mardi 29 décembre 2020

LA MEMOIRE DU SIECLE

Je mourrai de la même blessure au flanc que le siècle qui m'a vu naître des lignes de front me serviront de notes et les ossements sous la terre d'échelons vers la douleur partout dans le monde des mères attendent la cartographie de leurs deuils et que se complètent les atlas des écoliers je ne me souviens ni de vos vingt ans ni de vos terreurs ni de vos blessures ni de vos abattements comment le pourrais-je alors que du ventre à la gorge cette tranchée vive encore me traverse et que les... [Lire la suite]

samedi 6 mai 2017

ON TROUVERA DES LETTRES

On retrouvera des lettres entre les draps, dans une armoire normande au bois vermoulu. Dans la chambre où la poussière a figé le temps, on traversera en quelques pas des années de silence. Contre le mur, calé par des livres de papier jaune, le grand bahut nous craquera sa vérité enfouie. Il faudra de la patience pour ouvrir l’armoire à la serrure grippée. On insistera. La clef en laiton fera des tours perdus à l’angoisse de la découverte. Les battants finiront par céder dans un frémissement. Sur les étagères, des piles de linge... [Lire la suite]
mardi 20 septembre 2016

AMERIQUE

à Carlos de Radzistky(fragment)Toute mon enfance a rêvé dans les atlas aux cartes hospitalièresJ’y ai imaginé le dernier Mohican près de la case de l’Oncle TomJ’ai vu les placers du Sacramento et les saloons où les femmescrachent par terreEt les cow-boys qui sucent en selle leur dernière goutte de rhumLes chutes du Niagara, les abattoirs de Chicago, le pont suspendude BrooklynLa lune de Chateaubriand sur les forêts bleues du MeschacebéLes visages pâles au crépuscule couleur de crime et d’aubergineLes cliquetis d’éperons quelque part... [Lire la suite]
Posté par emmila à 13:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
jeudi 8 septembre 2016

SOUFFLES ET SONGES...Extrait

Odeurs de massacre dans les myrtilles écrasées Écume de batailles Partout La meute attaque et gesticule   L'air est plein de carcans Bruits de sang, nuages de cendres L'homme dans sa tanière ne respire plus que le feu La peur, la haine, sont à l'affût, tapies dans nos affiches, nos pirouettes radiophoniques, télégéniques, eugéniques Tumulte et férocité   Comment pourrions-nous, comment transformer l'effroi en espace, les chaînes en envol ?   Quelle place pour la parole qui délivre, les mots... [Lire la suite]