jeudi 6 décembre 2018

NUIT CHORALE, LE SOLEIL SOUS LES PAUPIERES...Extrait

A la mémoire de Ghyslaine Leloup, décédée le 5 décembre 2018    .   A la rose de Desnos .Et la plage se fait et se défaitCoquilles, étoiles, varechsÉcriture et réécriture illimitéeDe la matrice du mondeEt un autre paysage affleureBoues, ferraille, bétonDébris gris brun rouilleDe l’histoire des hommesTemps fixe lumière globaleEt ce silence que la marée ponctueEt ce ciel que tracent les oiseauxTa verticale contrant le ventL’écran de tes penséesTu es aveugle quand tout se révèle sur le sableNe pas poser de... [Lire la suite]

dimanche 2 décembre 2018

ANNE MARGUERITE MILLELIRI...Extrait

Dans la maison déserteviendrait danser la neigetout un peuple d'oiseaux blancs à rimer du feu de l'hiverune plume s'envolerait et ce seraittout l'or du monde soeur-étoile la neigetout un peuple d'oiseaux blancsà palpiter du feu de l'hiverviendrait danser la neigecomme en pays d'enfance les elfes et les fées illuminer la nuit allumeraient un feupour endormir la peineet brûler le silence.   .     ANNE MARGUERITE MILLELIRI     .   Oeuvre Camille Garoche  " Fox's... [Lire la suite]
lundi 26 novembre 2018

L'ALPE...

Il suffit de si peu…. Une journée idéale à l’Alpe. Rien qu’une journée. Je ne sais pas, un jour de juin, par exemple. Elle commencerait par un lever à l’aube. L’anfractuosité du volet dirait le temps qui s’annonce. Forcément, il ferait beau. On le verrait à la densité de l’éclaircie qui envahit la chambre. On se lèverait, on irait vers le café. L’arôme de l’enfance, le bol de la mère ébréché. Souvenir de chocolat chaud avant le sentier gelé de l’école du hameau. On se rendrait au village à pied. On goûterait aux taillis les senteurs... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
mercredi 21 novembre 2018

MATINALES...Extrait

"Ecrire c'est entrer en silence, parler à voix basse pour quelques-uns qui entrent en silence avec vous parce qu'ils reconnaissent une voix qui monte du fond d'eux-mêmes. Il existe une race d'hommes, voyez-vous, qui vous est accordée. L'un est écrivain, l'autre lecteur, qu'importe ! Ils sont branchés sur le même courant, par-delà les idées et opinions. Si tant d'êtres humains vivent selon les apparences et s'épuisent au théâtre, c'est afin de fermer le puits des abîmes. Car si la voix immémoriale murmurait encore ils ne pourraient... [Lire la suite]
Posté par emmila à 11:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
mercredi 21 novembre 2018

MA PART DE L'ÊTRE

J’ai un message dans la tête. C’est une lettre d’amour. Leurs destinataires ne me sont pas tous connus mais je les sens vibrer comme des feuilles dans le noir. Ils forment une petite communauté qui parle mille langues. Chacun pourtant se comprend car chacun connaît par cœur la syntaxe commune du silence. C’est elle qui nous unit dans quelques barriques d’ivresse qui roulent au milieu de l’éternité. Je leur envoie chaque soir un peu du parfum de mes vignes. Celui d’un vin d’adolescence qui n’a pas pris une ride. Je vous envoie des... [Lire la suite]
Posté par emmila à 09:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
vendredi 9 novembre 2018

A CET INSTANT MÊME

   À cet instant même, j’enfile cette aiguilleavec le fil d’un propos que je tais et je me mets à ravauder.Aucun des miracles qu’annonçaient les très éminents prophètesn’est advenu et les années défilent vite.Du néant à si peu, toujours face au vent, quel long chemin d’angoisse et de silences. Et nous en sommes là: mieux vaut le savoir et le dire,les pieds bien sur terre et nous proclamer les héritiers d’un temps de douteset de renoncements où les bruits étouffent les paroleset la vie en miroirs déformés.Plaintes et... [Lire la suite]

vendredi 2 novembre 2018

POURQUOI LES MORTS...Extrait

Pourquoi les morts           toujours           nous devancent .           Pourquoi leur silence           comme un visage           nous blesse .           Pourquoi ne sont-ils plus séparés . Pourquoi les morts ... [Lire la suite]
jeudi 25 octobre 2018

LA POURSUITE DES APPARENCES...Extrait

Nous dispersons les mots dansla confusion de la terreet d’un autre lieu qui nousles rend visiblesEt nous, qui nous voit ?Tout ce qui prend silenceLes feuilles, les branches, les pierreset les murs comme des motssortant des mots, nous fixantsur terre où nous sommes le corpsdes années regagnant la surface     .     GEORGES DRANO     .  
Posté par emmila à 10:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
samedi 13 octobre 2018

C'EST DANS L'ABSENCE VIVE

C’est dans l’absence viveQue s’oriente le Chant : Y aurait-il un rythmeAu secret du silence ? Ecrire est à douleurQuand le souffle se cherche : Mais si le cœur fatigueOù peupler ses saisons ? Tant que le monde vaNous sommes sans bagages : Y a-t-il un matinDevançant tous matins ? Peut-être le printemps Pourrait nous mettre au monde Si nous étions vraiment Accordés ici-même : Arbres-vie abreuvésAux racines du ciel !   .     JEAN LAVOUEwww.enfancedesarbres.com     .   ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 08:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
jeudi 11 octobre 2018

DU SILENCE PREMIER

Mère soyez gentille différez l’heure de ma naissance Ainsi je serai en puissance comme on existe en poésie comme une lettre en souffrance qui aimerait bien faire sens sous le vacarme des idiots   Je me contenterai des traces des saveurs & du pur aliment d'un travail de silence   or feu puisés sans cesse dans les âges anciens de soi substance incandescente qui calcine les simulacres-   Je boirai ce que les oiseaux voudront me laisser de l'aurore   chaque jour un peu plus léger ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,