jeudi 21 juin 2018

AFTER LONG SILENCE

 De nos querelles avec les autres nous faisons de la rhétorique. De nos querelles avec nous mêmes, de la poésie.    ...    Parler, après un long silence : c'est dans l'ordre,   Morts ou enfuis tous nos autres amours,   Et tirés les rideaux sur la nuit hostile   Et voilée de ses franges la lampe hostile,   Qu'ainsi nous dissertions, à n'en plus finir,   Sur ces thèmes suprêmes, l'Art, le Chant.   La décrépitude du corps est... [Lire la suite]

vendredi 15 juin 2018

UNE VIE BOULEVERSEE...Extrait

Je voudrais n'écrireque des mots insérésdans un grand silence Comme cette estampeavec une branche fleuriedans un angle inférieur Quelques coups de pinceauxdélicatset tout autourun grand espace Non pas un videdisons plutôtun espace inspiré Si j'écris un jouret qu'écrirai-je au justeje voudrais tracer ainsiquelques mots au pinceausur un grand fond de silence   .     ETTY HILLESUM     .        
Posté par emmila à 20:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
vendredi 15 juin 2018

JOURNAL...Extrait

En moi un immense silence, qui ne cesse de croître.Tout autour, un flux de paroles qui vous épuisent parce qu’elles n’expriment rien.Il faut être toujours plus économe de paroles insignifiantes pour trouver les quelques mots dont on a besoin.Le silence doit nourrir de nouvelles possibilités d’expression…Les pétales de rose jonchent mes livres.Une des roses jaunes est épanouie à ses dernières limites et me regarde, béante, de son grand œil…Je suis si reconnaissante de ces quelques heures,et aussi de la concentration qui ne cesse de... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
lundi 11 juin 2018

PUISQUE TU PARS...

Puisque l'ombre gagnePuisqu'il n'est pas de montagneAu-delà des vents plus haute que les marches de l'oubliPuisqu'il faut apprendreÀ défaut de le comprendreÀ rêver nos désirs et vivre des "Ainsi-soit-il"Et puisque tu pensesComme une intime évidenceQue parfois même tout donner n'est pas forcément suffirePuisque c'est ailleursQu'ira mieux battre ton cœurEt puisque nous t'aimons trop pour te retenirPuisque tu pars Que les vents te mènent où d'autres âmes plus bellesSauront t'aimer mieux que nousPuisque l'on ne peut... [Lire la suite]
dimanche 3 juin 2018

SI HAUT LE SUD, CHANT A L'ARGENTINE

  Si haut le Sud !Aiguille, œil de pampa, pierre sans cils,silence au fil tranchant, clarté, diamant,solitude, stature qui se cambre de la terre aux étoiles,à cette équerre en croix de la constellationoù les épaules envieuses des Andes mesurent leur désir.Dédaignez ce que vous voyez, la barbe de l'aïeul éteint*,et regardez comme il se dresse, les pieds en pleurs dans cette neigequi fond, comme la force qui pétrit et qui libère des cascades,et tout son corps, et tout son corps bombant son grand thorax,son immense thorax... [Lire la suite]
mardi 29 mai 2018

CARNETS DE MARCHE...Extraits

  Je suis arbre. Arbre-sensation. Mon corps s’enracine. Mes pieds cherchent appui dans la terre humide et s’enfoncent par-delà les premières couchesencore visibles au-dessus du sol. Mes doigts se mêlent aux doigts du chêne,filaments et souches, tressages de végétaux, lianes et branchages invisibles à l’oeil égaré dans le vide. Je m’enroule à la sombre intimité végétale. Je m’infiltre. Chemin faisant, je creuse canaux et rigoles nécessaires à ma vie souterraine. Je bois à grands traits l’eau qui gonfle le... [Lire la suite]

samedi 5 mai 2018

JEAN LAVOUE...Extrait

Si le silence t’échappe,Echappe-toi avec lui !Suis le premier oiseau,Ecoute bien son chant :Comme il résonne en toiD’un amour infini. Si le froid t’engourditChausse-toi de courage,Mets tes pas dans la neigeSuis des chemins de gel,Eprouve leur douceurApprivoise leurs cris. Quand le jour t’appauvrit,Quand la nuit te précède,Que tu ne sais plus l’heureNi l’instant de ta perte,Pose là tes désirsTes armes et tes combats.Sors des ombres têtues,Prends la voie souveraineQui n’a pour seules lumièresQue d’épouser tes pas. Si ton cœur te... [Lire la suite]
samedi 5 mai 2018

DANS LE DOUTE ET LA FERVEUR...Extrait

 ...   Tout est donné Tout est repris La lumière aigue des citrons Le vent dans les cheveux Savoure les Savoure les encore un peu   Malgré tout ce qui crie, bute, tombe, tout ce qui déchire,  le sang versé, rêve à des ruisseaux de lait Sur l'horizon doré, la branche est nue et noire L'arbre d'hiver dessine son destin   Malgré désordres et dérives Ecoute L'instant est harmonie Notes frêles dans le grand concert   Ne songe pas à des demains de sables incertains Tout est là, dans le... [Lire la suite]
samedi 5 mai 2018

DANS LE DOUTE ET LA FERVEUR...Extrait

...   Le monde, oui, dans sa beauté cruelle, je ne veux pas le dire Si je me tais, c'est colère et défi, incandescence   Pourtant je pourrais dessiner les dentelles du possible, ombres chinoises sur l'écran du réel, le rêve, suraigu, d'une île de soleils éblouis, sans férocité L'amour, s'il existe, je pourrais le dire L'énigme au coeur du vivre, comme un ver dans le fruit, je pourrais l'approcher   Cette parole surgie de nulle part, brûlante et sauvage Cette parole d'origine, je pourrais la tenter Un... [Lire la suite]
jeudi 3 mai 2018

LE MARCHEUR

Pour Gérard G.   .Pour celui qui gravit la montagneIl est déplacé de se prétendre le meilleur ou le seulMais il est sage de se concentrer sur son pasLa rumeur importe peuPour celui qui est au plus pur de l'écriturePeu importe son nom il écrit pour nous tousEcrire est un chemin dans la montagneToute une vie ne suffit pas pour atteindre le sommetMais le bonheur du jour est là présent dans la connaissanceConscient de la douleur humaineConscient de la beauté du mondeVivre est ce passage abruptDe la douleur à la beautéDe l'extase à... [Lire la suite]