vendredi 9 novembre 2018

A CET INSTANT MÊME

   À cet instant même, j’enfile cette aiguilleavec le fil d’un propos que je tais et je me mets à ravauder.Aucun des miracles qu’annonçaient les très éminents prophètesn’est advenu et les années défilent vite.Du néant à si peu, toujours face au vent, quel long chemin d’angoisse et de silences. Et nous en sommes là: mieux vaut le savoir et le dire,les pieds bien sur terre et nous proclamer les héritiers d’un temps de douteset de renoncements où les bruits étouffent les paroleset la vie en miroirs déformés.Plaintes et... [Lire la suite]

jeudi 8 novembre 2018

A L'ECHAPPEE

L’heure est ouverte. Toujours. La seconde offerte à la vie, la durée la zappe et ne s’en souvient que si elle subjugue. Sur la table, proche du mur où repose l’horloge, un vase et un bouquet de fleurs. Au fond de l’écuelle, un peu d’eau pour maintenir la vie et la couleur. Une gorgée de lumière dans le sillon qui traverse la pièce. Tout est calme et silencieux lorsque le temps sonne la cadence. Le rythme régulier du tic-tac ressemble à celui des vagues uniformes venues mourir sur la plage. Il est midi, il est minuit. C’est... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
jeudi 8 novembre 2018

ANNA MARIA CARULINA CELLI...Extrait

Pierres poliesPierres de patienceCombien d'effleurementsCombien de lamesDans la brutalité du roc Ont sculpté en silenceL'harmonie d'un seinL'apparence d'un flancDressant sur les rives des ruissellementsDe la Terre sans cesse s'enfantantDes stèles aux yeux voilésOù en un même corps d'autelS'épousent le germe mâle et l'essence femellePierres de naissancePierres de crépusculeLes rivières dansent vers la merComme vous marchez vers le sableAvec la lenteur d'une caresse sur la peauSi je ferme les yeux assez longtempsPour traverser un... [Lire la suite]
mercredi 7 novembre 2018

ZOHRA MRIMI...Extrait

Terre sauvageterre désordre pour les femmeslieu d'épouvante pour les fleurselles naissent et meurent sèchesJ'allais, désir dans le creux de mes mains, répandre à la fontaine un vœuLe temps récupère l'infini, les secrets et la viequ'est ce qu'une vie au milieu de l'infini ?Elle est si volontaireil lui confie l'ennui d'un sommeil centenaireelle est si solennelle dans sa solitude, si belle qu'elle bouleverse l'étoileElles rejoignent le point existentielEn bas tout est dit   .     ZOHRA MRIMI     . ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
vendredi 2 novembre 2018

POURQUOI LES MORTS...Extrait

Pourquoi les morts           toujours           nous devancent .           Pourquoi leur silence           comme un visage           nous blesse .           Pourquoi ne sont-ils plus séparés . Pourquoi les morts ... [Lire la suite]
dimanche 28 octobre 2018

ON

À courir plusieurs lièvres à la fois, on loupe sa vie et tout le reste. On s'encombre d'illusions que l'on érige en rêves. On triche sur le fond, on joue avec la forme. On installe le mensonge en gardien  d'artifices. On cueille la marguerite jusqu'à la fin du champ. On fait pleurer Margot dans la chaumière du cœur. On invente des histoires, des excuses, et parfois on y croit. On piétine, trépigne, rapine. Le temps d'une entourloupe, on justifie les stratagèmes. A petit feu on éteint la lumière. On trahit je et nous. On, on,... [Lire la suite]

dimanche 28 octobre 2018

ENTRE CENDRE ET LUMIERE...Extrait

Enfant à l'insondable peine tu nous appelles de si loin   Contre l'éruption de tes larmes nous ne pouvons guère t'offrir que le refuge de nos bras   Nulle caresse de lumière nulle parole ne t'apaisent   Tellement démunis nous sommes devant la détresse des yeux où coulent les vaisseaux du cœur   Nous essayons de te bercer jusqu'à l'escale du sommeil moment d'oubli des égarés   Mais par quel charme exorciser la déchirure d'être au monde que taraude un désir d'aimer incurable onguent corrosif... [Lire la suite]
Posté par emmila à 16:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
dimanche 28 octobre 2018

LE BONJOUR ET L'ADIEU...Extrait

L'air au goût de saugeabeilles et lavandes dans le même soleilombre douce de l'amandier...Le vent chasse le ventmais qui parlerait d'usure ?Les distances sont au coeurcomme neige d'avrill'âcre goût d'un signeen fraude et qui s'éteintMais la brûlure sur nos visages démuniset les traces peut-être dans la mémoireô lumière suppliciante !Pour que l'herbe retienne encorece tremblement d'espace   ...   Un creux d'herbe vivanteoù le visage même du néantarrache un peu de sa tendresseau mouvement du coeur le plus vasteet le sang... [Lire la suite]
samedi 27 octobre 2018

DOMAINE DU LEVANT...Extrait

Maintenant que tout veille il y a une attente de plus dans la maison aux souvenirs. En quel lieu ? Près de quel mirage et sur quel promontoire cette statue sainte, cette pierre levée? Un effroi glisse sur la route assaille ton épaule d'homme Le ciel étire des couleurs légères, inconnues. As-tu rendu visite à la paix, aujourd'hui ? lui as-tu dis ta gratitude ? lui as-tu rendu grâces dans nos fossés de ronces et de millepertuis ? .   ... .   Puisque le temps déroule ses gemmes comme un... [Lire la suite]
jeudi 25 octobre 2018

LA POURSUITE DES APPARENCES...Extrait

Nous dispersons les mots dansla confusion de la terreet d’un autre lieu qui nousles rend visiblesEt nous, qui nous voit ?Tout ce qui prend silenceLes feuilles, les branches, les pierreset les murs comme des motssortant des mots, nous fixantsur terre où nous sommes le corpsdes années regagnant la surface     .     GEORGES DRANO     .  
Posté par emmila à 10:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,