lundi 26 février 2018

LETTRE A LA GHOUTA

Il y a eu une révolution en Syrie, c’est cette évidence que toute la géopolitique de comptoir, que tout l’immonde conspirationnisme de clavier, dénient depuis maintenant des années. Cette lâcheté de bistrot qui se répand sans mal du sommet de l’État jusqu’au coeur d’une certaine extrême gauche, elle ne sera pas oubliée pas plus que la dignité des habitants de la Ghouta insurgée   .   Chère Ghouta,     C’est le cœur empli de honte que je t’écris. La honte de faire partie de deux communautés qui, lâches ou... [Lire la suite]

lundi 26 février 2018

NOUS AVONS PERDU NOTRE ACCASTILLAGE D'HUMANITÉ

Nous avons perdu notre accastillaged’humaniténotre âme cassée en morceauxpar nos propres poingsnous n’avons plus de mains tenduesvers les populations civiles ciblées par des barils de clouspar des déversements de chlore nous les abandonnons Syriens vos enfants dans des couveusesn’ont pas le temps de commencer à vivreque déjà la mort guerrière les décimeimpossible de sortir de l’hôpitalvisé par des bombes incendiaireset les médecins à l’humanité sans frontièresgisent sur le sol avec leurs bistouris leurs forcepsleurs peu... [Lire la suite]
vendredi 19 janvier 2018

OXYGENE

Traduire en poésie les soubresauts de l’histoire provoqués par les mouvements populaires du Maghreb et du Proche-Orient ne saurait faire l’économie d’un souffle puissant. C’est par un tel souffle que ce poème voudrait rendre compte de la nouvelle saison historique du printemps arabe.   .   Écoute où que tu sois le chant de ceux qui vivent de l’air dont se nourrit l’espritOn dit qu’un vent de liberté souffle après bien des lustres à l’aune d’un continentSur une terre damnée léguée de despote à despote aux crimes... [Lire la suite]
dimanche 3 septembre 2017

A LA PLEINE LUNE...Extrait

Je vis dans deux époques J'adresse mes lettres aux deux En deux langues Dans leurs villes je ne suis point entrée N'ai pas bu le soufisme de miel de la première Ni la poésie du vin de la seconde Leur musique ne m'a point émue Au point d'unir luth et guitare Pour qu'en naisse un violon Dont les cordes connaissent le secret du retour A l'arbre Ma plume ne cesse de flotter    ...   En moi la puissance du papillon et la faiblesse d’un taureau En moi la fragilité des montagnes et la solidité du fil d’araignée le... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
dimanche 19 mars 2017

J'ECRIS

J’écris avec la tyrannie des misères J’écris avec mes processions de poète errant J’écris avec les jachères sèches de la terre J’écris et la colère gronde dans mon cœur transparent J’écris avec cent milliards de balles à tirer Dans la cervelle des bobards les jambes des voleurs La couronne des bavards la bourse des guerriers Le calcul des imbéciles sur l’échelle des grandeurs   .   MONCEF GHACHEM    .     Oeuvre Luisa Sartori  
jeudi 18 août 2016

KHALIL GIBRAN - SUR LA LIBERTE

Et un orateur dit : " Parle-nous de la Liberté ".Et il répondit :" A la porte de la cité et au coin du feu dans vos foyers je vous ai vus vous prosterner et adorer votre propre liberté,Comme des esclaves qui s'humilient devant un tyran et bien qu'il les terrassent le glorifient.Dans le jardin du temple et dans l'ombre de la citadelle j'ai vu les plus libres d'entre vous porter leur liberté comme un boulet à traîner.Et en moi mon coeur saigna ; car vous ne pourrez être libre que si le désir de quérir la liberté devient un harnais pour... [Lire la suite]

dimanche 10 avril 2016

EXERCICES...Extrait

J'ai eu faim moi aussi de prestigieux savoirs.J'ai connu des terreurs à quelque pas de l'Ange,le poids de votre absence idole naufragéeà des couchants pareils à des hémorragies.J'ai prié en latin, j'ai prié en mésangel'icône survivant dans l'écho des cantiques.Descendu aux enfers des généalogies,j'ai fait d'étranges noms mes intimes destins,les laissant m'appeler dans les jeux, les épreuves,pour me voler mes joies et mes maturités.Je viens de congédier ces deux tyrans que furentLe Nom et la Beauté, pour simplement aimer,créer, bref et... [Lire la suite]
samedi 5 mars 2016

LIBERTE PEDAGOGIQUE

Je tiens à ma Liberté. Raison pourquoi jamais je ne m'assujettirai à aucun «socle» ni à aucune «compétence». Arrière, socles, compétences, et autres boutiquailleries mortifères! Arrière «projets» et «pilotage»! Arrière machins blêmes et sans âmes! Trucologie écervelante et inane! Lavage de cerveau totalitaire! Mon projet - y compris pédagogique - est d'assassiner toutes les servitudes à venir, d'ôter le fer du pied des galériens petits et grands. De faire voir les mouettes circonflexes qui font de grands signes et écrivent des phrases... [Lire la suite]
mardi 19 janvier 2016

BENIS SOIENT LES MORTS

(…) Amer sous notre langue le goût de la parolede l’appel et du baiser de la femmeNos cœurs se rétractentcomme une poignée d’air dans la mainJusqu’à quand :Rouillés, mornes, broyés par les questions ?Anges ?- Nous ne sommes pas des angesNous n’avons pas d’aileset le bleu n’est pas notre couleur(…) Renards ?- Où est le champ librela volupté de la traqueet l’assurance du retour à la grotte de la nuit ?Tyrans ?- Nous n’avons tué que nous-mêmesnos jourset l’âme décrépite de nos enfants en proie au désespoirHumains ?- Mais nous ne... [Lire la suite]
jeudi 6 août 2015

LES NECESSITES

Chaque jour d’usine est un anneau de plus aux chaînes du prisonnier.Est-il nécessaire d’enterrer les Noirs sous la botte des tyrans,que le sang des enfants gicle des mitraillettespour tranformer l’Afrique en cave à diamants ?Est-il nécessaire pour les Sionistes de faire porter l’étoile jaune aux Arabes ?Est-il nécessaire pour les Islamistes d’haïr tous les autres ?Est-il nécessaire de plaider le coût de la viepour justifier les salaires mal acquis, les âmes vendues et les sueurs à gage ?Est-il nécessaire d’aller aux urnes comme un... [Lire la suite]