jeudi 20 novembre 2008

PIERRES GRAVEES...Extrait

Tu peux gémir dans ta lucidité,ah solitaire, mais alors défais-toide la véracité dans la douleur. La langues’épuise dans la vérité. Parfois arrivel’incessant, celui qui devient fou : il parleet l’on entend sa voix, mais pas sur tes lèvres :c’est la nudité qui parle, c’est l’oubli.. . . ANTONIO  GAMONEDA . . . .  
Posté par emmila à 16:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 14 octobre 2008

L'EVEILLEE...Extrait

"Oseras-tu devenir un autre ?Quitter le rêve de ton miroir ?Oseras-tu rentrer dans le monde ?Refuser d’aliéner ton regard ?Le passé vit en toine vis pas en lui.Avance dans le jour nouveauavance vers le cœur promisavance dans la certitudedu partage. Oseras-tu devenir toi-même ?Parler la langue de ton cœur ?Oseras-tu aimer le monde ?Refuser de libérer les démons du passé ?L’instant vit en toivit aussi dans l’instantAvance dans le dialogue nouveauavance vers le cœur confiantavance dans la tenace véritédu partage.". ALAIN... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 10 octobre 2008

MARIA ZAMBRANO

"La poésie appartient à ce genre d'activités qui ne se pratiquent que sous l'empire du destin" ... . Quelques poètes lucides (...) ont su que la nostalgie qui les dévore non seulement se rapportait à l’enfance, mais à un temps antérieur à tout temps déterminable. Et ils savent que leur passion de la parole a pour but de lui rendre son innocence perdue grâce à laquelle la leur serait retrouvée ; en vérité atteinte. . . .   MARIA ZAMBRANO . . .
vendredi 29 février 2008

CHANTS REVOLUTIONNAIRES DE KABYLIE...Extrait

 CE QUE JE VEUX .   Ce que je veux, ce ne sont pas des mots Sitôt dits, sitôt envolés Ce que je veux, ce n’est pas la férule Qui plie au gré du vent   Ce que je veux, tel que j’en ai rêvé Les mains ne peuvent le saisir Tel le soleil au zénith Les yeux ne peuvent le fixer   Ce que je veux me paraît D’une valeur inestimable Il nous entoure, il nous attend Et personne ne l’atteint   Ce que je veux n’a qu’un visage Celui de la vérité, blanc comme un linceul Mais la... [Lire la suite]
Posté par emmila à 00:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,