dimanche 3 avril 2016

CE SI BEAU VOYAGE DE VIVRE....Extrait

(…) nous sommes deux maintenant dans la chambre blanche avant les hurlements l’allégresse montant dans le silence des veines une force inouïe née de la délivrance entre tes jambes ah comme il nous faut naître parfois d’un arrachement d’une douleur inconnue pour le miracle animal l’avènement de la vie fondamentale mais ce qui reste de nous c’est un baptême sans dieu celui d’un petit corps que je plonge dans l’eau merveilleuse des yeux noirs ceux de la belle immortelle aux premiers mots de la première nuit j’ai caressé l’aurore face... [Lire la suite]
Posté par emmila à 00:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

lundi 18 janvier 2016

FEUILLE D'OMBRE D'HARODIOS DE CYRENE...Extrait

Apprends à connaître le figuierqui croît près de ton puits.Contemple et enchante-toidu carré de mentheque ton jardin protège. Ecoutele chant mince de la source.Le monde seratout entier dans la paumede ta mainet toi respirant son souffle.   .CLAUDE MICHEL CLUNY   .    
Posté par emmila à 19:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
vendredi 1 janvier 2016

UN POEME

A vous tous , amis et passants Un poèmece n’est presque rienc’est léger délicatun mot de trop ou trop peuet tout se corromptUn poèmec’est une porte ouverteune source où se noie la pluieun goûter de fruits et de chocolatles pieds nus de l’enfancec’est ce qui a étéou n’est pas encorec’est un frisson d’herbeune odeur de saison mûreun couloir frais où l’on se cachec’est aussiune écharde dans un poing durciune invitation pour un exill’énigme d’une aile…     AGNES SCHNELL       Oeuvre René... [Lire la suite]
Posté par emmila à 19:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mercredi 1 juillet 2015

LA SOURCE

La vraie philosophie est un puits ouvert sur le plus haut du ciel et le plus profond de la terreLe poème parle du silence de la philosophieLe silence est ce cercle qui ne finit jamais de s’arrondirDans les airs la pluie crache l’orageDans la terre le métal crée l’eau vivePourquoi parler quand il n’y a plus rien à dire et tout à contemplerDès que j’aurai atteint la source ma parole s’éteindra en étoiles filantesJe le sais parce que je suis rivière et déjà océanArbre mais encore forêt viergeVol immobile de libellule et envolée en... [Lire la suite]
Posté par emmila à 00:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
vendredi 22 mai 2015

LE CHANT DE SAMA N'DEYE ...Extrait

Avant que ne scintille ta face à ma vue, et que mes regards ne vacillent…   Avant que ne résonne d’émoi ton nom et que la peur ne détonne en moi, te redoutant en même temps que t’épiant, je cherchais à ne rien perdre de l’heure de cette rencontre…   Ecoute le chant de N’déye, écoute mon chant.   Dans la nuit glaciale du désert de l’absence, du silence que blesse le fil frêle d’un vain espoir, un murmure sourd, semblable à ta voix, en sortant de ma bouche. - Au cœur de ma solitude tu habites, et dans... [Lire la suite]
vendredi 5 décembre 2014

SI PEU DE TRACE

Rendre l'eau douce à la sourceEt la sente au détourL'étonnement du pasà l'élan qu'il génèreL'opulence des seuilsà l'usure des margelles :Si peu de traceDe l'étier au salantDe la gemme aux saumuresDe l'haleine au silenceDu parcours à l'enfanceEt ce regardObstinément       ALAIN HANQUEZ       Oeuvre Jaya Suberg              
Posté par emmila à 22:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

vendredi 14 novembre 2014

TA SOURCE

Elle naît tout en bas d'un lieu géométriqueA la sentir couler je me crois à la merParmi les poissons fous c'est comme une musiqueC'est le printemps et c'est l'automne et c'est l'hiverL'été ses fleurs mouillées au rythme de l'extaseDans des bras de folie accrochent les amantsOn dirait que l'amour n'a plus besoin de phrasesOn dirait que les lèvres n'ont plus besoin d'enfantsElles coulent les sources en robe ou en guenillesCelles qui sont fermées celles qu'on n'ouvre plusSous des linges qu'on dit marqués du sceau des fillesEt ces marques... [Lire la suite]
Posté par emmila à 15:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
samedi 7 juin 2014

ROBERTO JUARROZ

Si nous connaissions le point où quelque chose va se rompre, où le fil des baisers sera coupé, où un regard cessera de rencontrer un autre regard, où le cœur ailleurs s'élancera, nous pourrions mettre sur ce point un autre point ou du moins l'accompagner quand il cède. Si nous connaissions le point où une chose va se fondre avec une autre, où le désert rencontrera la pluie, où l'étreinte atteindra la vie, où ma mort s'approchera de la tienne, nous pourrions dérouler ce point comme un serpentin ou du moins le chanter jusqu'à mourir. ... [Lire la suite]
samedi 5 avril 2014

EMILE HEMMEN....Extrait

Premières racines plantées dans le sourire d’une mère, racines plus riches que toutes les sources de la mémoire. Une aube sans soif qui fait silence dans nos légendes. La marée basse de l’âge s’éloigne dans les lointains pour s’en aller couler ailleurs. Pour le meilleur et pour le pire   .   EMILE HEMMEN   .   Oeuvre Eugène Carrière      
Posté par emmila à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 19 décembre 2013

GEORGES SCHEHADE

Posté par emmila à 20:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,