vendredi 15 mai 2020

UN RÊVE DE FEMME

  Il rôde un rêve de femmecomme une faim de louvela tendresse féroce à surgiret à fondre dans ce qui s’ouvrela paupière percée du monde.Il rôde un rêve de femme une odeur de bête blancheétourdie dans la neigela vie silencieuse et sauvage et les oiseaux de brume.Il rôde un rêve de femmel’instinct puissant, éruptifcomme un souffle vitalcomme une coulée de laveà durcir le vivant et à le faire tenirle chant écorché-vif.Il rôde un rêve de femme accroché dans les branchesà boire aux nervures creusesle sang et toutes les sèvesà faire... [Lire la suite]

dimanche 3 mai 2020

ANNA MARIA CARULINA CELLI...Extrait

J'ai besoin de plumes, de coups de vent, de papillons et de lumièreDe trous dans l'atmosphère, où l'on tombe en se tenant le coeurJ'ai besoin du mystère d'un craquement de branches dans les feuillesDe trisses, de nuages en jachèreQue les doigts de l'homme ne labourent pasDes nuages de passageQui traversent les yeuxPour y pleurer de joieJ'ai besoin d'air J'ai besoin d'un éclairDéchirant d'or le cielD'une blessure éphémèreD'où des sequins d'eau pureFeraient des trombes sonnantesDes danses trébuchantesEn brisant sur l'asphalte des... [Lire la suite]
jeudi 23 avril 2020

ET LE DRUIDE DISAIT

À André, le magicien de mon enfance   .   Au fond de chacun il y a une forêt peuplée d'une mémoire de brindilles, l'enfance et la mort y côtoient une peur instinctive où l'homme cherche son maître.   Au jardin neuronique, l'enfant que j'étais me tient par la main, petit fantôme venu de ce pays d'hier aux réalités buissonnières, avec lui, encore je cherche ce druide qui, de rires en tempêtes,   sous sa robe de vent, égarait mes chagrins.   Cours le siècle, comme une rivière qui s'assèche, le... [Lire la suite]
vendredi 31 janvier 2020

CONTRATTO D'AMORE / CONTRAT D'AMOUR

  Come da accordi ho smesso d’amarticome da contratto a partire da ogginon ti sognerò piùnon penserò più a te sospirando alla lunala luna a sua volta smetterà di ridermi in faccianon tormenterò povere indifese margheritestrappando loro i morbidi petali bianchinon camminerò solo per la città temendo e sperando di incontrarti per caso riandando ai luoghi dei nostri primi baci.Come da accordo contrattualesarò gentile e pacatosorriderò quando qualcuno mi parlerà di tee non attenterò alla vita dei bastardi infamiche già ora hanno... [Lire la suite]
mardi 31 décembre 2019

AUTRES MESURES...Extrait

CON TENEREZZA(avec tendresse)   A petits pas qu'importe !De l'autre côtéle temps ne presse plus.De l'autre côtél'instant ne leurre plus. Le voyage ne finit pasde désarticulerqu'importe le pas. Marcheur immobiledans l'eau qui emportemalgré soivers l'irrésistible.. Oeillade des feuxnuits où les rêvesprennent corps et nous écrasentde tendressele marcheur loin des voiesqui se dupliquentne sait quoi butinerle temps qui se ramasseet reste dans l'angle mortle désir défiant le silenceou cet infime frémissementque le vent porteavec... [Lire la suite]
Posté par emmila à 16:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
mercredi 25 décembre 2019

JOËL GRENIER...Extrait

Souffle-moi une idée qui embaume le lait,La gelée de mûres et la fleur de tendresse.Ou donne-moi un mot. Le mien est bien trop laidPour écrire l'enfant à l'encre de caresse. Son regard merveilleux laisse ma page viergeEt ma plume s'envole aux vents de mon passé.Souvenir d'un visage éclairé par un ciergeDans l'ombre d'une église au rite dépassé... Mémoire de bougie qui fête un premier âgeComme l'éclair allume un ciel un soir d'orage,Mélange de sourire et de papier froissé. Devant ses si grands yeux, je ne sais que me taireEt ma... [Lire la suite]
Posté par emmila à 11:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

vendredi 16 août 2019

JEAN LAVOUE...Extrait

Sans le silence et son Chant,Sans cette énigme nue Posée sur le front têtu de nos nuits,Sans cet amour qui nous courbeComme épi de lumière Jusqu’à sentir passer en nousLe vent de la tendresse,Sans cette patience infinie du soleil Soulevant un à un Chacun des cils de la terre,Serions-nous jamais de cette fêteOù le ciel sans défaut et l’humus de nos cœurs ne font qu’unEn un regard qui nous absout, Nous appauvrit,Nous relève et nous simplifie.   .     JEAN LAVOUE www.enfancedesarbres.com ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 04:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
samedi 3 août 2019

JOËL GRENIER...Extrait

Parfois, quand les rives fleurissaient, ils se faisaient voyage et la brise murmurait.Couchés au même flanc, ils attendaient la vague qui les emporterait.La mer était immense, pleine de promesses et des goélands blancs remplaçant les mots, se posaient sur le haut de l'écume d'un rêve que personne ne savait.Une tête se nichait dans l'offrande des désirs et c'était la conquête des corps, à petits coups de rames. Invincible armada de l'amour. Et les flots étaient bleus comme les blés sont blonds dans tous les voyages. Il n'y... [Lire la suite]
Posté par emmila à 13:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
dimanche 7 juillet 2019

ECRIRE A VUE...Extrait

  Souviens-toi des chardons que tu mangeais à cru dansle sommeil des combes Ta main hante l’ombre des herbesfouille la ligne des cœursdéjoue l’épine sous la fleur Tu mets du mauve à tes dents Tu regardes le fond d’épicéas tout pèse ici au pied de l’horizon Rien ne surgit plus que la buseconfinée en sa ronde Pour manger l’artichaut des pays par-derrièrel’artichaut vrai des jardins à climatsil faut crever la combe passer la pierre Tu gardes comme un charbon dans l’œilTout bataille tu relances la vieemportant sous ta robe les... [Lire la suite]
Posté par emmila à 11:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
jeudi 11 avril 2019

LES GENS QUI DOUTENT

J'aime les gens qui doutentLes gens qui trop écoutentLeur coeur se balancerJ'aime les gens qui disentEt qui se contredisentEt sans se dénoncer . J'aime les gens qui tremblentQue parfois ils ne semblentCapables de jugerJ'aime les gens qui passentMoitié dans leurs godassesEt moitié à côté . J'aime leur petite chansonMême s'ils passent pour des cons . J'aime ceux qui paniquentCeux qui sont pas logiquesEnfin, pas comme il fautCeux qui, avec leurs chaînesPour pas que ça nous gêneFont un bruit de grelot . Ceux qui... [Lire la suite]
Posté par emmila à 02:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,