dimanche 6 janvier 2019

MICHEL ECKHARD ELIAL ...Extrait

Le corps comme une terre gagnée au dessus du silence quand tu es là vers moi matin de terre natale mer non naviguée. Les mots ne comptent plus, même si tu voudrais que je parle de moi dis-tu. Elle trace des rivières. Au milieu du gué, entre la pierre et l'eau brûle l'herbe de la présence. Si je disais je t'aime à la vie, sans.Sans ta voix, je n'ai pas trace. Cela souffle dans ma voix. J'ai du mal sous le visage. A parler par des mots. Tu ne ne vois pas ce qui parle de toi à lèvre murmurée à silence muré. Aujourd'hui ça... [Lire la suite]
Posté par emmila à 15:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

mercredi 2 janvier 2019

LE GAI SAVOIR - LIVRE IV...Extrait

Aujourd’hui, chacun s’autorise à exprimer son vœu et sa pensée la plus chère : eh bien, je veux dire, moi aussi, ce que je me suis aujourd’hui souhaité à moi-même et quelle pensée m’est venue à l’esprit la première cette année, – quelle pensée doit être pour moi le fondement, la garantie et la douceur de toute vie à venir ! Je veux apprendre toujours plus à voir dans la nécessité des choses le beau : je serai l’un de ceux qui embellissent les choses. Amor fati : que ce soit dorénavant mon amour ! Je ne veux pas faire la guerre au... [Lire la suite]
Posté par emmila à 11:52 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
mercredi 2 janvier 2019

QUE LA VIE SOIT...

Que la vie Soit Ce Tout Et ce Rien Ce souffle Des secondes Où Elle n'est Déjà plus... Dans le premier rayon De lumière A la goutte De rosée Tout se pose Dans cet esprit Du Vivant A naître Et devenir poussière... Dans ce geste Du bleu sur le ciel Et la trace De ton pas Que la pluie efface Le temps Est ce silence Qui murmure, Là Dans le battement De ton coeur Entre hier et demain Il va Et s'abandonne A cette rivière De la vie Qui coule en toi...       PIERRE LEBRETON 2018       ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 11:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
lundi 31 décembre 2018

IT'S TIME

Il nous faut maintenant nous ajuster au pas des dieuxEt des héros, relever ce monde qui penche tout entierVers l'abîme, faire revivre la dignité, effacerLes larmes et la crasse, avancer, repousser du bout du pied la hargneQui nous colle aux semelles et nous englue, pauvres oiseaux,A nos idées et nos pauvres discoursJ'ai pouvoir d'inviter les morts à nos tables, qu'ils viennent,Vous tendant les bras, vous rassurant, nous avons faitCe que nous avions à faire, nous fendant le cœur et criantEt les morts vous disent qu'ils sont fiers... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
dimanche 30 décembre 2018

HOMMAGE A UN AMI DISPARU EN 2018..GERALD BLONCOURT

  Nous sommes en pleine civilisation de l'image. Jamais à un tel point il n'a été donné aux hommes de voir à travers les époques à travers l'univers à travers les consciences. Edition Cinéma Presse Télévision toutes les fenêtres sont ouvertes... Connaître, faire connaître, apprendre, savoir, vérifier, sentir, bouleverser... Écrivains, peintres, poètes, photographes, musiciens, cosmonautes, femmes et hommes, chacun est à son poste pour le bien ou pour le pire. Chacun est responsable pour faire l'amour ou... [Lire la suite]
vendredi 28 décembre 2018

BERNARD PERROY...Extrait

Dis-moi...combien de fois l'on part vraiment dans une vieà la rencontre de l'inconnu, quand le temps passe sous le soleil sans crier gare,aussi invisible que le fleuve de nos désirs, quand la lumière nous réchauffecomme le sourire d'un enfant,et s'en va en s'inclinantpour pénétrer l'épaisseur de nos pas, comme si nous nous laissionstraverser par l'infini....         BERNARD PERROY       Oeuvre Zhang Weimin B.   
Posté par emmila à 12:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

vendredi 28 décembre 2018

JEAN LAVOUE...Extrait

A ma mère, ma fille Vincia, mes petites-filles Mila, Emma, Loreleï . J’ai agrandi en moi les sillons du silencePour y planter profond les pousses de la joie ;Je ne contemple plus les arbres du dehors,Je les fais croître en moi dans le don désarmé ;Le poème creuse au loin ses racines de vie,Il me suffit d’un rien, d’être là, d’espérer ;Même si j’ai mal au vent, aux marées, aux sillages,Je cueille avec ferveur les bourgeons de l’année ;Demeurer sans compter élargit mes feuillages,Je veille avec le souffle la sève de l’été.   ... [Lire la suite]
mardi 25 décembre 2018

FÊTE EN PAUVRETE

De quelle fête en pauvreté nous approchons-nous,De quel matin empli de larmes et de lumière,De quel soleil en joie,Tandis que le vent de la nuitPeine à trouver Entre nos mains rempliesLe moindre passagePour consoler en nousL’enfant perdu de la promesse ?       JEAN LAVOUE www.enfancedesarbres.com       Oeuvre Susan Hall
Posté par emmila à 13:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
vendredi 21 décembre 2018

POEMES....Extrait

La mer en fleurs et les montagnes au décroît de la lune ;La grande pierre près des figuiers de Barbarie et des asphodèles ;La cruche qui ne voulait pas tarir à la fin du jour ;Et le lit clos près des cyprès et tes cheveuxD'or : les étoiles du Cygne et cette étoile, Aldebaran. J'ai maintenu ma vie, j'ai maintenu ma vie en voyageantParmi les arbres jaunes, selon les pentes de la pluieSur des versants silencieux, surchargés de feuilles de hêtre.Pas un seul feu sur les sommets. Le soir tombe.J'ai maintenu ma vie. Dans ta main gauche,... [Lire la suite]
vendredi 21 décembre 2018

AGNES SCHNELL...Extrait

Agnès, trois ans déjà.... .   Ma langue accroche un peu pluschaque jour.J’ai porté mes motsen mon poing trop serré.On entend mon cœur y battreà chaque soubresautà chaque orage. Reviennent des fragmentsdes éclats d’enfance,jonquilles et coquelicotschants et chimèrescourses pour échapper au ventou à l’autre…         AGNES SCHNELL       Miniature de Palekh
Posté par emmila à 11:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,