dimanche 21 octobre 2012

GASTON BACHELARD

La flamme est un monde pour l'homme seul. Alors, si le rêveur de flamme parle à la flamme, il parle à soi-même, le voici poète. En agrandissant le monde, le destin du monde, en méditant sur le destin de la flamme, le rêveur agrandit le langage puisqu'il exprime une beauté du monde. Par une telle expression pancalisante, le psychisme lui-même s'agrandit, s'élève. La méditation de la flamme a donné au psychisme du rêveur une nourriture de verticalité, un aliment verticalisant. Une nourriture aérienne, allant à l'opposé de toutes les «... [Lire la suite]
Posté par emmila à 14:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

mardi 26 juin 2012

PRISONS ET PARADIS...Extraits

« Une tranche de pain bis, longue d’un pied, coupée à même la miche de douze livres, écorcée de sa croûte, et roulée, effritée comme une semoule sur la table de bois gratté, puis noyée dans le lait frais ;un gros cornichon blanc macéré trois jours dans le vinaigre et un décimètre cube de lard rosé, sans maigre : enfin un pichet de cidre dur, tiré à la cannelle du tonneau… Que vous semble ce menu ? C’st celui d’un de mes goûters d’enfant. E Peut-être mon éclectisme, et celui de ma mère, sauvèrent-ils tout.... [Lire la suite]
Posté par emmila à 23:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
dimanche 24 juin 2012

LIGNEES...Extrait

Ce que je sais, tout le monde le sait. Je ne sais rien que je serais seule à savoir. Et tout ce que j’ai appris je le savais déjà. J’en arrive à douter d’exister. J’en arrive à ne plus savoir si un moi est possible. Si quelque chose à soi est possible. Dans la foule je vous regarde et me reconnais. À des milliers d’exemplaires. Visages d’argile commune. Regards qu’on pourrait croire uniques. Vous-mêmes, sentez-vous parfois votre crâne devenir un lieu de traverse, un corridor ouvert à tous vents, un hall fourmillant, tandis que vos pas... [Lire la suite]
Posté par emmila à 15:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
dimanche 4 septembre 2011

FESTIN

Allonger le pas Jambes nues sous la jupe de soie Au sortir de l’hiver Aux sens affamés la tiédeur est festin Les petites mains des jours Ont rougi la pointe des carottes Ourlé les salades poivrées Enduit de vert pâle les olives Au cœur noir – amertume délectable Les petites mains des jours Gardent mon désir vivant Dans ma jupe de faille J’avance dans l’allée du marché Parmi son peuple d’odeurs Si proche encore de la nuit Le jour est faillible Festonné d’ombres Exilé encore à la pointe de nous-mêmes Les regards... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mercredi 4 mai 2011

EMILE ZOLA...Extrait

" Du parterre arrivaient des odeurs de fleurs pâmées, un long chuchotement, qui contait les noces des roses, les voluptés des violettes; et jamais les sollicitations des héliotropes n'avaient eu une ardeur plus sensuelle. Du verger, c'étaient des bouffées de fruits mûrs que le vent apportait, une senteur grasse de fécondité, la vanille des abricots, le musc des oranges. [...] Les cigales chantaient de tendresse à en mourir. Les papillons éparpillaient des baisers, aux battements de leurs ailes" . EMILE ZOLA .
Posté par emmila à 09:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
vendredi 10 décembre 2010

LES CONTOURS

Comme le pain du même nomJ’aime faire de petits pâtésDe mots perdusChutelle Rimaque SoliceOu bienLosse Ursuline RiveletteLesquels sont inventés ?Lesquels se sont perdus ?Quelquefois le mot a résistéMais ses premiers sensSe sont égarés             Comme ce « contourner »Qui signifiait« entourer de ses brasembrasser »Ainsi pour mieux embrasser La vieLes mots Les sens Les amoursApprenez donc à les contourner. .JEAN-JACQUES DORIO .                ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
samedi 7 juillet 2007

VERS UN SENS A VENIR.....ADONIS

       Nous savons tous que, parmi les caractéristiques premières de cette fin de siècle, le phénomène de l'isolement des pays et des peuples est périmé. Le monde se transforme en archipel où tous les peuples se rencontrent et se mélangent. Il se produit alors quelque chose que personne n'avait prévu : le métissage qui est en train de devenir le premier signe déterminant du monde à venir. Ce métissage ouvre un horizon à l'émergence d'une culture composite qui pourrait aboutir à une nouvelle identité, composite... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,