jeudi 17 janvier 2019

LA CONDITION SUFFISANTE

  Il suffira d'un seul sourirepour être l'ami du soleil& la nuit nous chuchoteraà l'oreille tous ses secrets. La mort ne viendra pas ce soir,elle a d'autres yeux à fermer,tant de soupirs à oublier,de larmes et de "plus jamais",tant de désespoirs à bercerque ne put apaiser "enfin". Il suffira d'un seul sourirepour voir tous les "non" hésiterpuis mourir au bord du silence,pour voir le silence s'écrired'abeilles que l'avril affole,& libre de tous les "pourquoi",pouvoir caresser l'évidence. Il suffira d'un seul... [Lire la suite]

vendredi 28 décembre 2018

BERNARD PERROY...Extrait

Dis-moi...combien de fois l'on part vraiment dans une vieà la rencontre de l'inconnu, quand le temps passe sous le soleil sans crier gare,aussi invisible que le fleuve de nos désirs, quand la lumière nous réchauffecomme le sourire d'un enfant,et s'en va en s'inclinantpour pénétrer l'épaisseur de nos pas, comme si nous nous laissionstraverser par l'infini....         BERNARD PERROY       Oeuvre Zhang Weimin B.   
Posté par emmila à 12:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
mercredi 7 mars 2018

SENS AVERSE

"Sourions nous sommes filmés ne tirons pas cette gueuleLa seule bonne gueule qui soit c'est la gueule d'amourEt ne nous voilons pas la face sourions même jauneNous sommes fichés acteurs ratés d'époque épiquePorc-épic actrices en rade il faut nous écraserActrices ratées acteurs en radeNous aplatir comme des écrans des paillassonsPlanches sans salut avant les clousPour traverser de l'ici-bas à l'au-delàSi on y croit à l'au-delà si on y rêveEst-ce qu'on y va et sous quelle forme un hérissonUn hérisson bien épineux ou une... [Lire la suite]
Posté par emmila à 10:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
lundi 25 septembre 2017

LE BONJOUR ET L'ADIEU...Extrait

... Que l’innocence demeure qu’il lui soit donné de pouvoir se perdre dans l’inutilité de ce monde qu’elle soit suffisamment forte pour oublier de le clamer que dans son silence où elle éclaire il n’y ait pas d’obstacle à son silence qu’elle soulève ce monde las et danse dans sa poussière que son sourire de fleur soit à jamais inscrit sur mes lèvres lorsqu’elles deviendront givre qu’elle soit l’innocence à jamais. Que d’aucuns puissent s’en saisir qui voudront sauter hors du bourbier ...   .   PIERRE-ALBERT JOURDAN ... [Lire la suite]
mardi 18 juillet 2017

A PEINE UN SOUFFLE, OEUVRE POETIQUE COMPLETE...Extrait

Un livre va s'écrire sur une feuille de porphyre Pourquoi la colère qui monte adoucit les mots et les chante Pourquoi le sourire sur le visage qui va mourir métamorphose en soleil un dernier râle La vie vécue recommence le destin d'une autre vie Elle ensemence son cresson sur un lit de tessons Un livre est un ramier au plumage de papier Mais dans ce lieu providentiel l'abeille ne reconnaît pas son miel   .     ABDELAZIZ  MANSOURI     .   . Photographie Thami Benkirane ... [Lire la suite]
lundi 27 juin 2016

SPHERE...Extrait

J'ai logé dans le merle. Je crois savoir comment Le merle se réveille et comment il veut dire La lumière, du noir encore, quelques couleurs, Leurs jeux lourds à travers Ce rouge qu'il se voit. J'ai fait leur verticale Avec les blés. Avec l'étang j'ai tâtonné Vers le sommeil toujours tout proche. J'ai vécu dans la fleur. J'y ai vu le soleil Venir s'occuper d'elle Et l'inciter longtemps A tenter ses frontières. J'ai vécu dans des fruits Qui rêvaient de durer. J'ai vécu dans des yeux Qui pensaient à sourire.   .   ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

mardi 31 mai 2016

L'ARRACHE COEUR...Extrait

la paix trouvée d’un silence d’amourje reviendraivoyageur infatigablevers la source douloureuse toujoursindivisiblede ton sourire .   FRANCIS ROYO   .   Oeuvre Elin Danielson-Gambogi
Posté par emmila à 20:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
samedi 5 avril 2014

EMILE HEMMEN....Extrait

Premières racines plantées dans le sourire d’une mère, racines plus riches que toutes les sources de la mémoire. Une aube sans soif qui fait silence dans nos légendes. La marée basse de l’âge s’éloigne dans les lointains pour s’en aller couler ailleurs. Pour le meilleur et pour le pire   .   EMILE HEMMEN   .   Oeuvre Eugène Carrière      
Posté par emmila à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 10 février 2014

LE JARDIN BOREAL ...Extrait

S’il étaitun espacecomprisentre mes yeuxet le mondece serait toile bleu infinila mer exaltée de soupir ou de rêvesincessantsla mer que je regardedans le silence et le tétaniede mon vieux corps Ce seraitla verte prairierecevant le soleilpour amant le chemin forestierles pas triomphantsdes enfantsque nous avons été S’il était un espaceentre ton videet mon vide ton souriresimplement ton infini sourire.CORINNE CORNEC-ORIESKA .    
Posté par emmila à 20:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
vendredi 2 août 2013

LOST EPITHUMIA...Extrait

C'est un oiseau des temps modernes, c'est une chanson au fil de l'eau. C'est un cœur qui s'émerveille, c'est une enfant, juste un sourire. C'est une maison qui soigne les prières, c'est une vallée qui embrasse les pleurs, c'est une lueur d'espoir pour les mille misères, c'est une enfant, juste un sourire. Mais qui se soucie d'elle, voyez sa main qui tremble, voyez ses yeux qui quémandent, voyez ses lèvres qui susurrent, ne voyez vous pas ses fractures... C'est un berceau en chaloupe d'humanité, c'est une plume légère qui virevolte... [Lire la suite]
Posté par emmila à 22:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,