samedi 13 septembre 2014

QUI SE BAT POUR LA LIBERTE ?

    .   Je vais vous dire ce qui ne tourne pas rond dans les histoires que je vous raconte Je vous ai menti au sujet… Au sujet de la liberté… je vous ai induit en erreur Non, je ne fais pas semblant, je le regrette vraiment Je n’ai peut être pas assez réfléchi Je vous ai transmis le virus comme je l’ai reçu je vous ai contaminé Avec une promesse qui ne tient pas, qui ne peut être tenue Oui je suis minée… parce que j’en ai empoisonné plus d’un avec ma funeste idée de liberté… Liberté… non je n’écris plus... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 31 août 2014

LA SIMPLICITE / LA SIMPLICITA

La simplicité c’est se mettre à nu devant les autresEt nous avons tant de difficulté à être vrais avec les autres.Nous avons peur d’être mal compris, de paraître fragiles,de nous retrouver à la merci de ce qui nous fait face.Nous ne nous exposons jamais.Parce qu’il nous manque la force d’être des hommes,celle qui nous fait accepter nos limites,celle qui nous les fait comprendre, en leur donnant du sens et en les transformant en énergie,en force précisément.J’aime la simplicité qui s’accompagne d’humilité.J’aime les clochards.J’aime... [Lire la suite]
mardi 10 juin 2014

COMME UNE BLESSURE RAPPROCHEE DU SOLEIL...Extrait

M'emmerdent Lamartine et Saint-John Perse, François Coppée et Paul Claudel, Valéry et André Laude. M'emmerdent les grands trafiqueurs qui filent la rime, le verset, le beau langage vérolé.M'emmerde LA POÉSIEJe bénis le ciel d'avoir gangrené la jambe d'Arthur de Charlestown, d'avoir déglingué le piano d'Isidore Ducasse, comte de Lautréamont, d'avoir foutu le feu dans les tripes de Gérald Neveu avec qui j'ai vécu quelques folles nuits là-bas à Marsilho. Je bénis le ciel d'avoir jeté Tristan Corbière sur un bateau de papier qui a été... [Lire la suite]
Posté par emmila à 19:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mardi 10 juin 2014

LES PAS DE L'EAU...Extrait

… Ιl ne nous appartient pas de percer le mystère de la rose.Nous ne pouvons à la rigueurQue nous baigner dans la magie de la fleur.Dresser notre tente par-delà le savoir.Ou tremper notre main dans le sortilège d'une feuille.Et nous mettre ensuite à la table du banquet.Et à l'aube, quand se lève le soleil, renaître à nouveau,Donnant libre cours à nos exaltations.Arrosons de fraîcheur la perception de l'espace,De la couleur, de son et des fenêtres.Et laissons filtrer le ciel entre les deux syllabes de l'Être.Vidons et remplissons nos... [Lire la suite]
mercredi 9 avril 2014

DE LA VERITE...Extrait

...... La vérité, c'est l'être, et être, c'est être un , uni, accordé, et que le dehors exprime le dedans. Qu'est-ce que la vérité de la connaissance ? C'est la perception, à travers la forme extérieure, de ce qu'il y a dedans, la substance. Qu'est-ce que la vérité de l'expression? La sincérité. Qu'est-ce que la vérité des actes? C'est la justice . Qu'est-ce que la vérité de la conscience? C'est l'unification intérieure et la connaissance de soi. Qu'est-ce que la vérité de l'amour? C'est la reconnaissance de soi en autrui.... [Lire la suite]
jeudi 13 février 2014

MICHEL DEPRETTE

Pauvre Monde de fousQui charrie ses caillots de sang mortPar pleins tombereaux d'Aurore....Entre l'ombre du réel et son imageTous les signes grandioses apparaissentEt le ciel se colore de mauveEt le ciel se colore de mauveIl y a dans l'horizon fluideComme une goutte de sangQu'on verrait flamboyerTous les objets de la TerreToutes les chosesNe sont que zones arrêtées de l'espaceEt ton futur vient s'y briserPrisonnierVient l'heure d'en recueillir le silence et d'en dire la véritéIl y a comme un destin étrangePris dans ces pierresLa... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

dimanche 13 octobre 2013

JEAN TARDIEU

"Nous voulons nous étourdir à force de lampes et de bruit. Tous nos livres, toutes nos actions ne sont remplis que du fracas des jours. Pourtant ce qui nous gouverne - instincts, imagination, rêves, passions, pouvoir créateur - plonge dans une ombre sans contrôle. Nous implorons, nous espérons la lumière, alors que, par un effet contradictoire, cette obscurité qui nous terrifie nous alimente puissamment.Mais il y a autre chose. Cette nuit si terrible apparaît bénéfique si nous l'embrassons, les yeux ouverts, dans la vérité du regard."... [Lire la suite]
Posté par emmila à 13:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
vendredi 11 octobre 2013

NE T'EXCUSE PAS...Extrait

En un jour à ce jour pareil, dans la travée secrète de l'église, en une splendeur toute féminine, en l'année bissextile, dans la rencontre, ce matin, du vert éternel et bleu marin, de la forme et du contenu, du tangible et du mystique, sous une tonnelle débordante, à l'ombre d'un moineau qui aiguise l'image du sens, en ce lieu sentimental, je rencontrerai ma fin et mon commencement et je dirai : Malheur à vous deux ! Emportez-moi et laissezle coeur de la vérité, frais pour les hyènes affamées. Je dirai : Je ne suis ni citoyen ni... [Lire la suite]
Posté par emmila à 14:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mardi 18 juin 2013

VIVRESSE

« ... et ce n’est que le désir de l’éternité  impossible qui obsède et gâte les joies  éphémères des amants. »  Alfred Jarry – " Le Surmâle "   .      Prendre l’amour à bras le cœur  ne pas se méfier du bonheur  plus que du chat qui dort  sous peine de mort  vivre   précipiter les geôliers dans les précipices  et leurs clés dans les oubliettes  douter du meilleur qui nous fait languir  vivre à rebrousse-indifférence  les yeux... [Lire la suite]
Posté par emmila à 19:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
jeudi 2 mai 2013

LES PLANCHES COURBES...Extrait

Nous mettons nos pieds nus dans l'eau du rêve, Elle est tiède, on ne sait si c'est l'éveil Ou si la foudre lente et calme du sommeil Trace déjà ses signes dans des branches Qu'une inquiétude agite, puis c'est trop sombre Pour qu'on y reconnaisse des figures Que ces arbres s'écartent, devant nos pas. Nous avançons, l'eau monte à nos chevilles, Ô rêve de la nuit, prends celui du jour Dans tes deux mains aimantes, tourne vers toi Son front, ses yeux, obtiens avec douceur Que son regard se fonde au tien, plus sage, Pour un savoir que ne... [Lire la suite]
Posté par emmila à 12:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,