mercredi 7 novembre 2018

LA FÊTE DE L'EAU

  L’on chante une rivière mal chantée car trop chantéecomme un mantra qui de tout l’affirmerait victorieuse,car ce n’est plus par réflexe qu’il faut nous y pencher : plutôt rompre la mécanique des automatismes,penser son cours comme notre propre réseau sanguin irriguant les tissus les plus essentiels de notre être ; autour les sources sont sèches, l’aridité ruisselleen un pays d’illusions comme de réalitéoù le mistral abrite les foulques et l’éphémère ; l’on chante la rivière aux factionnaires disparusdans un... [Lire la suite]

vendredi 7 septembre 2018

ANNE MARGUERITE MILLELIRI...Extrait

La pierre sur l'eauContre le vent rapaceLa caresse de l'eau, la caresse des doigtssur la pierre lisseTes mots à haute voix sur l'enclos de tes lèvresLe murmure d'un baiser, le murmure or et vert de l'eau -- sources secrètes.Un éclat d'aurore vient heurter le soirà son heure incertaineLe soir alentit son pas, à la rue bruissante intime le silenceUn éclat d'auroreEt la grande main du soir un instant se pose sur le cours du temps --Je pense à toi.   .     ANNE MARGUERITE MILLELIRI     ... [Lire la suite]
jeudi 6 septembre 2018

ON DIT QUE LES PLANTES NE PARLENT PAS/ DICEN QUE NO HABLAN LAS PLANTAS

On dit que ni les plantes, ni les sources, ni les oiseaux ne parlent, Non plus la vague et ses grondements, ni les astres et leur brillance, On le dit, mais c'est faux, car toujours quand je passe, Ils murmurent et s'exclament: - Voilà la folle rêvant De l'éternel printemps de la vie et des champs, Et déjà bien vite, bien vite, elle aura les cheveux blancs, Et tremblante, gelée, elle voit que le givre couvre le champ.     - Il y a des cheveux blancs sur ma tête, et du givre dans les champs, Mais je continue à... [Lire la suite]
lundi 20 août 2018

JEAN LAVOUE...Extrait

Ce temps de métissage et de chansons mêlées,Ce temps de tisserands et de vies accordées,Ce temps que nous appelons sur nous-mêmesComme une supplique du fond de nos détresses, Comment nous sera-t-il donnéTandis que nous allonsSi loin de nos récits perdus,De nos chants disparus,De nos sources oubliées ? Comment nous sera-t-il arbre de vieSi nous ne visitons nos racines,Si nous n'étendons pas nos branches aux frontières,Si nous ne nous approchons pas avec tendresseDe ceux qui glissent inexorablement vers... [Lire la suite]
jeudi 26 juillet 2018

ET SI L'ARBRE BRÛLE

  Et si l'arbre brûle reste la cendre et la lumièredans le désert les cactus prennent racine. Si les sources se sont tariesil pleuvra à nouveaule jeune fils reviendraà la maison abandonnée. Sous la neige épaisse les graines veillentà la frontière de la cour le vent mauvais s'épuise. Et si nous sommes restés nuset entourés de loupsnotre décision de nous battrereste intacte.     .     DIMITRIS MORTOYAS . . . Oeuvre ?  
samedi 28 avril 2018

JEAN LAVOUE...Extrait

Tu reviens à ce mot,Tu ne l’arrimes d’aucun sens,Tu n’espères rien de lui si ce n’est l’abandon.Être ici sans pourquoi te suffit amplement, Tu chasses des ornières les eaux de tes combats Et tu franchis la ligne sans rime ni raison,Osant le vent durable, les feuillages reverdis. En allant simplement au rythme de ton pas,Tu ne compliques rien, Tu simplifies le temps ;Il y a tant d’obstacles quand l’homme se croit libre,Il y a ces violences que tu ne comprends pas. Tu ne remontes pas aux sources sans partageEt tu... [Lire la suite]

jeudi 29 décembre 2016

LA LUMIERE DANS LES ARBRES...Extrait

Nous avons négligé le simple pour l'insignifiant, nous avons choisi l'or qui tache les mains au lieu de l'amour qui est sans prix. Nous avons choisi la haine, la rancœur, l'amertume et nous ne sommes plus que de maigres feux éteints dans la lande. Oui, je vois des incendies, des désastres partout et quelques pauvres gens qui osent encore, osent encore dire Non mais l'on n'entend même plus leurs voix perdues dans notre nuit commune. Ils viennent de très loin, éparpillés dans l'univers, ils viennent des massacres, des misères, des... [Lire la suite]
lundi 19 décembre 2016

LE SEUL PAYS QUI VEUT BIEN DE MOI

Je retourne au pays des sources avant les noces du chêne, avant l’enfance, avant la nuit. Il y a, sur le bord du chemin de sable, la trace et la trame de toutes les années passées. Et parfois dans le ciel, les étoiles glacées portent un visage, une voix et le manuscrit d’une vie. Je retourne au pays des fées, je vais dormir dans la forêt du milieu avec le petit peuple des légendes. Où vont les années qui passent : dans quel grenier ? Dans quelle mémoire ? Dans quel doux oubli ? Et le grand livre de la vie est toujours ouvert à la page... [Lire la suite]
mardi 22 novembre 2016

LE JOUR VIENDRA, LA NUIT AUSSI...Extraits

 Le temps est dur comme un bourgeon. Il chemine sous la peau, cherche son tracé vers le ciel. Le temps est nuage qui glisse,  pluie qui déchaîne et qui burine. Le temps nous enchaîne de ses mille fils d’Ariane.  J’éclaterai le temps. Je veux exploser et brûler. J’irai jusqu’au centre du soleil et je le projetterai en étincelles sur le monde. .... J’ai peur, tout à coup, de ce qui gronde en moi comme un chacal en proie au mal de faim. J’ai peur de toutes mes faims de vivre, inassouvies et prêtes à me... [Lire la suite]
lundi 21 décembre 2015

MOSANE OU PRESQUE...Extrait

L'Ardenne…                            J'habite où les pierres ont manière d'hommes, où les murs précaires en savent long.   La source prend très haut son cours au delà des êtres privés d'enfance..   Ici, la peau est folle d'un rien d'une visite d'insecte d'un gonflement de pulpe, ni heurts ni prières ne pourrissent les fruits par le centre.   Tout est instant tout est... [Lire la suite]