dimanche 16 juillet 2017

THIERRY METZ...Extrait

Un avril d’oiseaux s’éveille dans les arbres. Qui sait où je vais ? Pas un nuage, seulement le chemin de castine puis le bois. Je rôde par là vers rien. Dans cette lumière qui me cherche comme une ombre. Seule, agaçante, une abeille me tourne autour. Mais chacun des pas compose un chemin. Ce n’est pas que moi. Né d’une fougère. Promeneur sans bâton. Toujours lui, jamais le même. Une branche, peut-être de l’indiscernable.   .   THIERRY METZ https://www.terreaciel.net/Thierry-Metz#.WWuz1VFpzIV   .   ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

mercredi 31 mai 2017

A THIERRY METZ

J’habite un rêve sans finune maison ouverte aux vents de passageun espace sans cesse menacéj’habite un temps ennuagéune saison hasardeuseun temps voilé de silenceles routes ne conduisent plusn’innervent plus la vie en bouleta voix me saisit…   .   AGNES SCHNELL   . Thierry Metz
Posté par emmila à 15:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
lundi 2 novembre 2015

THIERRY METZ...Extrait

... comme on aperçoit tout-à-coup durant une fraction de seconde à peine la plaine et tous les reliefs endormis lorsque l’éclair déchire la nuit tu comprends avec soudain cette certitude qu’il était là depuis toujours il était là sur le bord du chemin il était là une écriture de chair et de sang de celles qui viennent frapper à ta porte fermement jusqu’à ce que tu lui ouvres lorsque tu l’invites à entrer elle s’en vient dans toute la lumière d’une aube d’été bouleverser ta perception du monde transformer tes paysages intérieurs... [Lire la suite]
Posté par emmila à 12:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
vendredi 23 août 2013

DANS LES BRANCHES...Extrait

 D’elle j’attends ce dessin presqu’un oiseau une branche ce quelque chose entre le ciel et ma main et ce caillou qui ne m’arrête pas est-il autre chose pour s’éloigner que d’avoir grandi où elle aura passé    Ainsi chaque jour un travail perché sur mon épaule la terre en vue retournée par la mort un instant de ce qui brille les yeux fermés    Paupière une écriture si fine frissonne de recueillement dans les branches d’un oiseau gavé de lumière comme un fruit   .   THIERRY METZ   . ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 00:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 14 janvier 2013

LETTRE A THIERRY METZ

Il y a quelque chose, dans ce que l’on nomme littérature, qui ne touche pas, qui ne parvient pas à atteindre ce que nous vivons les uns et les autres si intensément. Il y a quelque chose, dans cet acte, qui nous est dérobé. Les mots ne nous sont d’aucun secours. Ils sont toujours en aval, en amont. Pourtant, nous n’avons qu’eux nous permettant de tenir debout, de nager dans le lit des rivières sans contrainte, de voir apparaître le soleil, de voir descendre les nuits sur les montagnes toutes proches. Et cela est beau, un enchantement.... [Lire la suite]
Posté par emmila à 22:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mardi 4 septembre 2012

LE DRAP DEPLIE...Extrait

N’être plus qu’un silencecachédans la voixou iciparmi les tracesde la roueêtre celuiqui retrouve un visagepour lui donnerde l’eau. Un peu de terre et de cieldans le regarddans ce que je dois garderà la lisière d’un mot d’ici je le voisde là où je travaillesur un sol que je retournevers cette mainque je retrouve mais rien ne sera ditsans ta présence. Je n’écris que dehorsune écriture    un pasfluide entre les orties parmi les chênesles hêtresla paume entailléeouverte comme un buissonje reçois l’eaula lumière ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 19:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mardi 8 mai 2012

TOUT CE POURQUOI EST DE SEL...Extrait

Le vrai demeure introuvable si ce n'est qu'ilcherche des outils en nous.Quelque chose a plus à voir avec ce qu'il fautabandonner parce que le monde n'est qu'unerecherche et que nous n'avons que le temps.L’œuvre seule passe par la terre – par le vide.C'est toujours le dénuement.Et chaque fois est un recommencement.Vers ce qu'on ne sait pas. . THIERRY METZ .
Posté par emmila à 15:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
samedi 16 juillet 2011

THIERRY METZ

Une éclipse d’ oiseaux et l’ aile qui retient les vents   soudain te soulève te porte aussi loin que possible où la parole a fait son nid dans ta voix ... Je ne serai jamais ailleurs qu’ici dans une poussiere de voix de possessions parlant d’ une vie qui est à mourir et malgré tout d’ une abeille ou d’ une ombre. . THIERRY METZ . Oeuvre Tanguy Dohollau http://pagesperso-orange.fr/site-tanguy-dohollau
Posté par emmila à 18:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,