jeudi 28 avril 2011

GIOVANNI DOTOLI

 L’eau est là dans un puits   La lune y narre ses voyages   Je cerne la mémoire d’enfance   Au fond de l’arrière-pays   Caché dans les signes du songe     Ton visage est harmonie de feu   L’arbre pénètre le silence   C’est un paysage d’infini   Jusqu’au vide de l’horizon   Là-bas au centre du magma     Une demeure de racines nues   Nourrit mes visions de pèlerin   Je traverse les oracles du ciel   A l’aurore... [Lire la suite]

vendredi 17 décembre 2010

RÊVES DE DECEMBRE

Décembre de rouge d'or et de froid les sans-le-sou ne sont pas à la fête la lune s'éclipse -- les rêves aussi nous regardons la terre - la neige - le ciel gris et tous les lumignons qui vacillent dans la nuit un enfant rit : Grand-mère - elle a des mains de sucre et le canari de Boris se cache dans son écharpe c'est décembre la lune est un lapin et les enfants accrochent au sapin les songes bleus que l'on croyait perdus . . .LUCIE PETIT .. .
Posté par emmila à 20:57 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mardi 9 novembre 2010

MINUIT

Sur le large fil de la voie lactéeQui ne tremble pas plus qu'une branche sous le vent, Minuit, Attendu tellement par les malheureux,Étend sa chemise blanche de bienheureux dont les pansEmbués de lune, de songe et de bois traversésTombent jusque sur notre vie, fragiles sur des êtres fragiles Minuit dont on songe, Minuit dont on prend un peu la blancheur en dormant Minuit qui prépare sur la terre Avec des allures de sorcierUn obscure fraîcheur...Ses traces subsisteront demain matin dans la rosée..ARMAND  ROBIN.   ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mardi 4 mai 2010

UN COEUR DE PIERRE

La montagne a failli ouvrant une brèche consentie. Elle lance des regards de ciels obscurs entre ses doigts durs et vieillis, éclats révulsés de la forge à la source transfigurée du feu. C'est une invite, une rencontre inespérée. je caresserai bientôt le fluide cristallin courant les brisées de l'éclair, balancé entre les flancs battus et la hanche vacillante des cimes. Quand point le dénouement risqué de la chute , par la délivrance de la vire, fulgurante, l'orient en garance, les sommets errants et flavescents, tous les... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
samedi 31 octobre 2009

LE REVOLVER A CHEVEUX BLANCS...Extrait

«Je n'attache aucune importance à la vie Je n'épingle pas le moindre papillon de vie à l'importance Je n’importe pas à la vie Mais les rameaux du sel les rameaux blancs Toutes les bulles d'ombre Et les anémones de mer Descendent et respirent à l'intérieur de ma pensée Ils viennent des pleurs que je ne verse pas Des pas que je ne fais pas qui sont deux fois des pas Et dont le sable se souvient à la marée montante...» . ANDRE  BRETON .
Posté par emmila à 20:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,