jeudi 1 novembre 2018

SOUS L’AILE DU MYSTERE

  Il y a dans ton cœurUn oiseau qui se tait Mais qui reconnaît l’heureOù la vie a tremblé Est-ce un ange aux lisièresUn voyant aux aguetsUn matin qui se chercheUn prophète endormi Il reste au bord du videEt ne sait pas compterIl absout les saisonsRessuscite l’été Il est devant le mondeComme un prince éveillé Qui connaît tout de l’ombreEt de ses traversées Il chante solitaireDans le ciel de ta voixPlein de rumeurs d’enfanceDe hautes peupleraies Tu le sais d’une fêteA l’avant d’un paysD’une rivière sans... [Lire la suite]