernent La folie ? Juste le désordre Et le cœur criblé de fêlures   Pour les chercher il faut en être  Inconditionnel amoureux Tant leur baiser plus que victoire Ressemble à une abdication   La cartographie des secrets Les... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
jeudi 5 novembre 2015

CHRISTIAN VIGUIE...Extrait

Ne t'intéresse pas le paysagequi s'ouvre sur l'extraordinairesimplement tu peux rester ébahidevant une poignée de porteun arbreune chose fermée sur elle-mêmedevant cette pierrepareille à un ciel dans le cielune langue dans la langueet dont les secretsseraient d'ajouter un silenceà un autre silenceune pierre dans le nomde la pierre. .   CHRISTIAN VIGUIE   .   Photographie Thierry Tramoni          
Posté par emmila à 20:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
vendredi 30 octobre 2015

AUX PORTES INTERDITES...Extrait

Les chemins sont perdusUne voie nouvelle remplaceLes orbes tracées sur le cielUn cri traverse l’étendueDerrière les rideaux éparsIl n’y a pas d’autres repèresPour la mesure d’un espaceOù le voyage s’aventurePays traversé par le ventS’enlaçant autour de nos corpsComme une force qui regroupeLes éclats dispersés de la lumière ...Faut-il prendre les voies secrètesLes portes s’ouvrent et se fermentComme battues par l’ouraganIci les voyageurs s’arrêtentIls n’osent pas aller plus loinNi découvrir la nuit éteinteAttendant un nouveau... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
samedi 2 mai 2015

IL EST DES TERRES D'ORIENT

Il est des terres de brume, de pierre et de monts chauves,où la voix de l’homme s’élève sur la montagne.Des terres noires de silence, où le sang a coulé,des terres rougies, où la poussière vole au soleil sa part de nuit,— ses litanies d’amour enfoui.Des terres d’accueil, de rires et de loyaux partagesoù des filles volcaniques tournoient dans la lumière.Elles vous offrent le pain, le vin, leur vrai visage.Des terres où, — gouffre étoilé, la nuit s’effondre à l’angle d’une rue, en une longue pluie d’automne,où le vent vous parle, — tel... [Lire la suite]
samedi 13 décembre 2014

UNE PLAGE INTEMPORELLE...Extrait

Papier mémoire d’écorce souvenir d’aubier réminiscence du bruissement des feuilles. Papier peau de nos mots. Quand tu deviens bateau confetti cerf-volant le silence fait l’école buissonnière. Lorsque tu te changes en poème un visage en toi se reflète révèle tous mes secrets.       ANTHONY PHELPS                
Posté par emmila à 18:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mardi 2 juillet 2013

FLEUR DE REFUS / FLOR DE RECHAZO...Extrait

  Je reviens au jardin de l’enfance Au sexe des fleurs À leurs cavités leurs filaments Aux secrets du dedans que nous avons exploré La persécution d’une lune trop pleine assiégeait nos pas Dans la corolle abrupte de la fleur démesuré l’œil capte le vertige Je reviens à la fleur impudique À son clignement de papillon Au sucre liquide de son sépale À son cadavre de tulle de danseuse épuisée Je reviens au rut de la fleur Au frémissement de la guêpe Au venin qu’elle injecte dans le verrou de mon sang   .   ... [Lire la suite]