mercredi 29 septembre 2010

JEAN-FRANÇOIS ROGER

D'un feu bref le jour s'éteint, épuisé d'images. Guettant les gestes de l'hiver, un vent manouche frissonne encore parmi la lente déclinaison des aulnes, les caducées du givre, emportant nos derniers oiseaux vers la mer. . Dans l'âtre le bois se consume. Ta main douce et chaude tremble lentement dans la mienne, tandis que nous regardons l'arbre se faire nuit, le drame du ciel et de la terre recommencer. . Braconniers de tendresse nous inventons nos légendes à venir, la sève... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,