mardi 30 janvier 2018

LES MOYENS D'EXISTENCE, ANTHOLOGIE...Extrait

Il faudrait être encore plus simple,Si simple que l'on puisse entrerDans la simplicité du vent,Du soleil poussiéreuxDu linge qui pantèle sur la corde sans se plaindre.Il n'y a pas de désespoir dans le monde,Ni d'espoir.Il n'y a que la simplicité du vent,Du soleil,Du linge,De la corde ;Il n'y a que la simplicité de l'eau,Ses vergetures d'accouchée;Il n'y a que l'eau,Le caillou,Le simple nécessité de brûler et de mourir.Il faudrait pouvoir entrer sans frémirDans les chosesComme les choses,Entrent dans les choses.   .   ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 15:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

dimanche 28 janvier 2018

JEAN GABRIEL COSCULLUELA...Extrait

Vers le haut,Sans rien oublier de ce qui penche,de ce qui tremble,ce qui se déploieou éclate,ce qui disparaîtsans rompre,Et que l'air habite.L'herbe penche,île inconnue,écrit,serrée parfoiscontre l'air,et laisse des motsillisibles,nomadesà l'invite du vent,proche.Ces motsdans l'herbe,la lumièreet les couleurs du vent,vers le hautle désirvers le haut,seul,le désirseul,l'invite du vent,l'empreinted'un nomtenudans le vent,luz,l'écriturede l'airdans un jardinde mémoirede murmure,retenir la vie,la vie mêmedans la ligne discontinuedes... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
mardi 23 janvier 2018

EUGENIO DE ANDRADE...Extrait

" Ce sont des oiseauxde passage, je ne sais pas leur nom.Ils ont comme moi peu de réalité.Ils suivent la direction du vent,vers le sud, appeléspar une chaux qui brûle sur la mer. "   .   EUGENIO DE ANDRADE   . Oeuvre Christian Arjonilla
jeudi 18 janvier 2018

ANNE MARGUERITE MILLELIRI...Extrait

Veille le vent à naufrager le ciel gris délavé de tous les yeux en offrande S'est désancrée la voixd'entre les branches en croix Tout est cassure Et je suis venue là parler avec la mer -- le ventla tourmentait -- le vent serpent de rage Parfois Car il semblait s'amuser de la déchirurecomme un enfant sadique -- mais c'était le vent -- le vent ne s'amuse pas Et le sable de la dune a déchiré mes yeux.     .   ANNE MARGUERITE MILLELIRI 18.01.2018   .     ... [Lire la suite]
jeudi 21 décembre 2017

ANNE MARGUERITE MILLELIRI...Extrait

Il neige de blancs silences sur la mer. Elletout à ses ressacs conjugue etressasse la morte caresse des glaces. La mâchoire des brisants déchiquette encore les souvenirs enfouis : mots-squelettes d'épaves peuplées d'échos de voix et de poissons volants,d'ombres passantes hantant les rêves. Il y a aussi ce chant qui jamais ne finitce chant de haute mer -- de haut Amour. Il y a surtout ce chant de haute mer : loin des amers c'est la caresse du soleil sur sa peau serpentine,le grésil... [Lire la suite]
samedi 16 décembre 2017

CHANSON DANS LE VENT

J'ai découvert un grand rêve de souvenirs Les fleurs m'appellent, les fleurs ont des odeurs de femmesLes yeux des fleurs se colorent de larmes Les pensées vont et viennent autour de moi Le vent change parfois de chansonLe temps change parfois de manteauLes fleurs parlent toujours J'ai ma maison dans un coin de ciel Tombé malade au milieu des fleursCe soir-là, comme la vie est infinieJe me promène dans la lune       Jean-Pierre DUPREY 1946       Photographie Thami Benkirane ... [Lire la suite]

mardi 21 novembre 2017

ANNE MARGUERITE MILLELIRI...Extrait

Un grand silence en brise l'âme pousse vers l'oubli toujours à ses mots ravalés la douleur obtuse. Au-delà sur l'arc bleu des glaciers Il y a cette étincelle qui rosit l'amour et le ciel et le froid et l'effroi. En dérive vers le sud une voile balbutie Quel sera son chant neuf ? Parmi les herbes déjà mortes dans le vent tranchant des dunes ne me laisse pas mourir si tu m'aimes.   .   ANNE MARGUERITE MILLELIRI   .   Photographie Raoul Ubac  
dimanche 19 novembre 2017

CAROLE DAWSON

J'écris sur une peau de brume Pour effleurer l'instant Comme on apprivoise le vent Un soupir Me glisse entre les doigts Et me ravit un peu de moi J'erre sur le chemin Où silence est roi Sans bruit, je me dessine un destin Mais je marcherai toujours avec espoir Jusqu'aux froissements des petits matins Pour déposer des bouquets d'aurores Dans la paume de tes mains Et ainsi entrevoir Ta lumière Cousue de bleu et d'or Avant que ne s'effacent les mémoires De ces jours éphémères   .     © CAROLE  DAWSON   ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 19:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
vendredi 3 novembre 2017

L'ENFANCE LUCIDE...Extrait

Mes poches craquent de montagnesJe porte l’océanle vent et la douceurla violence des rougeset le tourment des eauxLa rumeur des courées et le cri des étoilesme pèsent dans les yeuxLe rire des chevaux et le poids d’une enfance meretiennent au paysJe n’irai pas bien loinDites à la lumière qu’elle ne m’attende pas. . ARLETTE CHAUMORCELin L’enfance lucide anthologieUnimuse, 1989   .     Oeuvre Philippe Charpentier    
Posté par emmila à 11:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
mercredi 1 novembre 2017

FEDERICO GARCIA LORCA...Extrait

 Je veux dormir un instant, un instant, une minute, un siècle ; mais que tous sachent bien que je ne suis pas mort ; qu’il y a sur les lèvres une étable d’or ; que je suis le petit ami du vent d’Ouest ; que je suis l’ombre immense de mes larmes.   .   FEDERICO GARCIA LORCA     .