vendredi 29 juillet 2022

GABRIEL GARCIA MARQUEZ... Extrait

- Alors qu'est-ce qu'on fait ? — L'amour. - T'es sûr ? - Ouais. - Bon, je me déshabille. - Et pourquoi tu te déshabilles ? - Eh bien, pour le faire. —Qui t'a dit qu'il fallait se déshabiller pour FAIRE L'AMOUR ? - Eh bien, à ma connaissance, c'est comme ça qu'on fait. — Non, ce n'est pas la seule façon de faire l'amour. - Et comment alors ? — Il suffit de garder vos vêtements et de discuter jusqu'à ce qu'on en ait marre, rions pour rien et pour tout, regardons-nous lentement jusqu'à essayer de nous déchiffrer. Avec moi tu... [Lire la suite]

mercredi 1 juin 2022

QUAND MICHEL SERRES NOUS PARLE DE L'AMOUR - 14 Février 2010 -

  « Oui au désir, mais avec respect. Oui à la force, mais avec douceur. Oui au corps, mais avec esprit. Oui à la prise, mais avec l’offrande, avec le partage. Oui à l’altérité, mais il faut un accord. Oui à la différence, mais il faut l’harmonie. Autrement, c’est raté. Il faut donc avoir de la patience, accepter la longueur du travail que suppose l’approche de l’autre, qui est toujours très différent ou très différente. Être honnête, avoir de la probité, ne pas tricher, ne pas mentir. Être très attentif à l’autre. Se livrer au... [Lire la suite]
samedi 1 janvier 2022

AIMER À RÉINVENTER LA RAISON

. À toi, comme un miroir d’eau capiteux en ses ondes, l’amour se confond. Lorsque ton regard filtre de par l'immense faveur du sentiment impérieux chaque larme de mes rayons, intensifiant l’ardeur de mes pulsions, pendant que sur ta bouche étincellent à la fois le sublime et la séduction, l’amour se secoue, se fortifie et envers toi, il fait foi. Quand une larme dulcifiée quitte tes yeux pour humecter tes lèvres comme l’or en nœuds de grains luisants dans le goulet de l’orfèvre, par l’empreinte de ton cœur sur le mien qu’en... [Lire la suite]
mardi 30 novembre 2021

LA JUMELLE NOIRE...Extrait

« Les voiles tombent, Joséphine Baker enjambe, comme une margelle, les étoffes qui la quittent, et d'un seul pas assuré elle entre dans la nudité et dans la gravité. Le dur travail des répétitions d’ensemble semble l’avoir un peu amincie, sans décharner son ossature délicate. Les genoux ovales, les chevilles affleurent la peau brune et claire, d’un grain égal, dont Paris s’est épris. Quelques années, et l’entraînement, ont parfait une musculature longue, discrète, ont respecté la convexité admirable des cuisses. Joséphine a l’omoplate... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:46 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
mercredi 10 novembre 2021

THIERRY MATHIASIN...Extrait

Embrasse-la sous la pluie, ne laisse pas le temps assécher ses rivières, le monde blesser son allure Tiens-la par la main, ne lâche aucun de ses gestes, Nourris la danse que ses lèvres soulèvent dans ton regard, effleure sa nudité entre ses silences et son ardeur Invite-la à chanter avec son ventre quand les mots viennent à manquer, en fleurissant sa source quand la mer appelle au loin Chéris ses moindres désirs, tout ce que son souffle fait naître en toi, le va-et-vient de sa beauté à son étoilement Ne... [Lire la suite]
mercredi 28 juillet 2021

JE SAIS LE SEL

Je sais le sel… Je sais le sel de ta peau sèche depuis que l’été s’est fait hiver de la chair au repos dans la sueur nocturne. Je sais le sel du lait que nous avons bu quand de nos bouches les lèvres se resserraient et que notre cœur battait dans notre sexe. Je sais le sel de tes cheveux noirs ou blonds ou gris qui s’enroulent dans ce sommeil aux reflets bleutés. Je sais le sel qui reste dans mes mains comme sur les plages reste le parfum quand la marée descendue se retire. Je sais le sel de ta... [Lire la suite]
Posté par emmila à 14:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

lundi 7 juin 2021

CHANSON ORIENTALE / CANCION ORIENTAL

  L'odorante grenade est un ciel cristallisé. (Chacun des grains est une étoile, chaque voile un soleil couchant.) Ciel sec et compressé entre les serres des années.   La grenade est comme un téton vieux et parcheminé, dont le bout se change en étoile pour illuminer la campagne.   C'est une ruche minuscule avec du sang sur ses rayons, car avec des bouches de femmes, ses abeilles l'ont façonnée. Alors en explosant, elle rit des violets de ses mille lèvres ...   La grenade est un cœur qui... [Lire la suite]
vendredi 15 janvier 2021

UN HEMISPHERE, UNE CHEVELURE

« Laisse-moi respirer longtemps, longtemps, l’odeur de tes cheveux, y plonger tout mon visage, comme un homme altéré dans l’eau d’une source, et les agiter avec ma main comme un mouchoir odorant, pour secouer des souvenirs dans l’air. Si tu pouvais savoir tout ce que je vois ! tout ce que je sens ! tout ce que j’entends dans tes cheveux ! Mon âme voyage sur le parfum comme l’âme des autres hommes sur la musique. Tes cheveux contiennent tout un rêve, plein de voilures et de mâtures ; ils contiennent de grandes mers dont les... [Lire la suite]
Posté par emmila à 11:46 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mercredi 6 janvier 2021

SERENATA

Por las orillas del ríose está la noche mojandoy en los pechos de Lolitase mueren de amor los ramos.Se mueren de amor los ramos.La noche canta desnudasobre los puentes de marzo.Lolita lava su cuerpocon agua salobre y nardos.Se mueren de amor los ramos.La noche de anís y platarelumbra por los tejados.Plata de arroyos y espejos.Anís de tus muslos blancos.Se mueren de amor los ramos. .  . . Sur les bords de la rivièrevoyez la nuit qui se baigneet sur les seins de Lolitameurent d’amour les bouquets. Meurent d’amour les... [Lire la suite]
lundi 6 juillet 2020

MARION LUBREAC...Extrait

Sa popeline bruissait comme un bonbon aux larges manches, un berlingot qu’on déshabille. Ses bords retroussés ressemblaient à deux pétales de bleuet. Elle penchait sur moi sa jolie bouche délicate, frémissante comme un petit coquelicot. Tandis qu'elle m'embrassait, je voyais rutiler son éblouissant collier aux perles de verre arc-en-ciel et je respirais son parfum :plus belle que le ciel dont elle avait les yeux. Plus doux, le soleil de son sourire...Plus belle ...que la plus tendre des pivoines au monde...   .     ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 10:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,